1. Home
  2. Actu
  3. Emploi: Pourquoi et quand demander à son employeur un certificat de travail intermédiaire?

Emploi

Pourquoi et quand demander à son employeur un certificat de travail intermédiaire?

Un certificat de travail intermédiaire augmente les chances de réussite d'une candidature. Mais comment justifier auprès de l'employeur actuel la nécessité d'un certificat?

Portrait of a businesswoman working at office reading a letter in a desktop

Le certificat de travail est un élément essentiel du dossier de candidature. Lorsque vous êtes toujours en emploi, vous avez tout de même la possibilité d'en demander un.

Shutterstock

Les employées et employés peuvent avoir différentes raisons de demander un certificat intermédiaire. La bonne nouvelle est qu'il n'est pas obligatoire de justifier auprès de l'employeur la raison pour laquelle un certificat est demandé.Selon le Code des obligations, un certificat intermédiaire peut en effet être demandé en tout temps.

Néanmoins, à la demande d'établir un certificat intermédiaire, un étrange pressentiment plane. La responsable des ressources humaines perçoit-elle mon intention de quitter l'entreprise? Mon supérieur me considérera-t-il encore lors de la prochaine occasion de promotion? Ces inquiétudes ne sont pas fondées si l'on aborde cela de façon stratégique.

Perspective au-delà de la crise économique
L'ampleur du trou financier dû à la pandémie de Coronavirus et l'éventualité d'une vague de licenciements à venir sont difficiles à prévoir pour le moment. Le droit mutuel de résiliation n'interdit donc pas aux salariés d'agir eux-mêmes et de prendre la précaution de chercher un nouvel emploi promettant plus de sécurité.

Il n'est toutefois pas obligatoire d'être aussi sincère que cela lorsque l'on nous demande la raison d'un certificat intermédiaire. Selon les experts de MesDroits.ch, la réponse pourrait être formulée ainsi:
«Je suis dans cette entreprise depuis déjà sept ans et cela me plaît toujours autant. J'aimerais toutefois faire un bilan et savoir où j'en suis. C'est pourquoi je vous demande de bien vouloir établir mon certificat de travail intermédiaire.»

Etablir un certificat de travail ne devrait pas prendre plus de trois semaines. Contrairement au certificat de travail établi à la fin des rapports de travail, un certificat intermédiaire doit être rédigé au présent, car le rapport de travail est toujours en cours. Si c'est l'employeur qui licencie de sa propre initiative, vous devriez également demander un certificat intermédiaire qui décrit votre performance au travail (voir ci-dessous "Quand demander un certificat intermédiaire ?").

Que contient un certificat intermédiaire?
Outre l'appréciation de ce que vous avez effectué pour l'entreprise, les points suivants devraient figurer dans le certificat intermédiaire :
- Information sur les fonctions occupées
- Indication quant à d'éventuelles promotions
- Description des activités de la fonction actuelle
- Description du caractère dans le cadre des rapports de travail
- Motif du certificat intermédiaire (voir ci-dessus "A la demande de…")

Un bon certificat de travail se termine avec l'expression de remerciements pour le travail accompli ainsi que le souhait, de la part de l'employeur, de pouvoir continuer à compter sur les bons services de l'employé.

Mais attention: dans l'appréciation des prestations et la description du caractère en particulier, des codes cachés peuvent parfois amener votre nouvel employeur à se faire une image négative différente. Grâce à sa check-list certificat de travail, MesDroits.ch propose une vérification rapide permettant d'identifier des formules douteuses. Vous devriez demander à l'employeur de les rectifier ou soumettre votre propre proposition.

Si vous n'êtes pas d'accord avec le certificat de travail établi par votre employeur, vous devriez rechercher le dialogue avec lui. Grâce à la lettre-type "Insatisfait du certificat de travail", les abonnés à L'illustré disposent d'un modèle utile pour étayer leur demande d'amélioration.

La question de la personne de référence

Une personne de référence permet au potentiel nouvel employeur de compléter les informations figurant sur le certificat intermédiaire, concernant de façon générale les performances et le caractère. Ici se pose également la question de savoir si cela peut être un inconvénient pour moi si je désigne ma supérieure et qu'elle découvre ainsi que j'ai fait une candidature? Et qu'advient-il si je ne suis finalement pas retenu pour ce poste? 

Si cela vous préoccupe, vous devriez parcourir à nouveau la liste de vos personnes de référence potentielles. Y a-t-il éventuellement d'anciens supérieurs qui travaillent aujourd'hui ailleurs ou qui sont à la retraite? Est-ce qu'un client, un fournisseur ou un partenaire pourrait témoigner favorablement à votre propos? Avez-vous un ami qui occupe une position importante ou est un personnage public? Les membres du conseil d'administration d'une association peuvent-ils peut-être témoigner en votre faveur?

Si vous ne pouvez éviter que votre supérieur actuel soit votre personne de référence, vous devez impérativement mentionner dans votre lettre de motivation, qu'il ne doit être contacté qu'à la suite d'un entretien personnel. Ainsi vous pouvez vous sentir rassuré que votre personne de référence ne sera sollicitée que si vous êtes bien avancé dans le processus de recrutement.

Quand demander un certificat intermédiaire?
- Changement de supérieur: votre nouveau supérieur fonctionne peut-être différemment de l'ancien. S'il ne devait pas être particulièrement enthousiaste à votre égard, un bon certificat intermédiaire vous protégera.
- Licenciement: si vous continuez à travailler dans l'entreprise durant la période de préavis, vous devriez vous mettre à la recherche d'un emploi dès maintenant. Dans ce cas, un certificat intermédiaire est impérativement indiqué!
- Depuis de nombreuses années dans l'entreprise: si votre dernier certificat de travail date d'il y a longtemps, il n'est jamais mauvais de disposer d'une appréciation extérieure et ainsi de se tenir prêt en cas de changements.
- Promotion: grâce à un certificat intermédiaire, vous prouvez que vous avez fourni du bon travail dans votre activité précédente, dans le cas où les choses ne se passeraient pas aussi bien dans votre nouvelle fonction, indépendamment de votre volonté.
- Mutation: selon les circonstances, un environnement totalement nouveau ne promet pas forcément les mêmes perspectives de réussite que votre fonction actuelle.
- Point de situation personnel: si un entretien annuel n'est pas mené couramment dans votre entreprise, un certificat intermédiaire vous procure une bonne base pour vous situer actuellement du point de vue de votre employeur. Vous pouvez en tirer des enseignements pour vous-même.

>> Plus d'informations sur mesdroits.ch, le conseiller juridique numérique réservé aux abonnés de L'illustré, notamment grâce aux fiches suivantes:

Par Christian Gmür («Beobachter») publié le 08.10.2020