Aller au contenu principal
Publicité
© Shutterstock

Un guide pour entretenir notre vie intérieure

Publié jeudi 16 janvier 2020 à 15:23
.
Publié jeudi 16 janvier 2020 à 15:23 
.
Et si l’on profitait de la nouvelle année pour se reconnecter à soi-même, en glissant un peu de spiritualité dans son quotidien avec l’aide des Pères du désert?
Publicité

«Mieux vaut s’adresser au bon Dieu qu’à ses saints», me disait souvent ma grand-mère. Un adage qui s’applique particulièrement bien à un secteur de l’édition en plein boom, celui des livres de développement personnel. Donc, plutôt que de se fader un de ces brouets indigestes concoctés par des apprentis cuistots de l’âme en mixant des ingrédients empruntés à une multitude de traditions philosophiques, pourquoi ne pas revenir aux sources d’une de ces sagesses universelles?

C’est ce que propose le thérapeute et psychanalyste Jean-Guilhem Xerri dans un chouette petit bouquin* consacré aux enseignements des Pères du désert, ces moines chrétiens retirés dans les solitudes d’Egypte, de Syrie ou de Cappadoce aux alentours du IVe siècle de notre ère. Les conseils de ces ermites volontaires, à la sagesse affûtée par l’épreuve du désert, sont concrets et à la portée de tout un chacun. Ils nous invitent simplement à entretenir notre vie intérieure «comme nous entretenons peut-être déjà notre corps ou un bout de jardin». Car «on ne naît pas humain, on le devient en naissant une seconde fois à soi-même par la découverte de sa part spirituelle».

Dix étapes sont proposées au lecteur: se débarrasser des perturbateurs de l’intériorité comme la dispersion digitale, le marketing ou la surabondance matérielle pour découvrir la liberté d’être sobre; arrêter de se regarder le nombril pour s’ouvrir aux autres; méditer régulièrement pour être plus présent à soi; développer son attention pour apprendre à discerner ce qui nous est nuisible et ce qui nous est bénéfique; repérer ses déséquilibres intérieurs pour les soigner; maîtriser ses envies pour éviter d’en devenir esclave; combattre la dépression en s’ancrant dans le concret; accéder à une vie pleinement humaine en reconnaissant sa dimension spirituelle; explorer et développer son intériorité, gage d’un bon équilibre psychique; trouver dans la nature sa nourriture spirituelle.

Quel programme! Heureusement, Jean-Guilhem Xerri a la sagesse de ponctuer son propos de petits exercices pratiques et d’apophtegmes, de délicieuses et vivantes anecdotes à glaner sur le chemin de la sagesse. Comme celle-ci: «On demanda à un ancien: pourquoi n’es-tu jamais découragé? Il répondit: parce que chaque jour, je m’attends à mourir.» Des méditations audio guidées très vivantes à accorder avec sa météo intérieure sont également offertes à ceux qui voudraient faire l’école buissonnière sur ce chemin de sagesse.

>> * Le livre: «(Re)vivez de l’intérieur», de Jean-Guilhem Xerri, aux Editions du Cerf.


Publicité
Publicité

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré