Aller au contenu principal
Publicité
© Julie de Tribolet

Serge, fabricant de bancs avec… oreiller de paresse en option!

Publié mercredi 15 juillet 2020 à 08:15
.
Publié mercredi 15 juillet 2020 à 08:15 
.
Le coronavirus a fermé les théâtres. Faute de décor à fabriquer, les artisans du spectacle comme Serge Perret s’inventent de nouveaux débouchés.
Publicité

L’assise du banc de jardin de sa maman était en ruine. Ce constructeur de bateau, devenu scénographe après avoir fait l’Ecole de décors de théâtre à Genève, a mis à profit le chômage partiel imposé par le coronavirus pour restaurer ce meuble avec l’aide de ses deux fils et sa compagne. La réussite de cette résurrection, tant sur le plan esthétique qu’en termes de confort, a convaincu Serge Perret de fabriquer à la demande, en chêne verni ou en mélèze, cet indémodable meuble de jardin.

Mieux: pour égayer et ancrer ce mobilier dans l’actualité, on peut aussi craquer pour un (ou plusieurs) coussin imprimé à l’effigie de Guy Parmelin, en allusion – vous l’aurez deviné – à la malencontreuse expression du conseiller fédéral ciblant les indépendants privés subitement de revenus.

Serge Perret compte aussi sur les musées, ses principaux commanditaires avec les théâtres, pour surmonter ce ralentissement des commandes. La Maison d’Ailleurs à Yverdon et d’autres institutions romandes comptent souvent sur sa maîtrise de la scénographie. En attendant des éclaircies sur le monde culturel, l’artisan fait feu de tout bois. En plus des bancs de jardin, il s’est lancé dans la fabrication de guitares.

Et sa nature caustique l’a aussi encouragé à créer une marque de spatules de cuisine en bois et de t-shirts au nom percutant: Petit Connard! Une appellation qui devrait passer la rampe de la censure de la police du commerce, étant donné qu’elle n’insulte ni les mœurs ni la religion. Maîtrisant grâce à sa double formation toutes les techniques et tous les matériaux, ce navigateur averti peut relever les défis décoratifs les plus ardus, même monumentaux, comme le prouve sa sculpture géante du personnage Pulp du couple d’artistes M.S. Bastian et Isabelle L., qui trône aujourd’hui devant l’entreprise Engel AG à Bienne.

>> Découvrez les créations de Serge Perret sur L'illustre Atelier

>> Vous connaissez une ou un Romand qui a un talent particulier? Signalez-le nous à l'adresse: courrier@illustre.ch


Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré