Aller au contenu principal
Publicité
© Christopher Baker

Des stars côté jardin

Publié jeudi 6 juin 2019 à 08:43
.
Publié jeudi 6 juin 2019 à 08:43 
.
Cour arrière, parc à l’anglaise ou jardin potager: trois stars internationales - Julianne Moore, Jeremy Irons et Hugh Fearnley-Whittingstall - nous ouvrent les portes de leurs oasis de verdure.
Publicité

Julianne Moore, à New York

Ce fut le coup de foudre. Lors d’une séance photo dans un appartement à New York, Julianne Moore (58 ans) n’a eu d’yeux que pour le jardin. «Je suis tombée raide dingue de la terrasse. Il fallait absolument que je sache qui l’avait conçue», racontait l’actrice hollywoodienne («Hannibal», «Still Alice») dans le mensuel américain Architectural Digest. C’est ainsi que l’architecte d’intérieur Brian Sawyer est entré dans sa vie.

Après le désastre

Ensemble, ils ont réaménagé la cour arrière de la propriété de l’actrice à Greenwich Village (New York). «Mon jardin était jusque-là un désastre.» Pour elle, Brian Sawyer a sélectionné des plants faciles à entretenir et les a insérés dans la maçonnerie. «Je savais que le lierre était ce qu’il fallait à Julianne», explique l’architecte. Avec quantité de lierre de Boston, de lierre anglais, de fougère corne de cerf et de buis, il a créé une oasis au cœur de la Grosse Pomme.

«Au début, je craignais que l’entretien de toute cette verdure ne me demande trop de temps. Heureusement, j’ai deux hommes sportifs à la maison», souligne Julianne Moore en parlant de son mari, Bart Freundlich, et de son fils, Caleb, 21 ans.


Jeremy Irons, en Grande-Bretagne

Gerstenberg Verlag
Le jardin de l’acteur britannique Jeremy Irons, à Watlington (Grande-Bretagne).

Jeremy Irons (70 ans), son collègue britannique oscarisé («Le mystère von Bülow»), a davantage la main verte. Jardinier au début de sa vie, il est aujourd’hui littéralement revenu à ses racines. Sa maison de Watlington, dans le centre-sud de l’Angleterre, et son jardin sont typiquement British: rosiers grimpants qui s’entrelacent le long des murs, océan d’hortensias arborescents et bordures couvertes de campanules géantes en fleurs.

Concours de légumes

Avec son épouse, l’actrice Sinéad Cusack (71 ans), il est l’hôte de l’exposition florale locale et décerne des prix aux meilleurs légumes de jardin sur sa propriété. Il se laisse volontiers inspirer: «J’adore voir comment jardinent les autres, ce qu’ils plantent, ce qui pourrait aussi mettre en valeur mon jardin», révèle-t-il dans «The Secret Gardeners».


Hugh Fearnley-Whittingstall, en Grande-Bretagne

Gerstenberg Verlag
Sur le domaine du célèbre chef Hugh Fearnley-Whittingstall, on trouve tout ce qu’il faut pour un repas parfait.

Hugh Fearnley-Whittingstall (54 ans), entrepreneur anglais en restauration, auteur de livres de recettes et célèbre chef à la télévision, mériterait également un prix pour ses légumes. La durabilité est la devise de son River Cottage, à Axminster, en Grande-Bretagne. Il vit avec sa famille dans une ferme voisine et semble avoir hérité son amour pour la nature de sa mère, architecte paysagiste.

Ruche

Moutons, bovins et poulets s’égaillent sur les 36 hectares du domaine. On y trouve également un verger avec des fruits à cidre et à noyaux, ainsi qu’une ruche. Dans quatre grands parterres poussent des légumineuses, des choux, différentes variétés d’oignons et de tubercules (pommes de terre, légumes-­racines…).

Sur le site, il y a en outre un restaurant et une école de cuisine. Les hôtes peuvent tester les plats et apprendre à les préparer. Hugh et son équipe gèrent leur exploitation selon les principes de l’agriculture bio. «Ici, le parasite numéro un, ce sont les cuisiniers», plaisante-t-il.


Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré