1. Home
  2. Actu
  3. Voyage: Vacances d’hiver: Que faire quand le covid gâche tout?

Voyage

Vacances d’hiver: Que faire quand le covid gâche tout?

Malgré un hiver marqué par la présence du covid, de nombreuses personnes ne veulent pas renoncer aux montagnes enneigées, au soleil et au plaisir d’un chocolat chaud au bord des pistes. Qu’est-ce qui fait juridiquement foi si le virus vient soudain perturber vos plans ?

Open suitcase with casual clothes, laptop and phone

Le covid pourrait gâcher vos vacances. Tour d'horizon de quelques uns de vos droits.

Shutterstock

J’ai été testé positif au covid et suis cloué au lit avec de la fièvre et des maux de tête. Puis-je annuler la location de l’appartement de vacances?
Oui, vous pouvez – toutefois généralement pas sans frais. En effet, le loueur est lui encore en mesure de respecter sa part de l’accord. Le fait que vous soyez malade et que vous ne puissiez pas voyager relève de votre part de risque. Vous devez même l’intégralité du montant au loueur. A moins que vous n’ayez convenu ensemble de conditions de résiliation ou d’annulation particulières. Le mieux est de jeter un coup d’œil au contrat.

Bon à savoir: si vous ou le loueur trouvez un remplaçant, c’est-à-dire quelqu’un qui reprend l’appartement de vacances à la même période et aux mêmes conditions, vous ne devez rien payer. Cela peut  toutefois s’avérer difficile lors d’annulations à court terme.

Une assurance intervient-elle?
C’est possible. Annoncez le cas à votre assurance voyage ou annulation. La question de savoir si et dans quelle mesure celle-ci vous remboursera les coûts dépend de la police et des conditions générales d’assurance. Attention: en règle générale, les assurances ne paient pas si vous n’êtes pas malade mais ne pouvez pas voyager parce que vous êtes en quarantaine. Dans ce cas également, ce sont en fin de compte les conditions générales d’assurance qui font foi.

Bon à savoir: si vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord avec l’assurance, l’ombudsman des assurances privées peut servir de médiateur entre vous – et ce gratuitement.

La location de notre appartement de vacances a été annulé à la dernière minute. La propriétaire en a besoin pour elle-même, pour y télétravailler. Et maintenant?
C’est ennuyeux. Bien entendu, ce que vous avez déjà payé doit vous être remboursé. Vous avez en outre droit à des dommages et intérêts. Ceux-ci correspondent à la différence entre le loyer initialement convenu et le prix que vous devez maintenant débourser pour une alternative potentiellement plus coûteuse. Les logements doivent toutefois être équivalents. Il n’est pas possible de demander à remplacer la location d’un appartement modeste par celle d’un resort de luxe réservé à la dernière minute. L’idéal est de contacter la loueuse et d’essayer de trouver une solution à l’amiable. Il est possible qu’elle ait connaissance d’une solution alternative.

Bon à savoir: sur les réseaux sociaux, il existe de nombreux forums où l’on peut chercher un logement de vacances, également à court terme.

A peine arrivés, toute notre famille se retrouve en isolement. Pouvons-nous demander le remboursement des forfaits de ski déjà achetés?
Cela dépend des conditions générales de transport de la société de remontées mécaniques. De nombreuses entreprises exigent un certificat médical pour le remboursement – parfois il doit être établi par un médecin local. Certains domaines skiables ont également édicté des compléments aux conditions générales de vente, qui s’appliquent spécifiquement dans le contexte du covid. L’idéal est de vous adresser directement au prestataire. En cas de doute, demandez qu’on vous indique les dispositions correspondantes.

Bon à savoir: il n’est pas impératif de « purger » votre isolement chez vous, vous pouvez aussi l’effectuer dans l’appartement de vacances. Bien entendu, cela n’est valable que si vous pouvez aussi vous y mettre en isolement conformément aux directives de l’Office fédérale de la santé publique.

*Traduit de l'allemand (Beobachter)

 

>> Davantage d’infos sur mesdroits.ch, le conseiller juridique numérique de L'illustré réservé à ses abonnés, notamment grâce aux fiches suivantes:

Par Katharina Siegrist (Beobachter*) publié le 19 janvier 2022 - 11:14