Aller au contenu principal
Publicité

Rêveries au fil de l’eau

Publié jeudi 9 juillet 2020 à 16:55
.
Publié jeudi 9 juillet 2020 à 16:55 
.
Un peu de fraîcheur en ce temps estival, au fil de la Sorge, de la Venoge et du Léman, agrémentée par une halte dans un hameau agricole, le ballet des oiseaux migrateurs et le charme d’une église romane
Publicité

Une balade le long de la sorge. Cela commence sur le sentier qui longe la rivière boisée puis franchit la crête morainique d’Ecublens à travers le domaine d’une ancienne maison de maître, abritant aujourd’hui l’administration communale et son arboretum. On atteint ensuite le hameau campagnard de Renges.

La Venoge

Un saut de puce et nous voilà déjà au bord de la Venoge. Bordée d’aulnaies-mangroves, de forêt ou de campagne, la Venoge si chère au poète vaudois Gilles est un perpétuel enchantement. Nous descendons le cours de la rivière par la forêt alluviale qui mène à l’île aux Oiseaux. Nous entrons alors à fleur d’eau dans les majestueux paysages lacustres dominés par les Alpes, tant de fois esquissés par Bocion, Vallotton ou Hodler. Nous continuons en direction de Saint-Sulpice et profitons de nous baigner au passage des plages du Laviau ou du Pélican avant de rejoindre le point de départ par la forêt de Dorigny.

Ferme des Huttins

Résister à l’urbanisation avec Renges, un charmant coin de campagne se consacrant encore aujourd’hui à l’agriculture. Passez à la ferme des Huttins, qui propose un marché du mardi au samedi avant d’aller au hameau qui a conservé son four banal (1701) encore en activité, une fontaine couverte, qui comprend trois bassins taillés
dans la roche de Vaulion et un puits. www.lafermedeshuttins.ch/marche-a-la-ferme

Observer le ballet des oiseaux migrateurs. Située à l’embouchure de la Venoge, l’île a été aménagée en 2001 par des ornithologues afin de créer un lieu de repos, éloigné de la rive, pour les échassiers et autres oiseaux qui y font escale. Munissez-vous de vos jumelles afin d’observer le vol des goélands, le manège des mouettes, des sternes, etc.

Visiter un trésor roman. Fondée au XIe siècle par des moines rattachés à l’abbaye de Cluny, l’église romane de Saint-Sulpice constitue une étape sur le chemin de Compostelle. Sa restauration a permis de remettre au jour les fresques du XVIe siècle qui ornaient l’intérieur du chœur et qui avaient été badigeonnées à l’époque bernoise. ●


Point de départ:

près de l’embouchure de la Venoge: arrêt M1 Ecublens, Unil-Sorge. Trajet: 13 km, env. 3h30.
La Venoge

Ile aux Oiseaux

de Préverenges
Sorge boisée
L’église de Saint-Sulpice
Ferme des Huttins

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré