1. Home
  2. Témoignage
  3. Videos
  4. Elles alertent sur le tabou de la santé des lesbiennes

loading...
 
Mois des fiertés LGBT+

Elles alertent sur le tabou de la santé des lesbiennes

Bénédicte Lusseau, infirmière, n'a plus d'utérus. Comme beaucoup de lesbiennes, elle n'a pas eu un suivi gynécologique régulier. Aujourd'hui, avec sa collègue Naomi Portella, elle se bat pour que la santé des minorités ne soit plus taboue. Cette dernière va ouvrir une consultation spéciale pour les femmes ayant des relations avec des femmes, une première en Suisse romande.