Aller au contenu principal
Publicité
© MediaNews Group/Boulder Daily Camera via Getty Images

Le Nia, pour danser sa vie

Publié jeudi 19 mars 2020 à 16:34
.
Publié jeudi 19 mars 2020 à 16:34 
.
A la fois tonique et relaxant, le Nia s’inspire des mouvements de la danse, des arts martiaux et de la prise de conscience corporelle. Son but? Le bien-être physique et mental. Bon pour le moral!
Publicité

Le Nia (pour «Now I am») a été créé en 1983 par un couple d’Américains qui dirigeaient un fitness. Par souci de limiter les excès et courbatures des participants, ils créent alors cette discipline, en s’inspirant de différentes techniques, «jazz dance», méthode Feldenkraiss, taekwondo, etc. Au total, 52 mouvements pour une chorégraphie à l’écoute du corps, qui permet de redécouvrir la joie de bouger, de sentir quels mouvements sont bons pour soi.

En quoi ça consiste?
Tamara Jenser, enseignante en Nia à Lausanne, explique: «Cette discipline se base avant tout sur le plaisir du mouvement et sur ses conséquences positives lors du cours, ou dans la vie de tous les jours. Elle prend en compte la personne dans sa totalité. Lorsque l’on danse le Nia, on remplace l’idée d’obligation par celle de plaisir.»

Mais c’est aussi un programme cardiovasculaire qui utilise les mouvements fondamentaux du corps, expressifs et anatomiques. Le cours s’effectue en musique, passant joyeusement, suivant l’humeur du jour, des rythmes latinos aux mélodies à base de sons de tam-tam. Le Nia est à la fois une activité physique et de bien-être, où l’on se reconnecte à son corps et à son plaisir. Pour Tamara, «on peut voir le Nia comme de la méditation ou du développement personnel en mouvement, ou encore une inspiration à trouver le plaisir dans tous les domaines de la vie, et notamment dans le travail».

C’est bon pour...
Le Nia augmente le plaisir de vivre dans son corps. La posture est améliorée. C’est un moment où l’on se ressource, on libère sa tête, on écoute ses sensations. En plus de favoriser la perte de poids, il renforce les muscles, calme le mental, soulage du stress, supprime les blocages et libère les émotions. On retrouve sa joie de vivre, son énergie vitale. Il améliore la circulation du sang et le drainage lymphatique, renforce l’immunité.

Qui peut en faire?
Tout le monde peut suivre des cours de Nia, y compris les femmes enceintes. Chacun avance à son rythme.

La tenue idéale
N’importe quelle tenue confortable. Le Nia se pratique pieds nus, pour plus de sensations.

Où le pratiquer (hors période de crise sanitaire)?
● Nia & Me Lausanne, cours entre mercredi et samedi avec Tamara Jenser; cours d’essai: 15 fr.; 5 cours collectifs: 135 fr., divers tarifs. www.nia-me.com
● Ecole-Club Migros Bulle, Genève, divers jours. www.ecole-club.ch
● Dance eMotion Villars-sur-Glâne (FR), vendredi. www.chania.ch
● Frimove Marly, vendredi. www.chania.ch
● Alchemy of Dance Carouge (GE), mardi. aofdance.com


Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré