Aller au contenu principal
Publicité
© imago images/ingimage

Pratiquer la pleine conscience en famille

Publié dimanche 8 décembre 2019 à 14:50
.
Publié dimanche 8 décembre 2019 à 14:50 
.
Votre vie familiale est chaotique? C’est chacun pour soi? La pleine conscience permet de retrouver un climat de confiance et de partage. Quelques conseils pour avancer pas à pas.
Publicité

Sophie Raynal, formatrice en pleine conscience et psychologie positive, dirige des ateliers pour enfants. «Trop souvent, commente-t-elle, les parents y déposent leur progéniture en coup de vent et se plaignent que leurs enfants sont stressés, alors qu’ils ne font que reporter le stress parental.»

Aujourd’hui tout s’accélère. Il n’y a plus de place pour se reconnecter à soi, vu nos multiples sollicitations. L’être humain a besoin de pauses, loin de l’agitation de la société actuelle. La pleine conscience offre une possibilité de continuité, de connexion à ses ressentis. Pour Sophie Raynal, parents et enfants doivent se mettre à la pleine conscience. D’où l’idée de proposer un livre guide (voir ci-dessous) pour que toute la famille retrouve l’apaisement intérieur. Apprendre à communiquer, ça permet d’appréhender différemment un repas, une dispute, une balade en forêt.

Quels effets sur les enfants?
En pleine conscience, on focalise l’attention sur sa respiration, sur son ressenti corporel, sur les sons et les images qui nous entourent. C’est un plus au niveau scolaire, mais aussi dans la vie. La pleine conscience permet de mieux vivre avec ses émotions, en comprenant leur mécanisme, en les identifiant, pour ne plus réagir impulsivement avec de l’agressivité et de la violence. Il ne s’agit surtout pas d’empêcher l’émotion (colère, tristesse) en mettant un couvercle, mais de l’accueillir en l’analysant. Une manière de vivre plus sereinement.

Donner du sens à sa vie
Autre étape, cultiver la bienveillance, envers soi-même en premier, puis envers les autres. Découvrir la gratitude, se laisser émerveiller par les moments de grâce de la journée, être reconnaissant. Cultiver l’empathie. En Belgique, certaines écoles commencent la classe par cinq à dix minutes de pleine conscience. Une perte de temps? Non, un sacré gain en sérénité, en attention et en entraide.

Des exercices pratiques pour chacun
Dans son livre «Vivre la pleine conscience en famille», l’auteure propose un programme complet accessible à tous, avec une tranche d’âge consacrée aux 4-6 ans, une aux 7 ans et plus et une aux parents. Les exercices sont illustrés de dessins sympas et adaptables à la vie quotidienne. Et 13 méditations audio sont accessibles en ligne, toujours avec une version enfant et une version parent. Une jolie boîte à outils pour cheminer vers une vie de famille épanouie et des relations harmonieuses autour de soi.


Le conseil de l’experte

Sophie Raynal, formatrice en pleine conscience et psychologie positive, a écrit un livre sur la question.

 

«Ce guide s’adresse aux familles où personne n’a jamais pratiqué de pleine conscience, pour découvrir cette méthode et partager. Avec, à chaque étape, des exercices pour les parents, des exercices pour les enfants, puis une phase d’échange.»

>> Le livre: «Vivre la pleine conscience en famille», Sophie Raynal, Ed. Jouvence, 2019.


Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré