1. Home
  2. Magazine
  3. Théâtre: «Une histoire d’amour» d'Alexis Michalik: Quand l’amour ne garantit pas une fin heureuse

Théâtre

«Une histoire d’amour» d'Alexis Michalik: Quand l’amour ne garantit pas une fin heureuse

«Une histoire d’amour» d'Alexis Michalik, se joue au théâtre de Beausobre à Morges le 25 novembre. Découvrez la pièce, récompensée d'un Molière, qui relate une histoire d'amour tragique mêlant rires et larmes, surprenante par son déroulé et son traitement

Une histoire d'amour

«Une histoire d’amour» d'Alexis Michalik, se joue au théâtre de Beausobre à Morges le 25 novembre.

DR

A bientôt 39 ans, Alexis Michalik est un dramaturge qui a déjà derrière lui une longue carrière jonchée de récompenses prestigieuses. Pourtant, rien ne le destinait à se tourner vers l’écriture et la mise en scène théâtrale.

Très jeune, ce fils d’une Britannique et d’un peintre d’origine polonaise a commencé par de petits rôles dans des feuilletons télé tels que «Julie Lescaut». Mais l’amour des planches a très vite pris le dessus et il l’a mis en pratique non seulement en tant que comédien, mais également en tant que créateur et metteur en scène de pièces. Il a même fondé sa propre compagnie à 24 ans. Et dans la foulée, Michalik adapte ou remodèle de manière contemporaine des classiques du théâtre. Ainsi naissent «La mégère à peu près apprivoisée» ou «R&J» pour «Roméo et Juliette» de Shakespeare.

«Une histoire d’amour», jouée à Beausobre, a comme les autres remporté un Molière. L’histoire, surprenante de par son déroulé et son traitement, nous projette au cœur d’un coup de foudre entre Katia et Justine. Grâce à une insémination, Katia tombe enceinte mais Justine disparaît. Douze ans plus tard, la jeune mère sur le point de mourir demande à son frère, un écrivain odieux, de s’occuper de sa fille. Souvent mélodramatique, cette pièce appuie sur des ressorts qui réveillent nos larmes et nos rires.

>> Découvrez «Une histoire d’amour», d’Alexis Michalik, le 25 novembre à 20h au Théâtre de Beausobre à Morges: www.beausobre.ch

Par Laurence Desbordes publié le 22 novembre 2021 - 10:16