1. Home
  2. Publireportage
  3. «Des perspectives sont nécessaires»

Publireportage

«Des perspectives sont nécessaires»

Des solutions ingénieuses et une bonne dose d’optimisme: Peter Fahrni, directeur général de Kia, évoque les nouvelles offres élaborées pendant la pandémie, la nature indispensable du contact personnel et la gamme toujours plus étendue des véhicules électriques.

Emil Frey

Malgré les grands défis auxquels est confrontée la branche automobile, Peter Fahrni, directeur général de Kia, regarde l’avenir avec confiance.

KIA

Comment la crise du coronavirus vous a-t-elle personnellement frappé?
La situation s’est rapidement modifiée au cours de l’année dernière et nous avons été confrontés à des circonstances inédites. L’anxiété était générale, mais nous avons pu réagir sans retard grâce aux contacts directs de notre équipe avec nos concessionnaires et nos clients. Même si la pandémie dure depuis bientôt une année, je reste confiant et je m’efforce de transmettre de mon optimisme.

Comment assurez-vous les missions de votre entreprise pendant cette période?
Nos collaborateurs font preuve d’une grande solidarité. Cependant, le télétravail rend plus complexe le déroulement de certaines opérations. En effet, rien ne remplace la coopération directe et, d’une certaine manière, cette constatation est une consolation. Nous sommes reconnaissants à nos concessionnaires de tout mettre en oeuvre afin de conserver le lien avec la clientèle et de lui proposer des conseils adaptés. Le mot d’ordre «Nous sommes là pour vous» se teinte ainsi d’une touche personnelle, à l’image du service de retrait et de livraison à domicile, qui s’accompagne d’un échange de propos, dans le respect naturellement des distances de sécurité.

Pourtant, on a envie de toucher, de sentir une voiture…
Même après une centaine d’années d’existence, l’automobile éveille encore des émotions et s’adresse à nos sens. Avec des courses d’essai sans contact ou des vidéos de présentation, nos vendeurs s’efforcent de prendre en compte les désirs de nos clients et de leur faire découvrir nos divers modèles. Néanmoins, la remise physique d’une nouvelle voiture demeure toujours un moment marquant.

Quelle est l’importance de votre secteur dans cette période difficile?
C’est précisément en ces temps difficiles que l’automobile répond au besoin de mobilité individuelle. En outre, le transport de marchandises par camion fonctionne parfaitement. A cet égard, je tiens à remercier les chauffeurs qui sillonnent les routes, qu’il pleuve ou qu’il neige, et livrent aussi les nouvelles Kia chez nos concessionnaires. Ma gratitude s’adresse également aux collaborateurs des entreprises partenaires qui assurent l’entretien et les opérations de service. Notre branche montre de manière impressionnante le rôle essentiel joué par le transport de personnes et de marchandises.

Quels aspects vous préoccupent?
Des perspectives sont nécessaires et, aujourd’hui, elles font défaut dans de nombreux secteurs qui souffrent à cause de la pandémie. Au-delà des restrictions imposées, il me paraît indispensable d’avoir confiance en l’avenir. On s’attache souvent aux mauvaises nouvelles, alors qu’on ne prête guère attention aux évolutions positives qui se produisent en silence.

Vous félicitez-vous que la traditionnelle poignée de main appartienne au passé?
Le sens du toucher nous est essentiel dès notre venue au monde. Nous attendons tous avec impatience de pouvoir de nouveau nous saluer sans observer les règles de distanciation, précisément avec une poignée de main.

Emil Frey

Le nouveau Sorento plug-in hybride n’est qu’un des nombreux modèles électriques de la gamme. «Nous avons l’ambition d’occuper une position prépondérante dans ce segment.»

KIA

Comment motivez-vous vos collaboratrices et collaborateurs?
Depuis février 2020, nous avons réalisé de nombreux objectifs et nous nous sommes intégrés à cette forte entreprise familiale qu’est le Groupe Emil Frey. J’essaie de communiquer cet aspect positif. Il nous aide à distribuer, avec nos partenaires, une fantastique marque automobile qui connaît un développement réjouissant et se présente désormais sous une nouvelle image.

En tant que responsable, quels éléments vous ont rendu particulièrement fier au cours de cette crise?
Malgré une conjoncture difficile, nos concessionnaires et notre équipe Kia ont réalisé de remarquables performances. Ils ont recherché des solutions et les ont trouvées.

Qu’attendez-vous avec impatience en 2021?
Kia a récemment dévoilé sa nouvelle image de marque. Un logo frappant avec une énergie qui bondit vers l’avant et le slogan «Movement that inspires». Kia emprunte des voies inédites et propose des solutions de mobilité inédites avec un large éventail de véhicules et l’exceptionnelle garantie d’usine de sept ans.

Quels sont les atouts de Kia dans le domaine des voitures électriques?
L’offre est déjà très étendue et Kia propose des voitures mild hybrides, hybrides, plug-in hybrides et entièrement électriques. Très efficients, les modèles e-Soul et e-Niro se distinguent par une autonomie supérieure à 450 kilomètres et sont particulièrement appréciés en Suisse. Actuellement, les nouveaux SUV Sorento 4x4 avec moteur hybride rechargeable arrivent dans les concessions. Ils sont dotés d’une technique d’avant-garde et d’un équipement complet. D’ici à 2027, nous attendons sept nouvelles voitures électriques. La Kia EV, avec son design renouvelé, son autonomie élevée, sa grande autonomie et sa charge ultrarapide, se profile déjà à l’horizon. Kia a l’ambition d’occuper une position prépondérante dans le domaine des véhicules électriques.

Que faites-vous dans le domaine du développement durable?
Au sein de notre groupe, les recherches dans le domaine des dernières technologies de motorisation intègrent les piles à combustible, qui représentent une contribution décisive au développement durable. Avec le recours à des matériaux recyclés et à des énergies renouvelables, Kia s’engage en faveur d’un emploi judicieux des ressources naturelles.

Pouvez-vous travailler à domicile?
C’est possible avec une bonne connexion et de fréquents échanges pour entretenir les interactions sociales. Dans la phase de transformation de Kia, il n’est pas toujours aisé de renoncer aux conversations, qui se tiennent évidemment dans le respect des normes sanitaires. Des idées ingénieuses et des élans spontanés surgissent de la discussion et des contacts personnels, qui nous manquent à tous.

Quel hobby vous êtes-vous découvert?
Avec mon épouse, je marche presque tous les soirs dans les rues aujourd’hui silencieuses de notre village en compagnie de nos deux chiens polaires.
 
Une dernière question: cuisinez-vous ou faites-vous appel à un service de livraison?
Nous soutenons autant que possible plusieurs restaurants qui proposent un service de plats à l’emporter. Cette solution me convient parfaitement, car je suis un piètre cuisinier.

www.kia.ch

Emil Frey
Emil Frey, KIA
publié le 1 mars 2021 - 07:14