1. Home
  2. Envies
  3. Envies: Les roses de la Broye

Envies

Les roses de la Broye

Une petite balade à vélo ou à pied pour découvrir deux joyaux de la Broye (FR et VD) et combler les amoureux de la nature en parcourant la campagne vallonnée et ses réserves naturelles.

file7doix1baq1ww55jd1w1

Redécouvrir un joyau de l’art roman

Découvrez l’abbatiale de Payerne (VD) dans ses nouveaux atours. Après avoir servi de grenier, de fonderie, de cantonnement militaire et de prison, la nouvelle muséographie de ce lieu met en lumière un bâtiment épuré, sobre, élégant, avec un décor sculpté et des peintures murales. L’audioguide fait revivre les personnages qui ont contribué à son rayonnement. Les plus jeunes auront plaisir à manipuler la table interactive de la salle capitulaire. Flânez sur la place du Marché, qui a fait peau neuve, installez-vous sur la terrasse aménagée près de la fontaine et jetez un coup d’œil au jardin médiéval qui surplombe la vieille ville.

Parcourir la verte Broye

Enfourchez votre vélo en direction d’Estavayer-le-Lac (FR) et laissez-vous charmer par la plaine bordée de champs de céréales, de tabac et de betteraves sucrières. Vous passerez devant l’aérodrome militaire et le Musée de l’aviation militaire, signalé par un avion grandeur nature. Faites une pause dans le charmant village de Bussy et découvrez son église conçue par les adeptes du renouveau de l’art sacré. Poussez la porte pour admirer cet ensemble où domine la céramique et dont la pénombre favorise le recueillement. La balade se termine au pied des remparts de la vieille ville remarquablement bien préservée d’Estavayer-le-Lac.

Nous vous proposons aussi

Se laisser charmer par la cité à la rose

Qu’il fait bon s’attarder dans la cité médiévale! Chaque coin de rue offre de nouvelles perspectives. Vous aurez une vue imprenable sur le lac de Neuchâtel, la chaîne du Jura et le château de Chenaux depuis la place de Moudon. Admirez le triptyque de la nativité dans l’église des dominicaines ou les têtes d’animaux à la gueule ouverte des stalles de la collégiale Saint-Laurent. Faites une pause bien méritée au musée de la ville, aménagé dans une ancienne demeure seigneuriale et dont la collection phare amusera petits et grands: une centaine de grenouilles naturalisées qui reproduisent de malicieux tableaux de la vie quotidienne (fermé en janvier et février).

Prendre un bain de nature

Une fois hors des remparts, descendez en direction du lac et découvrez ses rives et sa belle plage de sable. Vous trouverez de part et d’autre la réserve naturelle de la Grande Cariçaie, où les chemins sont réservés aux cyclistes et aux randonneurs. Prenez le temps de découvrir les petites plages cachées, les marais, les roselières et les lagunes.

Par Muriel Thalmann publié 18.12.2020
Nous vous proposons aussi