1. Home
  2. Publireportage
  3. Marc Keller, agro-technicien et ses poules pondeuses

Publireportage

Marc Keller, agro-technicien et ses poules pondeuses

Marc Keller gère une exploitation de poules pondeuses certifiée Coop Naturafarm sur le Plateau bernois. Sous forme numérique et avec une vue splendide sur la vallée de l’Aar.

16.04.2021; Freimettigen (BE); CNF-Produzenten Marc und Sandra Keller, (Coop Naturafarm Legehennen inkl. Aufzucht Stall) - Portrait von Marc Keller mit einer Legehenne. © Valeriano Di Domenico
Valeriano Di Domenico

Marc Keller se lève avec les poules. Ou presque. Lorsque le paysan et agro-technicien âgé de 32 ans sort des plumes, ses animaux sont déjà réveillés depuis environ deux heures. Les lumières du poulailler de Freimettingen (BE) s’allument à trois heures du matin. Une journée de travail de 15 heures débute alors pour les poules au milieu de joyeux gloussements et grattements.

16.04.2021; Freimettigen (BE); CNF-Produzenten Marc und Sandra Keller, (Coop Naturafarm Legehennen inkl. Aufzucht Stall) - Portrait Legehenne . © Valeriano Di Domenico

Les poules pondeuses de la famille Keller à Freimettigen, près de Konolfingen (BE), bénéficient de beaucoup d’espace et d’un panorama splendide.

Valeriano Di Domenico

Marc Keller commence sa tournée de contrôle dans la halle peuplée de 6000 poussins avant six heures du matin. «Au début, les poussins et les jeunes poules ont besoin d’un suivi attentif. Nous devons nous assurer qu’ils boivent et mangent bien pour qu’ils prennent du poids et renforcent leurs défenses immunitaires», explique-t-il. Après environ 18 semaines, ils déménagent dans l’une des deux grandes halles attenantes pour rejoindre les 12 000 poules pondeuses.

16.04.2021; Freimettigen (BE); CNF-Produzenten Marc und Sandra Keller, (Coop Naturafarm Legehennen inkl. Aufzucht Stall) - Portrait von Marc Keller. © Valeriano Di Domenico

Marc Keller, paysan, s’est spécialisé dans les poules à l’issue de sa formation de base.

Valeriano Di Domenico

C’est dans ce bâtiment ultramoderne que notre paysan poursuit son contrôle. Des cellules solaires fournissent le courant électrique et un ordinateur livre de précieuses informations sur les gallinacés: mangent-elles et boivent-elles assez? Le nombre d’œufs pondus est-il correct? La température, la lumière et la qualité de l’air sont elles aussi mesurées. Chaque jour, 700 kg de nourriture arrivent automatiquement dans les mangeoires. 

Elle se compose d’ingrédients déterminés avec précision par Coop Naturafarm. Les poules mangent du maïs et du blé pour l’énergie. La glume de blé leur livre des fibres brutes. Le soja et le gluten de maïs sont sources de protéines. Elles consomment également des vitamines A, C, D et E ou encore des cendres brutes. Le tout est complété par du calcaire et des coquillages pour la coquille des œufs, des pigments et du paprika pour un jaune de qualité ainsi que du sable pour la digestion. Les colorants artificiels sont interdits. «La composition de l’alimentation dépend de l’âge des poules», explique Marc Keller. «Mais elle est toujours optimisée pour qu’elles soient en pleine forme.» Et les gallinacés ont en bien besoin, car pondre n’est vraiment pas de tout repos. Chaque jour, les poules fournissent une performance de pointe comparable à un marathon.

coop box
Coop

Une poule pondeuse vit pendant environ 18 mois, moment auquel la courbe de ponte commence à baisser sur l’ordinateur de Marc Keller. Dans le jargon, on dit que l’heure de la sortie d’élevage est venue. Les poules sont alors envoyées à l’abattoir. Mais avant cela, Coop Naturafarm leur garantit le bien-être le plus élevé possible. Voici quelques points qui distinguent les exploitations labellisées Coop des autres: les poules bénéficient de plus d’espace, car leur nombre est limité à 6000 par poulailler et à 12 000 par exploitation (contre 18 000 selon l’ordonnance sur les effectifs maximum). Dans le pré, chaque poule dispose de 2,5 m2 et les zones ombragées les protègent des dangereux oiseaux de proie.

Chez les Keller, elles ont en plus une vue magnifique sur la vallée de l’Aar, voire jusqu’au Palais fédéral lorsque la météo est clémente. Les poules peuvent se déplacer librement dans trois zones extérieures, à savoir le pré, la cour qui, contrairement à celui-ci, leur est aussi accessible par mauvais temps, et une zone climatisée couverte, mais dont les côtés sont ouverts.

Respect des animaux

Le label Naturafarm figure sur la viande et les œufs suisses issus d’élevages respectueux et en plein air. Coop a développé les programmes d’élevage pour bœufs, porcs, veaux et poulets avec la Protection Suisse des Animaux (PSA) et d’autres organisations partenaires. La PSA ainsi que «beef control» contrôlent régulièrement les différentes exploitations de façon indépendante et sans préavis. Les transports des animaux et les abattoirs sont également audités.

Le poulailler est pour ainsi dire leur appartement. Les principaux paramètres sont un bon climat, peu d’ammoniac, beaucoup d’oxygène, de l’air frais et suffisamment d’espace pour gratter le sol et prendre des bains de poussière ainsi que suffisamment d’aires de retraite pour les poules pondeuses. «Nous proposons régulièrement de nouvelles occupations aux poules pour qu’elles puissent picorer, gratter le sol et prendre des bains de boue», indique le spécialiste. Il s’agit d’éviter qu’elles ne s’ennuient. «Sinon, elles commencent à se piquer les orteils, voire à s’en prendre à leurs congénères.»

Il ajoute que les poules sont des animaux très sensibles, qui doivent être gérés avec attention. Si nécessaire, diminuer l’éclairage permet par exemple un retour au calme. Le spécialiste doit aussi prêter attention aux bactéries telles que les coccidies et les clostridies. Celles-ci peuvent rapidement se multiplier dans les intestins des poules, puis se transmettre aux autres par des excréments.

16.04.2021; Freimettigen (BE); CNF-Produzenten Marc und Sandra Keller, (Coop Naturafarm Legehennen inkl. Aufzucht Stall) - Uebbersicht Stall mit ca 6000 Legehennen. © Valeriano Di Domenico

Dans la zone séparée et prévue à cet effet, les poules pondent un œuf par jour.

Valeriano Di Domenico

Assurer le bien-être des animaux et en obtenir le meilleur chaque jour, tels sont les deux grands défis de Marc Keller. Mais c’est aussi ce qui le motive vraiment: «Lorsque je constate que mon troupeau va bien et que la courbe de ponte suit son cours, je suis content.» Et c’est justement parce qu’il aime son travail qu’il accepte de travailler 65 à 70 heures par semaine. Ainsi, il n’est pas rare que le père de famille travaille encore lorsque les lumières du poulailler s’éteignent à 18 heures. Cela ne le dérange aucunement: «Être mon propre patron et être constamment proche de ma famille malgré la charge de travail, c’est l’idéal!»

Cinq questions à Lukas Müller, chef de projet Bien-être animal et brand manager Coop Naturafarm
selfp
Coop

Comment l’initiative des poules à deux fins est-elle née?
Ce projet a été lancé par Coop il y a sept ans dans le but de promouvoir l’alliance de la production de viande et d’œufs pour des raisons éthiques et écologiques.

Quelles sont les exigences?
Chez les races de poules pondeuses, les poussins mâles sont tués à leur sortie de l’œuf. Avec ce projet, nous voulons mettre un terme à cette pratique: les femelles doivent pondre de manière fiable et les mâles, prendre du poids.

Pourquoi les poussins mâles «normaux» ne sont-ils pas adaptés à l’engraissement? 
Aujourd’hui, l’élevage de volaille se compose d’hybrides de ponte et d’engraissement. Chez les hybrides de ponte, les femelles sont élevées de manière à pondre beaucoup. Les mâles, eux, ne pondent pas et ne produisent pas assez de viande.

En quoi la situation est-elle plus favorable avec les poulets à deux fins?
Ce mode d’élevage inclut les deux sexes. Il a permis d’améliorer la conversion alimentaire et, avec elle, la quantité de viande des poulets à deux fins. Les poules en revanche pondent moins et leurs œufs sont plus petits que ceux des hybrides de ponte.

En tant que client, comment identifier les œufs et les poulets à deux fins de Naturaplan? 
Ils sont munis du logo vert correspondant. Ces produits sont disponibles dans des points de vente sélectionnés.

publié le 12 juillet 2021 - 00:09