Aller au contenu principal
Publicité
© Shutterstock

Préparer sans peur son départ pour l'EMS

Publié mardi 12 mars 2019 à 09:00
.
Publié mardi 12 mars 2019 à 09:00 
.
Entrer en établissement médicosocial (EMS), c'est entamer une nouvelle phase de vie. Comment s'y préparer? Notre mode d'emploi des principales étapes au cours de l'année qui précède le déménagement.
Publicité

Pensive, Marthe Girardet est assise dans son canapé. Elle observe les oiseaux qui volettent derrière la vitre de la porte-fenêtre. Trois jolis bouquets de fleurs égaient la table basse du salon. La vieille dame, 85 ans, les a reçus pour son anniversaire de ses petits-enfants. Ce fut une journée heureuse au sein du cercle familial, mais Marthe est désormais de nouveau seule. La solitude lui pèse toujours davantage, elle aimerait bien voir du monde plus souvent. Mais elle n’est plus aussi mobile que naguère. Devra-t-elle fêter son prochain anniversaire en EMS? Elle s’y est déjà annoncée il y a trois ans, au lendemain du décès de son mari. Par conséquent, elle a fait le premier pas. Mais il en faudra encore bien d’autres.

Bien sûr, lorsqu’on doit entrer directement en EMS à la suite d’une maladie ou d’un accident, il en va différemment. Mais même une entrée prévue de longue date n’est pas planifiable avec grande précision. Il faut souvent attendre longuement une chambre disponible et puis, tout à coup, tout doit aller vite. Il est d’autant plus important que la personne concernée et ses proches s’informent à temps et organisent tout ce qui peut l’être.

Environ 1 an avant le jour J

● Etudiez et comparez les documentations et les sites des divers EMS (lire en bas de cette page).
● Organisez une visite sur place. Tenez surtout compte de l’ambiance. Est-ce que vous êtes à l’aise? Le personnel est-il amical?
● Annoncez-vous auprès de l’EMS qui vous tente le plus. Si la liste d’attente est très longue, il vaut la peine de s’annoncer aussi ailleurs.
● Vous possédez votre maison? Il faudra alors choisir entre la louer ou la vendre. En cas de vente, vous devez prendre contact à temps avec un courtier immobilier.
● En cas de besoin, faites-vous aider: service de repas à domicile, aide et soins à domicile, etc.

Environ 6 mois avant le jour J

● Choisissez les meubles et les objets que vous souhaiteriez emporter à l’EMS. Voyez avec votre famille qui voudrait récupérer quoi.
● Si vous êtes propriétaire: lancez éventuellement la procédure de vente de votre logis.
● Si vous êtes locataire: vérifiez les conditions de résiliation du bail et résiliez à temps.
● Contrôlez les conditions de financement: avez-vous droit aux prestations complémentaires (PC)?
● Etudiez à fond le contrat d’hébergement et le règlement de l’EMS avant de signer.
● Contrôlez vos assurances. RC: certains établissements proposent une assurance collective, comparez-la avec la vôtre; laquelle vous convient le mieux? Assurance ménage: avez-vous encore besoin d’une telle assurance après avoir réduit votre train de vie? Ou êtes-vous en mesure de payer de votre poche d’éventuels dégâts? Si vous restez assuré, diminuez le montant assuré.

Environ 4 mois avant le jour J

● Organisez le déménagement. Des parents et/ou des amis peuvent-ils donner un coup de main ou une entreprise spécialisée s’impose-t-elle?
● Voyez ce qu’il adviendra des meubles et objets dont vous et vos proches n’auront pas besoin. Pourraient-ils intéresser un brocanteur?
● Vérifiez si, à l’EMS, vous pourrez toujours consulter votre médecin de famille.
● Si vous avez un compagnon à quatre pattes, vérifiez si vous pouvez l’emmener. Si ce n’est pas le cas, qui va s’en occuper?
● Informez votre médecin traitant du déménagement qui s’annonce.

Un mois avant le jour J

● Annoncez votre déménagement aux Services industriels, aux prestataires de télécommunications, TV et internet, afin que les connexions puissent être modifiées.
● Remplissez un formulaire de directives anticipées du patient et demandez-vous si vous voulez remplir en plus un mandat pour cause d’inaptitude.
● Mettez en place des ordres permanents pour les factures récurrentes.
● Etablissez au nom d’une personne de confiance des procurations pour la banque et la poste, ainsi qu’une procuration générale à l’égard des autorités et des assurances.
● Commencez à emballer vos affaires.
● Voyez qui pourra vous accompagner dans votre déménagement.

Une semaine avant le jour J

● Annoncez votre changement d’adresse à la poste, à la banque, aux assurances, à la caisse maladie, à l’organe d’encaissement de la redevance radio-TV, aux journaux et magazines auxquels vous êtes abonné, à vos proches et amis.
● Assurez-vous avec votre médecin de famille que vous avez assez de médicaments pour la première semaine.
● Assurez-vous qu’un éventuel nouveau médecin aura accès à votre dossier médical.
● Signalez à l’EMS la date de votre venue et organisez un entretien d’admission. Voyez si une personne de confiance est admise à cet entretien.

Le jour J

● Assurez-vous que vous emportez bien tout ce dont vous avez besoin.
● Lors de l’entretien d’admission, obtenez des réponses à toutes les questions restées ouvertes.
● Indiquez à l’EMS les coordonnées d’une personne de confiance qui devra être avertie s’il se passe quelque chose.
● Confiez vos médicaments à l’EMS.
● Installez votre chambre de manière à vous y sentir aussi à l’aise que possible.


Shutterstock
 

Le guide pour trouver l'EMS qui convient

- LE LIEU

● A portée de main ou dans la verdure?
● Qu’en est-il des transports publics?
● Proche de vos parents et amis?
● Des amis et connaissances y habitent-ils?

- L'ÉQUIPEMENT

● Taille des chambres?
● Salle de bains privée?
● Balcon privé?
● Connexion TV et internet?
● Peut-on apporter ses propres meubles?
● Les animaux de compagnie sont-ils admis?
● Y a-t-il des espaces de détente communs?
● Y a-t-il un jardin?
● L’EMS est-il confortable de manière générale?
● Quelles sont les heures de visite?
● Les visiteurs peuvent-ils y passer la nuit?

- LES SERVICES

● L’EMS dispose-t-il d’un coiffeur et d’un podologue?
● S’occupe-t-on de laver votre linge?
● Des menus personnalisés et des heures de repas particulières sont-ils possibles?
● Qu’y a-t-il en termes d’activités de loisirs?
● Pouvez-vous continuer de consulter votre médecin traitant? Ou au moins choisir vous-même le médecin?
● Combien de personnels formés y a-t-il?
● Peut-on vivre ici y compris lorsqu’on nécessite des soins relativement importants? Ou vaut-il mieux opter pour un établissement de soins?

- LES LIENS UTILES

>> www.atlas-ems.ch Les 1588 EMS de Suisse (chiffres 2012) peuvent être comparés.

>> www.prosenectute.ch Calculateur des prestations complémentaires, conseil personnalisé possible.


Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré