Aller au contenu principal
Publicité
© Kurt Reichenbach

Trub, le plus beau village de Suisse 2019

Publié mercredi 28 août 2019 à 09:15
.
Publié mercredi 28 août 2019 à 09:15 
.
C’est le plus beau village de Suisse 2019! Au cœur de l’Emmental, Trub, ses fermes bernoises, ses jardinets au cordeau et ses sociétés villageoises, a remporté le titre cette année. Sur la troisième marche 
du podium, premier romand, Gruyères.
Publicité

Ici, on ne badine pas avec les traditions helvétiques! A Trub, les habitants chantent, pratiquent la lutte, la gymnastique, le hornuss et le yodel. Avec ferveur. Le club féminin a plus de 100 ans, une exception en Suisse. Autre particularité: le village vient d’être élu le plus beau de Suisse, pour un an. Près de 40'000 votants, internautes et lecteurs de la Schweizer Illustrierte, de L’illustré et de l’hebdomadaire tessinois il caffè ont plébiscité ce village au cœur de l’Emmental. Cette victoire fait le bonheur du maire de Trub, Peter Aeschlimann, 55 ans: «C’est tout simplement génial! Nous sommes des gens simples et terre à terre, mais cette reconnaissance nous ravit.»

>> Voir le site consacré au concours du plus beau village 2019

Peter Aeschlimann est le seul des cinq membres du conseil municipal à ne pas être agriculteur. Il travaille comme chauffeur de camion et mécanicien. Sur la place des familles, au centre du bourg, il désigne six panneaux explicatifs. Chacun porte le nom d’une famille historique du lieu, Fankhauser, Habegger, Wüthrich, Beer et Siegenthaler.

Kurt Reichenbach
Le club des femmes de Trub a 100 ans. Les membres, dont la plus jeune a 17 ans, adorent porter les costumes traditionnels de la région.

Partout, des fils et filles de Trub

Le village a une histoire singulière: on estime que, même si ce petit bourg au pied du Napf compte aujourd’hui moins de 1500 habitants, statistiquement un Suisse sur 134 peut citer Trub comme lieu d’origine. Ce chiffre impressionnant s’explique par un tour aux archives du village, dont les plus anciennes remontent à 1750. «Dans le passé, à la campagne, les habitants avaient énormément d’enfants. Surtout ici, dans la région, explique Ernst Kohler, 61 ans, greffier communal. Or, le règlement du village stipulait que seul le plus jeune fils pouvait garder la ferme familiale. Les autres étaient contraints de partir tenter leur chance ailleurs en Emmental ou dans le pays.»

Si le passé de Trub captive, le présent, lui, ne manque pas de charme! Les façades magnifiquement conservées des maisons du village ont servi plus d’une fois de décor à des films contemporains. Dans «Les mamies ne font pas dans la dentelle», Martha, Lisi, Hanna et Frieda ouvrent une boutique de lingerie à Trub. Ce film a suscité l’hilarité des cinéphiles suisses, mais aussi du public japonais, portugais et américain.

Ambassadeur de la suissitude

Trub se fait alors ambassadeur de la suissitude à l’international. Au-delà des frontières du village, on loue aussi les bois et les forêts de ce coin du canton de Berne. Jürg Hirschi, 46 ans, en a fait son gagne-pain. Aujourd’hui, son entreprise de menuiserie, Holz Trub, fondée en 1997, emploie 60 personnes. Ses pièces pour maisons en bois sont vendues en Valais, dans le Jura et en Argovie.

Avec autant d’atouts, d’âme et d’authenticité, Trub, qui chante, yodle, lutte et innove, a assurément mérité son titre de plus beau village du pays.


Sur le podium des plus beaux, Gruyères (FR)

Darrin Vanselow
Gruyères la médiévale a tout pour plaire: ses 86 habitants se considèrent comme des privilégiés.

En 2014, Gruyères était élu plus beau village de Suisse romande. En 2019, voilà que la cité médiévale refait parler d’elle. Premier village romand dans le classement, elle termine fièrement sur la troisième marche du podium, derrière Trub (BE) et Vitznau (LU).

«C’est un honneur pour nous d’être de nouveau parmi les plus beaux du pays, se félicite le syndic de Gruyères, Jean-Pierre Doutaz, déjà en poste il y a cinq ans. On se réjouit de profiter de la visibilité qu’offre ce concours. Nous y voyons la reconnaissance de nos efforts pour préserver la beauté de la cité et la laisser intacte et sublimée pour les générations futures.» Beau joueur, le syndic se réjouit de découvrir Trub et Vitznau et invite ces derniers à venir visiter sa cité fortifiée. «Il n’y a pas d’arrogance à dire que oui, Gruyères est magnifique. Mais le soleil brille pour tout le monde: c’est vraiment sympathique de donner envie aux gens d’aller admirer la beauté de notre territoire.»


Publicité

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré

Découvrez votre nouveau magazine L'illustré et profitez d'une offre d'abonnement exceptionnelle!