Aller au contenu principal
Publicité

Rapperswil, au nom de la rose

Publié jeudi 11 juin 2020 à 15:44
.
Publié jeudi 11 juin 2020 à 15:44 
.
Avec ses espaces verts, son lac, ses charmantes échoppes et son quartier médiéval, Rapperswil invite à la flânerie et à la découverte tout en offrant de nombreuses possibilités d’excursions qui séduiront petits et grands.
Publicité

Des roses aux mille senteurs

Afin de ne plus faire mentir les deux roses qui figurent sur son blason, Rapperswil s’est lancée dans une véritable politique de promotion de cette fleur dans les années 1960 et la population a suivi! Des centaines de rosiers fleurissent désormais de juin à octobre en ville. Allez faire un tour du côté de l’ancien verger du cloître des capucins qui abrite d’anciennes espèces ou vous enivrer en humant les parfums émanant du jardin des senteurs, qui en contient plus de 70, dont les roses fleurissent dès la mi-mai car elles ne connaissent pas le gel, la «Schanz» étant située sur un parking souterrain chauffé.

Passerelle en bois

Pour les amateurs d’histoire ou de vieilles pierres

Construction massive et sévère du XIIIe siècle, le château de Rapperswil trône sur une colline qui offre une vue panoramique spectaculaire sur la ville et le lac; les petits et les grands apprécieront la place de jeux originale ainsi que le parc aux cervidés. Terminez la balade en déambulant dans la charmante vieille ville avant de déboucher sur
les quais et ses jolies maisons.

Passerelle en bois

Pour nourrir l’esprit et le corps

Les pèlerins traversaient autrefois le lac à Rapperswil en empruntant une passerelle en bois sinueuse, aux lattes disjointes. La ville a reconstruit un pont moderne au même endroit, ce qui en fait le plus long pont en bois de Suisse (841 m). Ce petit bout du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle offre une charmante promenade le long de belles roselières et permet de vivre une expérience unique: l’impression de marcher au milieu du lac. La place de pique-nique sise sur la rive de Rapperswil invite au délassement et au repos dans un cadre sublime.

Enea Baummuseum

Pour les amateurs de design

Véritable havre de paix, l’Enea Baummuseum marie nature, architecture, art et business. Accessible en transports publics, ce petit musée en plein air met en scène une cinquantaine d’arbres, parfois centenaires, que la star du domaine, l’architecte-paysagiste Enzo Enea, destinait à la vente. Le tout est agrémenté d’un zeste de sculptures contemporaines. Une halte à la cafétéria, qui regorge de meubles et d’œuvres design, permet de se prélasser sur la terrasse, au bord de l’eau. Une place de jeux se trouve tout au fond du jardin-musée. Infos: www.enea.ch


Autres activités: le zoo pour enfants Knie, pour découvrir plus de 300 animaux, et les bateaux à vapeur en direction de Zurich

Publicité
Publicité
Publicité

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré