1. Home
  2. Publireportage
  3. Des chauffeurs bichonnés

loading...
Publireportage

Des chauffeurs bichonnés

Active dans le secteur du transport et de la logisitique, Camion Transport est la première entreprise à bénéficier depuis 2015 du label «Friendly Work Space» de Promotion Santé Suisse. Il contribue au bien-être des 1400 employés.

Le sol est jonché de caisses et de palettes. Au siège de Camion Transport à Wil (SG), les marchandises s’empilent. Elles partiront pour la Suisse ou pour une autre partie du globe. En ce matin d’hiver ensoleillé, la plupart des camions sont déjà partis vers leur destination. La journée de travail commence tôt, la densité du trafic détermine le flux de travail, les délais sont serrés. C’est un travail stressant. Camion Transport, entreprise spécialisée dans le transport et la logistique, possède une flotte de plus de 600 véhicules et emploie donc un nombre conséquent de conductrices et conducteurs. Avec les spécialistes de la logistique, le personnel de manutention et le personnel administratif, ce sont au total 1400 collaborateurs répartis sur 14 sites dans toute la Suisse qui travaillent pour l’entreprise familiale et assurent en moyenne 7500 envois par jour. Et pour continuer d’assurer son succès, l’entreprise fondée en 1925 doit prendre particulièrement soin de ses employés.

«Les collaboratrices et collaborateurs sont le capital le plus important dans une entreprise. C’est pourquoi nous devons continuer à investir en eux» déclare Monika Friedl, responsable depuis 2019 de la gestion de la santé en entreprise (GSE) et du Care Management chez Camion Transport. Elle remplit cette tâche en travaillant à plein temps et sera assistée par une stagiaire à partir du mois de mai. S’engager en faveur de la santé des employés a toujours été important pour Camion Transport. C’est la raison pour laquelle l’entreprise porte depuis 2015 le label «Friendly Work Space» de Promotion Santé Suisse. Pour Friedl, une chose est claire: «Le label nous soutient dans le développement continu de la GSE».

Le label «Friendly Work Space» souligne nos exigences quant à la qualité

«Nous sommes la première entreprise du secteur du transport et de la logistique avec ce label» souligne fièrement Monika Friedl. C’est une spécificité qui permet également de se démarquer sur le plan qualitatif. L’entreprise s’engage par ailleurs dans le développement durable avec le programme «Eco Balance by Camion Transport», entre autres avec le système de transport dual qui permet d’acheminer les marchandises la nuit en utilisant le réseau ferroviaire. Son programme de développement durable a été récompensé en 2012 avec le prix «Eco Performance Award».

L’année dernière déjà, Camion Transport a fait l’objet d’une deuxième réévaluation pour le label «Friendly Work Space». Chaque entreprise «Friendly Work Space» est réexaminée tous les trois ans au regard des six critères de qualité pour une mise en œuvre systématique de la GSE. La GSE est un processus continu, souligne Monika Friedl. De nouveaux projets impliquant les employés sont en permanence mis en place et permettent d’identifier le plus tôt possible les situations ou les facteurs de stress. «Chez nous, la GSE est toujours verticale, de bas en haut, ce qui signifie que les employés sont toujours impliqués. Même les apprentis participent aux projets» déclare Monika Friedl. À titre d’exemple, les prochaines mesures mettront l’accent sur la valorisation de la personne et de son travail. C’est surtout l’interface des livreurs de marchandises de détail avec les opérateurs, les manutentionnaires et les clients qui est concernée.

«Les délais serrés et la densité du trafic ne nous permettent pas de soulager les conducteurs du stress mais nous veillons à renforcer leurs ressources», affirme Monika Friedl. Ainsi, des outils pour améliorer la gestion du temps, la communication ou l’échange entre les différents groupes professionnels sont fournis. Pour ce faire, Camion Transport utilise une application. Outre les informations sur l’entreprise et les questions administratives, des conseils de santé et d’autres mesures de GSE y seront à l’avenir également communiqués. De plus, les employés peuvent déjà donner leur avis ou suggérer des changements via l’application.

Selon Monika Friedl, cela permet d’améliorer l’ancrage systématique de la gestion de la santé en entreprise. «Le label ‹Friendly Work Space› est encore trop peu connu des personnes qui travaillent en première ligne» déclare-t-elle. Elle échange donc régulièrement avec Promotion Santé Suisse pour faire connaître le label. Monika Friedl précise aussi que les employés savent en principe que la GSE existe. «Mais nous avons certainement besoin de mesures plus ciblées». En tant que responsable de la GSE chez Camion Transport, elle prend régulièrement le pouls des collaboratrices et collaborateurs et attire leur attention sur des offres adaptées à leurs besoins. Elle recueille l’avis des conductrices et conducteurs lors de formations pour qu’ils n'aient pas à remplir de questionnaires à la fin d’une journée de travail.

C'est quoi le Label "Friendly Work Space”?

Le label «Friendly Work Space» définit le standard de qualité suisse pour la gestion de la santé en entreprise (GSE) mise en œuvre de manière systématique, avec le soutien du Secrétariat d’État à l’économie (Seco) et de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Le label est délivré par la fondation Promotion Santé Suisse, soutenue par les cantons et les assureurs et disposant d’un mandat légal. 

«En raison de son effet préventif et des mesures menant à une réintégration rapide des employés, une gestion de la santé en entreprise mise en œuvre de manière systématique est rentable pour l’entreprise. La GSE et le label «Friendly Work Space» en particulier exercent un effet d’attraction sur les chercheurs d’emploi, ce qui constitue un avantage pour les entreprises en phase de recrutement. Avec Apprentice, Promotion Santé Suisse propose aux responsables de la formation professionnelle une offre visant à renforcer la santé psychique des apprenties et apprentis» explique Thomas Brändli, chef de projet communication GSE.

«Les apprentis sont notre avenir»

Pour les 53 apprentis actuellement chez Camion Transport, des projets GSE spécifiques sont mis en place permettant de les rassembler. Avec 14 sites différents dans toute la Suisse, ce n’est pas chose aisée, remarque Monika Friedl. Selon elle, l’engagement des jeunes employés est important: «Les apprentis sont notre avenir et compte tenu de la pénurie de main d’œuvre qualifiée, nous souhaiterions bien sûr qu’ils restent chez Camion Transport».

L’offre Apprentice proposée par Promotion Santé Suisse, incluant une application et le document de travail 55 «Jeunes personnes actives – Conditions de travail et santé», s’adresse aux responsables de la formation professionnelle et se focalise sur les besoins des jeunes en transition de l’école à la vie professionnelle. Monika Friedl admet que l’offre est encore trop peu utilisée. L’apprenti employé de commerce Sven Lerch décrit cette phase de transition: «Il faut se familiariser avec beaucoup de choses» déclare-t-il. «Le plus grand changement a été de ne plus pouvoir passer toute la journée avec mes camarades de classe, mais de devoir travailler avec des adultes, ce à quoi je me suis toutefois rapidement habitué.» Lerch est en 3e année d’apprentissage et terminera sa formation cet été. Durant cette formation, il a la possibilité de travailler dans différents départements. Et il pourra prochainement passer une semaine dans un camion, ce dont le futur employé de commerce se réjouit.

«Il est important de connaître leur opinion» déclare Monika Friedl au sujet des apprentis, «il faut donner aux apprentis des compétences opérationnelles et une marge de manœuvre pour qu’ils puissent s’épanouir et se développer. Mais ils ont aussi besoin de limites». Sven Lerch approuve: «Mon travail constitue pour moi un défi. Mais j’ai la possibilité de travailler de manière autonome et d’amener mes idées au sein de l’équipe».

Ce sont les responsables de domaines qui sont les premiers interlocuteurs des apprentis. Mais Monika Friedl explique qu’elle est également très impliquée en cas de questions ou de problèmes. La GSE chez Camion Transport est un ensemble complet de différentes mesures. Les apprentis comme les autres employés profitent des offres de la GSE. La palette va de l’eau et des fruits gratuits au coaching, à la gestion des conflits et aux informations sur les thèmes de la santé.

La santé concerne tout le monde, y compris les entreprises

Les efforts de réinsertion après une longue absence montrent également que la santé joue un rôle majeur dans l’entreprise: «Pour les activités dites de ménagement, nous planifions individuellement les charges possibles. L’important est que la personne ait à nouveau un emploi du temps, une tâche au sein l’entreprise. Cela aide à la guérison et au retour au travail». 

Monika Friedl souhaite que chacun se préoccupe activement de sa santé et réfléchisse à ce qu’il peut faire pour l’améliorer. C’est l’affaire de chacun «mais l’entreprise a bien sûr aussi sa part de responsabilité». Elle reçoit le soutien de la famille propriétaire qui attache beaucoup d’importance à la santé de ses employés. «Ils sont très ouverts aux nouveautés. Et c’est ce qu'il faut: une direction qui soutient la GSE» conclut Monika Friedl.

publié le 28 février 2022 - 00:00