Aller au contenu principal
Publicité

Prendre son pied en main

Publié jeudi 11 juin 2020 à 15:23
.
Publié jeudi 11 juin 2020 à 15:23 
.
Avec les beaux jours, plus question de cacher ses petons. Il est donc grand temps de les bichonner et de leur faire une petite beauté. Et si l’on a le temps, c’est toujours bien de renouveler l’expérience toutes les trois semaines.
Publicité

Première étape: le bain

Avant d’enfiler vos pieds vernis dans des sandales, il faut passer par la case trempette. Dans une bassine d’eau chaude, immergez vos pattes pendant dix minutes minimum. Avec l’eau chaude, votre peau va se ramollir et vous pourrez éliminer plus facilement les callosités. Certaines personnes rajoutent des huiles essentielles pour le côté aromathérapie, de l’huile d’amande douce pour l’hydratation ou même du gros sel pour le côté désinfectant. A vous de voir ce qui vous enchante le plus.

Deuxième étape: l’exfoliation

On laisse tremper un pied tandis qu’on s’attaque à l’autre. Pour gommer avec efficacité, on choisit un soin spécial pour les pieds et non pas pour le corps. Notre préféré, c’est le gommage de la marque suisse bio Cocooning, composé de sel, de beurre de karité, d’huile de sésame, de vitamine E et d’huiles essentielles de cyprès et de menthe. Avec des mouvements circulaires, on se concentre sur les talons et la plante des pieds, où s’installent les callosités.

Troisième étape: ôter la corne

On laisse tomber la râpe avec lame, qui peut blesser, et on lui préfère la bonne vieille pierre ponce. On frotte quelques secondes, mais pas plus, sur les zones les plus dures. On peut aussi avoir recours à l’appareil électrique Scholl qui, lui, peut s’utiliser sur pieds secs. Le résultat, si on le fait régulièrement, est assez bluffant. Mais il faut de la rigueur.

Autre possibilité, qui est assez traumatisante mais terriblement efficace, c’est le peeling. Vous enfilez durant sept jours d’affilée des chaussettes exfoliantes à base d’acide de fruits. Il faut les porter une heure par jour et ensuite rincer vos pieds. Les trois ou quatre premiers jours, rien ne se passe, mais dès le cinquième, vos pieds commencent à peler. Donc, en attendant que la mue se fasse, il est impossible de porter des chaussures ouvertes. Il faut donc faire ce soin dix jours avant d’exposer vos pieds. Un petit conseil: enfilez de grosses chaussettes sur les exfoliantes, car ces dernières sont en plastique et donc très glissantes.

Quatrième étape: l’hydratation

Après avoir râpé, il faut passer à l’hydratation. Une crème très riche et spéciale pieds s’impose. Celle au chanvre de Body Shop s’avère être un excellent choix. Il faut profiter du moment de l’application pour masser les ongles, la plante des pieds, mais aussi remonter le long des mollets pour stimuler la circulation du sang. Ça fait toujours du bien!

Cinquième étape: les ongles

Ensuite, il n’y a plus qu’à se faire une petite pédicure maison. Avec un bâton de buis, on repousse un peu les cuticules, mais pas jusqu’au bout, car on risque une inflammation. Ensuite, on enduit d’huile d’argan ou du fameux onguent à la crème d’abricot de Dior chaque sillon du côté de l’ongle pour le renforcer et l’assouplir. Ensuite, si vous avez une brosse à dents électrique, changez de tête et passez-la tout autour de l’ongle pour enlever les peaux mortes et masser les petits bourrelets. Certes, cela paraît étrange, mais c’est assez efficace et cela booste la pousse. On coupe ensuite les ongles, plutôt au carré pour éviter des infections, et on les lime. On passe enfin un bloc polissoir sur les stries des ongles. Pour celles qui le souhaitent, on peut ensuite mettre une base, puis du vernis. Trois couches sont recommandées pour un effet impeccable. Enfin, on recommande de ne pas laisser le vernis plus de trois jours afin de permettre à l’ongle de respirer et de ne pas le fragiliser.

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré