1. Home
  2. Publireportage
  3. Publireportage | Helvetia

Publireportage

Publireportage | Helvetia

«3a ou 3b, quel est le meilleur choix?»

L’AVS et la caisse de pension garantissent quelque 60% du revenu antérieur. Nous aimerions épargner davantage. Est-il préférable d’effectuer des versements au pilier 3a ou 3b? Le pilier 3a est intéressant d’un point de vue fi scal. Les montants épargnés sont déductibles du revenu imposable et la perception de l’avoir sera imposée à un taux réduit, mais le pilier 3a est aussi – à de très rares exceptions près – bloqué jusqu’à l’âge de 60 ans. En outre, la loi détermine les bénéfi - ciaires de cet avoir. Les personnes actives affiliées à une caisse de pension peuvent verser cette année au maximum 6768 francs (dès 2019: 6826). Les indépendants qui ne cotisent pas à une caisse de pension peuvent effectuer des versements à hauteur de 20% de leur revenu net, mais au maximum 33 840 francs (dès 2019: 34128). Malgré certaines contraintes, il vaut la peine d’alimenter son pilier 3a même lorsque les taux d’intérêt sont faibles. Pour le pilier 3b (prévoyance libre), le montant de l’épargne n’est pas limité, mais il n’est généralement pas déductible fi scalement alors que l’avoir est soumis à l’impôt sur la fortune. Par conséquent, le moment du retrait est choisi librement et la perception sera dans la plupart des cas exonérée d’impôts. Un expert en prévoyance peut vous conseiller pour établir un plan de pension optimal.

 

Albert Bétrisey
Agent général de l’agence générale Helvetia du Bas-Valais et Chablais

DE BON CONSEIL Assurances PLUS D’INFOS SUR www.helvetia.ch/stories

publié le 18 janvier 2021 - 21:56