1. Home
  2. Publireportage
  3. Proche et de toute confiance

Publireportage

Proche et de toute confiance

Sandra Zumsteg n’a pas seulement effectué son apprentissage dans le Volg de Wil, elle y a également vécu des épisodes marquants de son enfance. Il n’est donc pas étonnant que le magasin situé dans le Mettauertal argovien soit pour elle davantage qu’un poste de travail.

Volg

Juliette, 2 ans, et Michal, 4 ans, font dès leur plus jeune âge leurs courses chez Volg et n’auront bientôt plus rien à envier à leurs parents.  

Geri Born

On aurait dit un retour aux sources – en toute confiance, dans un lieu apprécié, connu, aimé. Tout simplement authentique. « Lorsque j’ai vu il y a huit ans que le poste de gérante du magasin Volg de Wil était à repourvoir, j’ai senti que cet emploi était pour moi », déclare Sandra Zumsteg. Pour cette Argovienne de 41 ans, il n’était pas uniquement question d’une place de travail, car il s’agissait du magasin où elle faisait les courses avec sa mère alors qu’elle n’était encore qu’une petite fille impatiente de déguster à l’heure du goûter le yogourt à la framboise qu’elle venait d’acheter. C’était aussi le magasin où elle faisait provision de bonbons avant de rejoindre ses camarades de jeu les après-midi de baignade dans la rivière qui traverse le village. Et, avant tout, c’était aussi le Volg où elle a suivi une formation de deux ans – la première apprentie de toute l’histoire du magasin. 

Le Volg de Wil s’étend comme un fil rouge à travers la vie de Sandra Zumsteg. Hormis de rares étapes dans les villages environnants, elle vit depuis sa naissance dans cette charmante bourgade située entre l’Aar et le Rhin, au cœur du Jura tabulaire. « Je n’aimerais pas vivre ailleurs », relève-t-elle. Elle a ses racines dans la localité et s’y sent pleinement intégrée. Elle connaît presque tout le monde : « J’ai toujours plaisir à accueillir mes clientes et mes clients. » Elle sert nombre d’entre eux depuis de longues années et a toujours une oreille attentive pour partager leurs joies et leurs peines. « C’est pour cela que mon travail me plaît tellement. Je ne suis pas uniquement la gérante du magasin, il m’arrive d’être aussi leur confidente », s’exclame-t-elle dans un sourire. 

LA PROXIMITÉ EN POINT DE MIRE  

Sandra Zumsteg incarne les valeurs de Volg : fraîcheur, cordialité et un attachement à son lieu de vie. On ne fait pas uniquement ses courses chez Volg, car le magasin est aussi un point de rencontre pour les habitants. Aujourd’hui par exemple, il y a Juliette, 2 ans, et Michal, 4 ans, qui aident leurs mamans respectives en remplissant le chariot pour enfants de fruits et de légumes récemment récoltés. On y croise aussi l’artisan qui achète en coup de vent un sandwich pour son repas de midi et le boucher du village qui livre les saucisses qu’il vient de confectionner.

La priorité accordée aux produits régionaux et suisses n’est pas un effet de mode pour Volg, mais une philosophie. C’est ainsi que les quelque 600 magasins de l’enseigne réalisent 75 pour cent de leur chiffre d’affaires avec des articles indigènes. Chez Volg, la Suisse et ses producteurs possèdent une place importante dans tous les secteurs de l’assortiment. Les produits locaux sont proposés sous le label « Délices du village ». Dans le magasin Volg de Wil, ce sont, hormis les saucisses, des vins aussi divers qu’un pinot noir ou un gewurztraminer. En effet, Wil est un village viticole et ses trois vignobles – « Länggen », « Berg » et « Rain » – sont minutieusement entretenus et leur raisin encavé avec le même soin.  

VOLG INDISSOCIABLE DES ASSOCIATIONS  

C’est son ancienne maîtresse d’apprentissage qui a amené Sandra Zumsteg à sa première séance de gymnastique. Un quart de siècle plus tard, le club de gym et les tournois de dames représentent un pilier important de son existence et les deux heures de sport le lundi sont sacrées à ses yeux. « Les associations sont essentielles à la vie du village », déclare-t-elle. « Nous avons une fanfare, un groupe de guggenmusik, une troupe de théâtre amateur et une société de tir. » Ces groupements tissent des liens entre les habitants et, lorsque l’un d’entre eux organise un événement, il achète généralement les produits dont il a besoin dans mon magasin », relève-t-elle non sans fierté. Connue, apprécie et aimée, c’est ainsi qu’apparaît Sandra Zumsteg, la gérante du Volg de Wil. Et tout simplement authentique.  

publié le 8 novembre 2021 - 00:09