1. Home
  2. Envies
  3. Communication: Pourquoi nous continuerons à faire des appels vidéo

Communication

Pourquoi nous continuerons à faire des appels vidéo

Apple a annoncé que son application FaceTime sera aussi disponible pour les utilisateurs d'Android et de Windows. Une annonce qui montre que les appels via écran interposé devraient rester populaires.

Creative Portrait of attractive young afro latin woman wearing a facemask and doing a videocall on smartphone in a commercial mall, Colombia, Model released Copyright: xNanoxCalvox

Avec la pandémie, boosté par le télétravail, la communication par écran interposé s'est encore accrue.

imago images/Addictive Stock

Les restrictions en matière de pandémie s'assouplissent lentement mais sûrement. Le nombre de cas diminue et les chances d'un retour à la«normalité» augmentent. Et même si nous ne souhaitons rien de plus que de pouvoir nous tenir dans une foule sans crainte ni risque d'infection, il y a une ou deux choses que la pandémie nous a déjà apprises. Par exemple, comment gérer les réunions virtuelles - qu'elles soient professionnelles ou personnelles.

Grâce à l'énorme nombre de téléchargements, la société Zoom a probablement réalisé l'un des développements les plus incroyables. Des applications comme Teams, Google Meet ou Facetime sont soudainement devenues des activités quotidiennes pour les télétravailleurs.

Et c'est ce qu'Apple est en train de faire à son tour - mieux vaut tard que jamais: sa fonctionnalité d'appels vidéo Facetime lancée en 2011 va s'enrichir de nouvelles fonctions et sera aussi disponible pour les utilisateurs d'appareils tournant avec les systèmes Android et Windows. Ils pourront ainsi rejoindre les appels via un navigateur web. Cela signifie que vous pouvez vous inviter mutuellement à un appel Facetime via un lien. D'autres options comme  écouter de la musique ensemble bien qu'à distance et regarder des vidéos du service de streaming Disney+ ou de Tiktok seront accessibles.

Pour ceux qui préfèrent encore simplement parler au téléphone sans vidéo, voici quelques raisons qui pourraient vous convaincre de franchir le pas et d'opter pour l'appel vidéo.

Regarde-moi dans les yeux

C'est agréable de regarder quelqu'un dans les yeux et d'avoir l'impression de voir, un peu, son âme. Même si la caméra du PC n'est pas toujours la meilleure, elle confirme au moins qu'il y a vraiment un être humain assis à l'autre bout du fil.

Fi, le déficit d'attention

Combien de fois avez-vous divaguer pendant un appel téléphonique en continuant à vider le lave-vaisselle, à plier le linge ou à scroller sur Instagram? N'ayez pas honte, tout le monde l'a fait. Mais si vous passez un appel vidéo, tout devient beaucoup plus compliqué, car l'autre personne voit ce que vous faites. En d'autres termes, lors d'un appel vidéo, nous devons concentrer notre regard sur la personne qui nous fait face - et être plus attentifs. Cela peut être un peu éprouvant en tant qu'auditeur, mais assez stimulant en tant que narrateur. Après tout, vous avez désormais toute l'attention de votre interlocuteur.

Adieu les malentendus

Enfin, nous nous souvenons de toutes ces discussions fastidieuses et bien trop longues via chat ou SMS. Quiconque s'est déjà invectivé via Whatsapp sait de quoi nous parlons: des milliers de messages, une grosse perte de temps pour, à la fin, ne faire souvent que des déçus.

Par exemple, mettre fin à une relation par SMS, ça peut être simple... mais vraiment trop impersonnel. Ce n'est pas que rompre via Facetime le soit beaucoup moins, mais si vous partagez quelque chose de si important lors d'un appel vidéo, il y aura deux fois moins de malentendus (s'il y en a) que si vous envoyiez un message laconique ou même vous parliez au téléphone. Par écrans interposés, vous voyez les expressions du visage et le «body language» qui ne mentent pas. Autant de signes en plus de la voix que vous pouvez interpréter.

Par Lara Zehnder publié le 21.06.2021