Aller au contenu principal
Publicité
© shutterstock

Travailler son périnée pour booster son plaisir

Publié jeudi 30 janvier 2020 à 08:43
.
Publié jeudi 30 janvier 2020 à 08:43 
.
Un périnée souple et tonique, en plus de nous éviter des soucis de santé, serait un gage de relations sexuelles épanouies. Laysa Issad, créatrice du site Kegelness.com, nous dit tout sur cette zone méconnue.
Publicité

A l’époque, la presse anglaise en avait fait ses choux gras. En révélant que le président Sarkozy avait fait appel à une coach recrutée par Carla Bruni elle-même pour muscler son périnée, la perfide Albion mettait par là même en doute le bon fonctionnement de sa libido, tout en titillant de nouveau l’intérêt du public pour ce lieu très intime.

Le caractère mystérieux et un brin tabou du périnée tient en grande partie à son emplacement. Situé entre le pubis et le coccyx, ce «hamac» composé de quatre muscles toniques ferme le bas du bassin en soutenant les organes abdominaux. Trop souvent, les femmes n’apprennent l’existence de leur périnée qu’à la suite d’une grossesse et d’un accouchement qui peuvent provoquer dans 10% à 30% des cas un affaiblissement de cette zone débouchant parfois sur une incontinence urinaire ou un collapsus (descente d’organes). Alors même que si elles s’étaient préoccupées de renforcer et d’assouplir leur périnée avant l’accouchement, elles auraient peut-être évité ces problèmes. Quant aux hommes, encore plus ignares à ce sujet, ils découvrent en général la présence de cet organe après une opération de la prostate réduisant leur capacité d’érection. Même les enfants peuvent être concernés par une faiblesse du périnée souvent associée aux énurésies nocturnes, et bien entendu les vieillards. Bref, tous les âges de la vie sont concernés.

Un muscle, ça peut se travailler. C’est ce à quoi nous invite Laysa Issad à travers la plateforme qu’elle a créée en novembre 2016, Kegelness.com, du nom du gynécologue Arnold Kegel. Le site se décline en trois temps: un blog fourni, alimenté par divers articles systématiquement contrôlés par des spécialistes qui dévoilent tous les mystères entourant le périnée, une carte recensant les différents thérapeutes (physiothérapeutes, ostéopathes, sages-femmes…) de la rééducation du plancher pelvien en Suisse et en France, ainsi qu’un shop en ligne permettant d’acquérir divers instruments, connectés ou non, permettant de travailler son périnée en privé. On y retrouve les fameuses boules de geisha, preuves tintinnabulantes que les femmes se préoccupent de la vigueur de leurs organes sexuels et de leurs orgasmes depuis la nuit des temps…

L’article le plus lu du blog de Kegelness.com concerne la santé masculine. Visiblement, de nombreux hommes, à l’image de l’ex-président français, s’intéressent à la manière de booster leurs performances sexuelles en tonifiant leur périnée, solution naturelle largement préférable à l’absorption de substances diverses. Selon cet article, «les causes les plus fréquentes d’un relâchement du périnée chez l’homme sont le cancer de la prostate, l’hypertrophie et l’obésité […], la prise de certains médicaments, le stress, la pratique de sports à impacts, ou encore le port régulier de charges lourdes». En tonifiant ses muscles pelviens, l’homme, comme la femme, améliore l’irrigation des vaisseaux sanguins et accroît la sensibilité de ses terminaisons nerveuses: le clitoris pour la femme et le membre viril pour l’homme, qui peut croître en taille et en fermeté. En bonus, une meilleure maîtrise de l’éjaculation. Un peu plus utile que des biceps, non…?


Publicité
Publicité

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré