1. Home
  2. Actu
  3. Ski freestyle: Personne n'a pu stopper la skieuse freestyle Mathilde Gremaud!

Ski freestyle

Personne n'a pu stopper la skieuse freestyle Mathilde Gremaud!

Mathilde Gremaud n’est sûrement pas la plus assidue en cours, mais ne vous y trompez pas, quand il s’agit de prendre son envol, elle est première de classe. La Fribourgeoise est à ce jour considérée par ses pairs comme le futur du ski freestyle. A Pékin en 2022, la voltigeuse romande, médaillée d’argent en 2018, a remporté l'or!

Partager

Conserver

Mathilde Gremaud poses for a portrait at the Red Bull Performance Camp in Saas Fee, Switzerland on 25 September, 2021. // SI202110250581 // Usage for editorial use only //
Red Bull

Elle est montée sur des lattes dès l’âge de 2 ans, ce qui permettait d’entrevoir un futur tout tracé dans le ski alpin. Même si Mathilde Gremaud a commencé sa carrière de sportive par l’athlétisme, son amour pour la glisse n’est jamais passé au second plan, la poussant même à rater des courses pour s’en aller skier. Elle était bien décidée à viser les Jeux olympiques d’été jusqu’à ce que, par une matinée enneigée, elle se tourne vers ses parents en leur disant: «Je ne veux pas aller courir, je veux aller faire du ski!» La jeune fille n’a que 13 ans quand elle prend cette décision, qui va changer sa vie à jamais. Elle dispute alors ses premières vraies compétitions en freestyle, dans la discipline du slopestyle. Qui aurait pu croire, neuf ans plus tard, que la jeune skieuse prendrait part en 2022 à ses deuxièmes Jeux d’hiver?

A 15 ans, la Gruérienne est immédiatement repérée par Swiss-Ski, puis tout s’enchaîne: camp d’été, entrée en sport-études à Engelberg, puis première compétition de Big Air, en novembre 2016 à Milan, où elle termine deuxième sur 25 concurrentes. L’ascension est fulgurante pour la virtuose suisse et bientôt son rêve d’enfant va prendre forme. Elle est sélectionnée pour les Jeux olympiques d’hiver de 2018, à seulement 18 ans.

Mathilde Gremaud doing the first ever woman Switch Double Cork 14 in Saas Fee, Switzerland on September 14, 2020. // Dom Daher/Red Bull Content Pool // SI202009150272 // Usage for editorial use only //

Déconstruction d'une figure particulièrement complexe réalisée par Mathile Gremaud, le Switch Double Cork 1440.

Dom Daher/Red Bull Content Pool

A PyeongChang, elle participe à ses premiers Jeux olympiques, aux côtés de la Genevoise Sarah Hoefflin. Ensemble, les deux skieuses écrivent une nouvelle page de l’histoire du freestyle suisse. Elles réalisent un doublé or-argent, grâce à des prestations de haute voltige et à un mental d’acier. Mathilde Gremaud décroche l’argent à seulement 18 ans et tous les spécialistes n’ont qu’une seule question en bouche: qui pourra la stopper?

>> Lire aussi: Sarah Höfflin: «Je veux inspirer, donner envie de s’envoler»

Aujourd’hui, du haut de ses 21 ans, Mathilde fait partie d’une génération montante qui a su propulser le slopestyle féminin dans une nouvelle dimension. Des voltigeuses qui n’ont pas froid aux yeux, alliant technique et esthétisme, rivalisant avec le freestyle masculin.
 
Médaillée d’or aux X Games 2021 d’Aspen (Colorado), la Suissesse entre dans l’histoire de la discipline quand elle devient la première skieuse à placer un Switch Double Cork 1440 en compétition, à savoir quatre tours sur soi-même à la verticale et deux rotations la tête à l'envers. Malgré une rude concurrence, elle se place parmi les prétendantes à une médaille aux Jeux de Pékin. Pourquoi pas une breloque à la couleur plus dorée qu’il y a quatre ans? 

De retour de blessure, elle a repris la compétition en décembre à l’occasion du Dew Tour, dans la station américaine de Copper Mountain; elle y a terminé 4e. Un classement anecdotique tant la championne suisse avait à cœur de rechausser les skis et de renouer avec le plaisir de la glisse. 

A l’aube de ses 22 ans, Mathilde est prête à époustoufler le monde entier sur la scène olympique.

Par Noa Inthavong publié le 18 janvier 2022 - 15:04