1. Home
  2. Actu
  3. Euro 2020 et astrologie: Que réservent les astres à la Nati?

Euro 2020 et astrologie

Que réservent les astres à la Nati?

Quel est le potentiel de nos joueurs à quelques heures des quarts de finale de l’Euro – sachant que je ne possède pas les heures de naissance pour montrer la carte du ciel complète de nos héros? Voici l'horoscope de Yann Sommer, Vladimir Petković, Haris Seferović et Xherdan Shaqiri et le pronostic astral de cette rencontre Suisse-Espagne.

Montage NATI

A gauche, Seferovic, le sélectionneur Petkovic au centre et le gardien Yann Sommer à droite.

Keystone / Getty Images / AFP

Yann Sommer
Né le 17 décembre 1988 à Morges.
Du signe de feu du Sagittaire (comme beaucoup de ses collègues footballeurs : Karim Benzema, Kylian Mbappé, John Terry, Mats Hummels…), le jeune papa devrait encore une fois nous épater. Avec une opposition de Mercure à son Soleil ce soir, le gardien devrait toutefois difficilement éviter un ou deux buts, sachant que l’équipe adverse est connue cette année pour ses multiples goals. Heureusement, d’autres événements astrologiques positifs laissent tout de même présager le meilleur…

Vladimir Petković 
Né le 15 août 1963 à Sarajevo.
En bon Lion (encore un signe de feu), l’entraîneur a trouvé sa place de leader et de rassembleur auprès de la Nati. Je me méfie tout de même de Saturne et Uranus qui perturbent le roi des animaux toute l’année. Heureusement, ce soir, la Lune en Bélier et Mercure en en Gémeaux semblent pouvoir lui offrir quelques moments de joie. Allez, on s’autorise la victoire!

Haris Seferović 
Né le 22 février 1992 à Sursee en Suisse.
En bon Poissons hypersensible, le footballeur doit se méfier de ses émotions s’il veut garder une constance et une concentration optimales durant le match. En effet, lorsque ce signe est complètement présent à lui-même, le charisme et le talent sont extraordinaires, mais lorsque le doute surgit, l’inverse peut se produire. L’attaquant en a certainement conscience et gageons que la confiance générée par son but contre l’équipe de France le portera durant ce quart de finale

Xherdan Shaqiri
Né le 10 octobre 1991 au Kosovo.
L'ailier du FC Liverpool pourrait bien nous impressionner et pallier un peu l’absence de Granit Xhaka, Mais cela sera-t-il suffisant ? Son signe de la Balance sera sublimé ce soir grâce à un Mercure en Gémeaux très agile et bon joueur.

Côté espagnol, le sélectionneur Luis Enrique (8 mai 1970) ne devrait pas avoir la tâche si facile. En effet, l’ancien joueur n’est pas au mieux de sa forme pour créer une équipe cohérente et soudée. Mars le mettra sous haute tension et la déception n’est pas impossible. 
En examinant certains joueurs de la Roja comme Fernando Torres (20 mars 1984), Aymeric Laporte (27 mai 1994 et en forme !) ou Alvaro Morata (23 octobre 1992), je constate que le manque d’unité pourrait être un problème mais aussi déstabiliser l’équipe de Suisse. 
De plus, Unai Simón Mendibil, né le 11 juin 1997, gardien de l’équipe, devrait avoir beaucoup de chance aujourd’hui.
En résumé, il n’est pas impossible de se retrouver dans une situation serrée ou d’aller jusqu’aux prolongations. Léger avantage pour l’Espagne?

Notre cœur préfère nous dire que nous pourrions encore une fois être déçus en bien par la Nati… mais cela serait non sans difficulté.

 

 

Par Sandra Gaudin publié le 2 juillet 2021 - 08:48