1. Home
  2. Actu
  3. Le portfolio : La Suisse dans l'oeil du photographe Didier Ruef

Le portfolio 

La Suisse dans l'oeil du photographe Didier Ruef

Photographe renommé, Didier Ruef présente un livre événement qui regroupe trente ans de ses photos de la Suisse. Avec la touche d’ironie qui en fait tout le sel.

Partager

Conserver

file72qwz7ux80knzgfto90
Estavayer (FR), 2016. Lors de la Fête fédérale de lutte et des jeux alpestres, un enfant essaie un fusil d’assaut. © Didier Ruef

Un employé des CFF nettoie avec amour les sièges d’un wagon de première classe, un paysan bernois caresse sa vache sur fond de nature impeccable, tandis qu’une jeune danseuse de techno s’ébroue, éperdue, à l’Usine de Genève: la Suisse est là, à la fois multiple et nichée dans la série sans fin de ses clichés et de ses traditions, revisités de génération en génération.

file72qwz7v96c54mvhaduk
Lugano, 2002. Nicola Ruef, 3 ans, fils du photographe, joue dans sa chambre un dimanche après-midi. © Didier Ruef

Né en 1961, le photographe Didier Ruef regarde la Suisse depuis trente ans, avec un étonnement et un sens de la situation jamais taris. Auparavant, en bon Genevois tourné vers la France, il avoue qu’il connaissait à peine ce pays.

Il fallut qu’il passe plusieurs années aux Etats-Unis, dont six mois à les parcourir en autostop, pour que, revenant en Helvétie en 1987, il se mette à le scruter et à l’arpenter. Tout en menant une carrière d’une riche variété, avec l’être humain au cœur de ses préoccupations. Il a ainsi beaucoup montré les habitants de l’Afrique noire, notamment avec Médecins sans frontières. Son ouvrage le plus récent, Recycle, fait transparaître l’humanité derrière les déchets qu’elle produit, subit ou recycle.

file72qwz7xcfh0ccqxzjpt
Oberhorn Alp (BE), 1993. Après avoir trait une vache, un paysan de montagne savoure le panorama, avant le coucher du soleil. © Didier Ruef

Il y a deux ans, il a voulu clore le chapitre suisse. Le résultat, impressionnant, tient en 170 photos en noir et blanc, «une technique qui permet d’aller à l’essence de l’être», et autant de scénettes familières habilement observées, dans un ouvrage qui a des allures de somme, de trace visuelle vivante.

file72qwz7kehmvjxjp7k8x
L’œuvre d’une vie. Le photographe Didier Ruef (à g.) contrôle l’impression de son ouvrage. Au fond: l’éditeur bernois Till Schaap. © Didier Ruef

Lui-même le définit comme «un témoignage à la première personne pour les générations prochaines. Un recueil qui «parlera» encore au lecteur de 2030 ou 2050, en raison des partis pris dans sa manière de présenter un pays qui réussit à vivre en harmonie dans le respect de ses différences ethniques et culturelles.» Le déguster est presque un devoir citoyen.

file72qwytf1vdk3vj4odf1
Bienne, 2002. Lors de l’Expo.02, un couple assis dans un caddie aussi géant que mobile traverse le pavillon de la Migros. © Didier Ruef
file72qwz8n1inp1lsawj5md
Chiasso (TI), 1998. A la gare, un employé nettoie les sièges en velours de la première classe avec un aspirateur dorsal. © Didier Ruef
file72nu5yyxtxs35q6ndgm
Lodrino (TI), 1995. Sur cet ex-aérodrome militaire, un mécanicien travaille dans le cockpit d’un Pilatus PC-7. © Didier Ruef
file72qwz7ux80knzgfto90
Estavayer (FR), 2016. Lors de la Fête fédérale de lutte et des jeux alpestres, un enfant essaie un fusil d’assaut. © Didier Ruef
file72qwz8cyvcw70nq7mxn
Interlaken (BE), 1993. La veille de la fête du lancer de la pierre d’Unspunnen, un jeune homme tente de propulser cette pierre de 20 kilos. © Didier Ruef
file72qwz7mgexdafho9o91
Genève, 1994. A l’Usine, une jeune femme danse en pleine nuit sur des rythmes de techno.  © Didier Ruef
Par Marc David publié le 15 novembre 2018 - 09:03