Aller au contenu principal
Publicité
© julie de tribolet

Tout un jardin dans un panier

Publié mercredi 16 septembre 2020 à 09:05
.
Publié mercredi 16 septembre 2020 à 09:05 
.
Geoffray Sirolli porte dans ses gènes le savoir-faire des maîtres agricoles genevois. Avec Aux Petits Oignons, ses paniers gourmands sur mesure, l’ancien banquier réinvestit et modernise l’exploitation familiale.
Publicité

Depuis trois siècles, la famille Argand-Sirolli travaille la terre genevoise à quelques pas du lac Léman, à Corsier. L’arrière-arrière-arrière-petit-fils Geoffray Sirolli ne déroge pas à l’appel des récoltes de fruits et légumes, puisque le jeune homme a quitté le milieu de la banque privée pour suivre les traces de ses aïeux. Après des études à la Haute Ecole de commerce, il obtient un CFC en agriculture. «Bosser dans les champs avec mon oncle, reprendre le métier de mon grand-père m’épanouit bien plus que de passer mes journées à faire des calculs devant mon ordinateur», confie celui qui représente la sixième génération de maraîchers du clan.

Elégant en chemise décontractée et en jean, le Genevois est le prototype d’une version 4.0 de son métier: connecté, il propose une newsletter hebdomadaire où il partage de manière décomplexée la vie d’un agriculteur en 2020. Le but? Créer une communauté soudée qui vibre autour du slogan «Du jardin jusqu’au palais». «Nous avons 2600 abonnés. Les gens souhaitent être impliqués et connaître l’envers du décor.»

A 30 ans, faisant partie de la génération Y, Geoffray Sirolli est très sensible à la production locale et durable: «80% de nos fruits et légumes ne sont pas traités chimiquement et les invendus finissent dans les estomacs des cochons laineux.» Ses champs, cultivés de manière plus «sauvage», reprennent également leurs droits. De quoi réveiller la faune et la flore dans les prés.

Mais c’est surtout le concept de maraîcher sur mesure baptisé Aux Petits Oignons qui anime les journées du Romand. «Mon oncle était précurseur dans la région en proposant les paniers découvertes. J’ai eu envie de développer l’offre en laissant aux clients la totale maîtrise de la commande: choix des produits, quantité et jour de livraison.»

Avec son équipe, il prépare entre 50 et 80 corbeilles personnalisées par jour. «Pour l’instant, c’est la vraie plus-­value que j’ai apportée à l’entreprise familiale.» Né en 2015, le projet a explosé pendant le confinement, si bien que les livraisons dépassent aujourd’hui les frontières de la rive gauche de Genève.

>> Découvrez les paniers de Geoffray sur Aux Petits Oignons

>> Vous connaissez une ou un Romand qui a un talent particulier?
Signalez-le nous à l'adresse: courrier@illustre.ch


Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré