Aller au contenu principal
Publicité
© Jan Geerk

Les 20 plus belles balades de Suisse

Publié mercredi 26 juin 2019 à 08:36
.
Publié mercredi 26 juin 2019 à 08:36 
.
Sur un glacier, au fil d’un fleuve ou dans des gorges spectaculaires, redécouvrez la Suisse avec nos 20 plus belles balades. A plat, à la montée, en boucle, courtes ou exigeantes, il y en a pour tous les goûts. A vous de faire le premier pas!
Publicité
 

1. La balade de la rivière sauvage
Val Verzasca (TI)
Des villages coquets se succèdent le long de cette rivière émeraude.
► 13 km – 3 h 45 – Moyen.

C’est pour moi? Un sentier tout en descente. Ne pas oublier d’emporter son maillot de bain.
C’est une randonnée à tout point de vue fabuleuse qui débute à Sonogno, dans ce bijou qu’est le Val Verzasca. Le chemin longe constamment la rivière, traversant des forêts de bouleaux, de mélèzes et des marécages puis, de Brione à Lavertezzo, passe près d’une trentaine de sculptures. Car le Val Verzasca est un endroit paradisiaque, avec ses villages paisibles, souvent restaurés avec soin (comme Frasco), ses ponts suspendus, ses petites plages isolées avec criques et rochers polis qui incitent à la baignade. Une halte dans un grotto est un passage obligé, pour un risotto, une polenta ou juste un verre de merlot.
En route! Départ: Sonogno, accès en car depuis Locarno. Arrivée: Lavertezzo. Praticable de mai à novembre.

>> A lire:  «Le Val Verzasca ou les Maldives tessinoises»

2. Défier la Quille du Diable
Du Glacier des Diablerets à Sanetsch (VD et VS)
La balade des contrastes entre glacier et haute montagne.
► 13 km – 4 h – Exigeant.

C’est pour moi? Mieux vaut avoir le cœur bien accroché pour la montée… en téléphérique. Les paysages sont alpins, donc chaussures de rando indispensables. Niveau exigeant pour randonneurs confirmés.
Il faut avoir le pied sûr et être un randonneur confirmé pour traverser le glacier et le plateau couvert de névés, mais le panorama sur les Alpes et le Mont-Blanc vaut bien l’effort. Le sentier passe ensuite par la cabane Prarochet, qui sert de délicieux gâteaux. Le promeneur poursuit sa descente jusqu’à la source de la Sarine et, passé le haut plateau et le barrage de Sanetsch, arrive au téléphérique des Forces motrices qui le ramène jusqu’à Gsteig.
En route! Aller: téléphérique du col du Pillon jusqu’à la station Glacier-des-Diablerets (Sex Rouge). Retour: téléphérique depuis le barrage de Sanetsch jusqu’à Gsteig puis 15 min de car postal jusqu’au point de départ. Praticable de juin à août.

3. Le Lavaux des trois soleils
De Saint-Saphorin à Lutry (VD)
Les yeux dans les yeux avec le Léman et la Savoie en toile de fond.
► 11 km – 3 h 15 – Moyen.

C’est pour moi? L’itinéraire est techniquement facile, mais n’est pas plat… Vu le soleil qui tape trois fois, n’oubliez pas votre chapeau! Les plus paresseux prendront le Lavaux Express, le petit train qui part de Cully.
Une visite du plus grand vignoble de Suisse est indispensable en cette année de Fête des vignerons… pour découvrir quels sont les trois soleils qui dardent leurs rayons sur le chasselas. Tout au long du chemin viticole, qui peut être raccourci en s’arrêtant à Cully, bistrots et caveaux proposent des dégustations: une bonne excuse pour faire une pause et se redonner du courage avant de continuer le chemin qui monte et qui descend entre les terrasses façonnées dès le XIIe siècle et classées au patrimoine de l’Unesco.
En route! Aller: train jusqu’à la gare de Saint-Saphorin ou bateau jusqu’à Rivaz-Saint-Saphorin. Retour: train ou bateau au départ de Lutry. Suivre les panneaux jaunes Terrasses de Lavaux. Praticable toute l’année.

4. Au bord du lac de Joux
Du Rocheray aux Bioux (VD)
Avec ses airs nordiques, la vallée de Joux promet le dépaysement et l’authenticité.
► 5,5 km – 1 h 30 – Facile.

C’est pour moi? Idéal pour les familles, c’est tout plat et les plages permettent la baignade ou une virée en pédalo en été.
Les plus intrépides partiront à la découverte de ce plus grand plan d’eau du Jura en faisant le tour intégralement à pied, soit 22 km et 5 h 30! Les plus sages apprécieront cette destination à petite dose, en commençant par ce charmant tronçon. Après une pause gourmande à l’hôtel Bellevue au Rocheray, balade digestive le long des berges et des plages sauvages. Le sentier s’enfonce dans une forêt, puis traverse une roselière. Pour se déplacer dans la zone marécageuse en toute sécurité, de longs pontons font la joie des enfants et permettent d’apprécier la flore sans oublier la vue sur la Dent-de-Vaulion. Une balade courte accessible à tous.
En route! Aller: train ou bateau jusqu’au Rocheray. Retour: car postal des Bioux, arrêt Chez-Grosjean. Praticable toute l’année.

Switzerland Tourism
Nendaz, avec son réseau de sentiers longeant les bisses.

5. Le chemin des bisses Vallon de Nendaz (VS)
Une balade sans effort en altitude pour prendre le temps de respirer l’air pur.
► 13 km – 3 h 30 – Facile.

C’est pour moi? Si vous aimez les balades à plat, vous serez ravi, le dénivelé est faible: les bisses sont pratiquement parallèles aux courbes de niveau. Bien adapté aux familles.
L’un des plus beaux circuits de bisses part de Nendaz, puis suit le bisse du Milieu jusqu’à Planchouet. Le cheminement, agréable, permet de traverser des forêts d’épicéas et de mélèzes, de photographier d’adorables mayens. Arrêt obligatoire à l’auberge Les Bisses, pour sa terrasse accueillante, ses bons petits plats et son choix de fondues. Pour le retour, vous suivez le bisse Vieux, qui traverse un paysage romantique, des prairies en fleurs, des cultures de framboisiers, jusqu’à Nendaz. Les sentiers qui longent ces bisses ont l’avantage d’être doucement inclinés, de traverser des sites variés, de fournir des échappées surprenantes sur la vallée, les villages et les montagnes.
En route! Départ de la boucle à Haute-Nendaz, atteignable en car postal. Praticable de mai à octobre.

6. Leçon de géologie au Creux-du-Van
Noiraigue (NE)
Le plus impressionnant des cirques rocheux offre une vue panoramique.
► 14 km – 4 h 35 – Moyen.

C’est pour moi? 800 mètres de dénivelé certes, mais pique-niquer au sommet de la crête entouré de bouquetins avec une vue à couper le souffle efface tous les efforts! Pour redescendre, on prévoit des bâtons pour ménager ses genoux.
Au Creux-du-Van, qui domine le lac de Neuchâtel, le paysage forme un gigantesque cirque naturel façonné par le long travail de l’eau et de la glace contre la roche. Après une montée de 780 mètres de dénivelé, les bouquetins sont là pour vous accueillir sur le bord de ce grandiose amphithéâtre, avec des falaises de 160 mètres de haut. On ne se penche pas! Le sentier longe le bord de ce phénomène géologique sur 1 kilomètre avant de plonger vers Noiraigue. Les sifflements des marmottes raviront les amoureux de nature.
En route! Départ du circuit à la gare de Noiraigue. Praticable de mai à octobre. Eviter les week-ends en été avec la foule de touristes qui montent en voiture!

7. Le long du fleuve tranquille
De Genève à La Plaine (GE)
A deux pas de la ville, une balade au fil du Rhône totalement dépaysante.
► 22 km – 5 h – Facile.

C’est pour moi? Un cadre enchanteur, des chants d’oiseaux, cette balade plaira aux amoureux de nature. Pour raccourcir le trajet, on peut prendre le bateau jusqu’à Verbois, pour une croisière sur le Rhône, et revenir à pied.
Départ du centre de Genève, à la Jonction, où Rhône et Arve s’épousent pour toujours. En quelques pas, le promeneur quitte l’univers trépidant de la ville pour se plonger en pleine jungle. Un large chemin longe la rive gauche, face aux vignes et coteaux ensoleillés. Là, au cœur d’un territoire protégé, plus de 70 espèces d’animaux (dont de nombreux oiseaux) s’ébattent en pleine nature. Toute proche, la réserve naturelle du Moulin-de-Vert, à la faune et à la flore très diversifiées, s’est formée sur un ancien méandre du Rhône. Les très beaux villages de Cartigny et d’Avully méritent une halte. A La Plaine, un pont enjambe le fleuve et permet de rejoindre la gare.
En route! Aller: train jusqu’à Genève-Cornavin. Retour: train au départ de La Plaine. Praticable toute l’année.

8. Des dentelles de rochers
Les Gastlosen (FR et BE)
Ce circuit est une merveille pour les yeux: la flore et la géologie y sont uniques.
► 11,9 km – 4 h 30 – Moyen.

C’est pour moi? Le chemin de montagne nécessite des chaussures de rando, le passage du col est délicat mais plutôt court. Mieux vaut l’attaquer à la montée, donc en faisant le circuit comme décrit dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Et éviter le temps pluvieux pour ne pas glisser…
Le chemin de montagne longe les parois impressionnantes de la chaîne des Gastlosen, au sud de Jaun, en traversant forêts et alpages. Au Chalet du Soldat, une halte s’impose, pour le panorama sur la Gruyère, mais aussi l’accueil au son du cor des Alpes et les plats du terroir. Un sentier étroit et raide monte jusqu’au col du Loup; de là, splendide point de vue sur les Alpes bernoises et les sommets des 4000 valaisans en toile de fond. Puis on reprend le sentier où se succèdent prairies alpines et forêts de montagne pour revenir à Musersbergli, où l’on redescend en télésiège jusqu’à Jaun.
En route! Boucle depuis Jaun/Musersbergli, accès en télésiège. Praticable de juin à octobre.

Marcus Gyger
Quand la balade en verte Gruyère prend des airs d’aventure dans la jungle avec les gorges de la Jogne.


9. La rando plaisir en Gruyère
De Charmey à Gruyères (FR)
Une promenade pleine de surprises, pour faire briller les yeux des petits et des grands.
► 11 km – 3 h 10 – Facile.

C’est pour moi? Un lac de barrage, des gorges, un château moyenâgeux, l’itinéraire est très varié, pas moyen de s’ennuyer.
Le ton est donné dès le départ. Charmey propose une halte conjuguant plaisir et bien-être dans ses bains thermaux. Le sentier longe les rives du lac de Montsalvens, traversant le pont suspendu qui se balance au-dessus d’une baie pareille à un fjord, avant d’arriver au barrage où le lac est avalé par les spectaculaires gorges de la Jogne. Là, passerelles en bois, galeries dans la roche, petites cascades et falaises érodées font de ce tronçon un véritable concentré d’aventures pour toute la famille. Moment de répit en cheminant dans la région de la Sarine avant de grimper le chemin mystique qui mène au château de Gruyères, reconnaissable de loin.
En route! Aller: en bus TPF jusqu’à Charmey. Retour: train depuis Gruyères. Praticable d’avril à novembre.

Keystone
Sensations fortes au-dessus de Randa, près de Zermatt, sur le plus long pont suspendu piétonnier du monde.

10. Sur le plus long pont suspendu du monde
Randa (VS)
Montée d’adrénaline et beau panorama garantis au milieu de ce pont.
► 8,7 km – 4 h – Moyen. 

C’est pour moi? Vu l’impressionnant vide sous le pont, à éviter en cas de vertige! S’équiper de bonnes chaussures et de bâtons pour la descente. Avant de partir, contrôler si le pont est ouvert: www.europaweg.ch
Le circuit débute à la gare de Randa. Après avoir franchi une forêt d’arolles, le promeneur atteint le pont Charles Kuonen, inauguré en 2017, en deux petites heures de montée. Ses 494 mètres en font le plus long pont suspendu piétonnier du monde. La traversée prend dix minutes et, grâce à la construction en caillebotis, la vue sur le gouffre est à couper le souffle, tout comme le panorama sur le Weisshorn et les montagnes de la vallée de Zermatt. Retour à Randa, en passant par la Cabane de l’Europe, pour de délicieux röstis. Puis descente par le même chemin ou par un sentier plus sportif et caillouteux.
En route! Départ de la boucle à la gare de Randa, à deux pas de Zermatt. Praticable de mai à octobre.

11. Au fil du Doubs
De Soubey à Saint-Ursanne (JU)
L’une des plus belles «voies fluviales» de Suisse, propice au recueillement.
► 15 km – 3 h 50 – Facile.

C’est pour moi? Une promenade idéale pour relâcher la pression et redécouvrir le plaisir de prendre son temps.
Au programme de cette balade sans difficulté: du silence, rompu uniquement par les chants des oiseaux, des sentiers naturels au bord des eaux bleu vert de la rivière et… des truites au menu des restaurants. Départ de Soubey, en compagnie des libellules et des nombreux oiseaux qui nichent sur la rive. A proximité de la frontière française, le paysage se fait idyllique, avec une flore et une faune très riches. A Tariche, si vous vous trouvez du mauvais côté de la rivière après avoir traversé le Doubs à La Charbonnière, le restaurateur vient vous chercher en barque pour manger. Pour finir la balade, à vous de choisir la rive qui vous chante: tous les chemins mènent à Saint-Ursanne.
En route! Aller: car postal jusqu’à Soubey. Retour: train depuis Saint-Ursanne. Praticable de mars à novembre.

Switzerland Tourism/PatitucciPhoto
Tête-à-tête avec le géant de glace d’Aletsch, qui reste impressionnant avec ses 23 kilomètres de long.


12. Au pied de l’Eiger
D’Eigergletscher à Grindelwald (BE)
Ce sentier passe au pied de la paroi nord mythique de 1600 m de haut.
► 6 km – 2 h – Moyen.

C’est pour moi? Le sentier de haute montagne, avec des passages exposés sécurisés par des cordes, nécessite pied sûr et bon équipement.
La face nord de l’Eiger se dresse, presque à la verticale, comme un défi aux meilleurs alpinistes. A ses côtés, le Mönch et la Jungfrau forment un décor impressionnant. Prenez le train de la Jungfrau jusqu’à Eigergletscher, d’où part l’itinéraire «Au pied des géants». Après une petite montée, vous vous trouverez nez à nez avec la célèbre paroi: on y distingue des fixations en métal destinées à faciliter l’accès à une via ferrata. Le chemin longe pendant une heure la paroi avec une vue imprenable sur le Wetterhorn et la Grande Scheidegg. N’oubliez pas d’emporter des jumelles pour observer les alpinistes. Puis, un sentier en zigzag vous fera redescendre jusqu’à la gare d’Alpiglen.
En route! Départ: Eigergletscher, accessible avec le train de la Jungfrau. Arrivée: Alpiglen, puis train jusqu’à Grindelwald. Praticable de juillet à octobre.

13. La route du grand glacier
Aletsch (VS)
Des escaliers de pierre pour dominer le plus gros fleuve.
de glace d’Europe
► 11 km – 3 h 30 – Moyen.

C’est pour moi? Il faut avoir le pied sûr et être bien chaussé pour ce sentier de montagne.
Le glacier d’Aletsch est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et ce n’est pas un hasard: le décor est spectaculaire avec les 32 sommets de plus de 4000 mètres qui forment une haie d’honneur. A quelques minutes du téléphérique, voici le Gletscherblick, un point de vue époustouflant sur le glacier. Des marches en pierre et un chemin de montagne conduisent le promeneur au lac de Märjelen. C’est le bon moment pour une pause gourmande au restaurant Gletscherstube, avec ses tartes aux pommes cuites au four à bois. De là, un tunnel éclairé relie l’autre côté du Tälligrat, puis un large chemin mène à Fiescheralp. Les plus courageux prendront le chemin qui contourne le Tälligrat, avec vue grandiose sur le glacier de Fiesch, au prix d’une heure de marche supplémentaire.
En route! Départ: train de Brigue à Mörel, téléphérique jusqu’à Riederalp Mitte, télésiège jusqu’à Moosfluh. Arrivée: téléphérique de Fiescheralp à Fiesch, train jusqu’à Brigue. Praticable de début juillet à mi-octobre.

14. Sur les traces de Guillaume Tell
Voie suisse (UR)
Le lac des Quatre-Cantons dévoile des paysages de carte postale.
► 9 km – 3 h 15 – Moyen.

C’est pour moi? ça monte et ça descend, avec 850 marches! On peut aussi faire le tour du lac en bateau…
Tout commence sur la prairie du Grütli. On y accède aisément, surtout si on évite le 1er août. Ensuite, il faut s’armer d’endurance pour affronter les 850 marches jusqu’à Seelisberg, sur un ancien sentier muletier. La descente est également moins facile qu’il n’y paraît. Mais la vue sur le lac aux rives sinueuses est incroyable. A chaque détour, on a envie de s’arrêter pour prendre une photo. Tout au long du tronçon Grütli-­Bauen, le patrimoine architectural est resté riche et authentique. A Bauen, surprise! Grâce au climat quasi méditerranéen dû à l’emplacement très protégé, on admire palmiers, figuiers et plantes exotiques.
En route! Départ: Grütli, accès en bateau depuis Brunnen/Lucerne ou Flüelen. Arrivée: Bauen. Praticable d’avril à novembre.

15. Le chemin du Parc national
De Champlönch à Il Fuorn (GR)
Une nature brute: il n’y a qu’à ouvrir les yeux et s’émerveiller de son spectacle unique.
► 6 km – 2 h – Facile.

C’est pour moi? Pour les amoureux de faune, cerfs et chamois sont très souvent visibles.
Ce concentré de nature et de paysages est une bonne introduction au Parc national. Pour les enfants, une application (iWebPark) les guide et les distrait grâce à des saynètes amusantes avec différents intervenants, un gardien, un berger, un cerf, etc. Les panoramas se succèdent et les enfants galopent avec enthousiasme. Après une montée en forêt, la descente en lacets mène à un pont enjambant une rivière. La vue depuis l’alpage de Grimmels est magnifique, c’est un lieu idéal de pique-nique où l’on peut épier la marmotte. On termine par une descente dans une forêt de pins tapissée de bruyère.
En route! Départ: Champlönch (Parking 1), accès en car postal depuis Zernez. Arrivée: Il Fuorn. Praticable de juin à octobre.

16. Au-dessus des gorges du Rhin
Laax-Staderas (GR)
Les gorges du Rhin sont surnommées «le Grand Canyon de Suisse».
► 10 km – 3 h – Facile.

C’est pour moi? La balade pour s’en mettre plein les yeux: un éboulement spectaculaire, un «grand canyon», une plateforme pour avoir l’impression de voler au-dessus des gorges et un petit lac.
L’histoire des gorges du Rhin débute avec le violent éboulement de Flims survenu voici 10'000 ans. Avec plus de 10 milliards de mètres cubes de roche, il s’agit du plus grand éboulement des Alpes. La vallée du Rhin antérieur disparaît jusqu’à Reichenau sous des tonnes de gravats. Le fleuve se met alors à creuser un nouveau lit dans la roche, créant ainsi le spectaculaire «grand canyon» de Suisse, ou Ruinaulta. Cette randonnée vous conduira jusqu’à une plateforme à 400 mètres au-dessus du fleuve, offrant une vue plongeante sur les gorges. Au retour, le lac de Cauma, avec ses eaux turquoise et ses petites criques idylliques, est apprécié des baigneurs.
En route! Départ de la boucle à Laax-Staderas, accès en car postal depuis Coire. Praticable de mai à novembre.

Switzerland Tourism
Les collines d’Appenzell, un bon prétexte pour prendre un bol d’air pur sous l’œil du Säntis.

17. Le sentier alpin et floral d’Appenzell
De Schwägalp à Kronberg (AI)
Une vue panoramique sur tout Appenzell, ses sommets et ses chalets.
► 6 km – 2 h – Moyen.

C’est pour moi? Montez à pied et descendez en téléphérique, vos genoux vous remercieront!
Le sentier floral d’Appenzell débute au pied du Säntis, qui impose sa silhouette tout au long de cette randonnée. La flore y est superbe comme seule elle peut l’être en altitude. Le chemin vous conduira d’abord au refuge de la Chammhalde, qui offre une vue particulièrement impressionnante sur la paroi rocheuse du Säntis. Vous traverserez ensuite un bucolique paysage de marais et de forêts puis monterez jusqu’au Kronberg, où le téléphérique vous attend.
En route! Départ: Schwägalp, accès en car postal depuis Urnäsch. Arrivée: Kronberg, puis téléphérique. Praticable de mai à octobre.

18. Le sentier du Rhin
De Bâle à Kaiseraugst (BS)
Découvrir Bâle par son fleuve et ses ports pour remonter le fil de l’histoire.
► 13 km – 3 h – Facile.

C’est pour moi? Ce sentier didactique permet d’en savoir plus sur l’écologie du fleuve, des chauves-souris chassant sur l’eau au traitement de l’eau potable.
Le sentier du Rhin suit le fleuve sur d’anciens chemins de pêcheurs. Longeant la rive, il vous emmène, en trois heures environ, de Bâle, avec ses installations portuaires, jusqu’à Augusta Raurica, plus grand musée archéologique en plein air de Suisse. Sur les bords du chemin, des panneaux d’information racontent les cabanes de pêche, les embarcadères, les docks, les centrales hydroélectriques, une ancienne tour de guet romaine, les quartiers d’artisanat historiques, les bacs bâlois.
En route! Départ: Bâle, accès en tram (arrêt Caserne). Arrivée: Kaiseraugst, puis train. Praticable toute l’année.

Switzerland Tourism
Vue imprenable sur les gorges du Rhin, dans les Grisons, depuis une plateforme facile d’accès.

19. Sur les rives du Rhin
De Schaffhouse à Rheinau (SH)
Point fort de ce tronçon de la Via Rhenana: les chutes du Rhin.
► 14 km – 3 h 45 – Facile.

C’est pour moi? Si vous aimez la culture, vous serez servi: Schaffhouse est réputée pour ses ruelles moyenâgeuses et sa forteresse; et, à l’arrivée, l’île de Rheinau et son cloître vous charmeront.
Avant d’entamer cette balade tranquille, au fil de l’eau, prenez le temps d’admirer le vieux centre médiéval de Schaffhouse, connu pour ses 171 oriels (fenêtres en encorbellement), parmi les plus beaux du pays. Au-dessus de la ville trône la célèbre forteresse du Munot. Le sentier file ensuite le long des vignes de Flurlingen, pour traverser le Rhin sur un vieux pont construit en 1857, et passer sur la rive de Neuhausen, pour y découvrir les plus grandes chutes d’Europe. Assourdissant! Le chemin continue en dessous du château de Wörth et longe le fleuve jusqu’à Rheinau. Ne manquez sous aucun prétexte l’île et son monastère niché au cœur d’un splendide paysage propice au recueillement.
En route! Départ: Schaffhouse. Arrivée: Rheinau, puis car postal. Praticable toute l’année.

20. Le sentier de l’Aar
D’Aarau à Schinznach Bad (AG)
Un chemin romantique, des châteaux et des bains thermaux pour une détente totale.
► 18 km – 3 h 40 – Facile.

C’est pour moi? Vous avez besoin d’être motivé pour vous lancer? La promesse d’un bain chaud vous fera avaler les kilomètres!
La randonnée part de la vieille ville d’Aarau et vous emmène au bord de l’Aar, que vous suivrez en traversant des zones naturelles protégées et en longeant le nouveau bras latéral, magnifique exemple d’une renaturation réussie à Rupperswil. Après avoir croisé d’imposants châteaux et forteresses, les bains thermaux de Schinznach vous accueillent pour un moment de détente.
En route! Départ: Aarau, accès en train. Arrivée: Schinznach Bad puis train. Praticable toute l’année.

>> Vous avez une proposition de magnifique balade? Faites-nous en part par mail à l'adresse: guides@illustre.ch

>> Tous les itinéraires sont balisés. Plans disponibles sur le site de Suisse Tourisme ou l'appli SuisseMobile


Grandes randonnées: 3 aventures pour traverser la Suisse

Il faut aller à un endroit à pied pour y être vraiment allé. Goethe le savait déjà: celui qui randonne découvre plus intensément la nature et lui-même. La randonnée, par son rythme, repose de la vie quotidienne trépidante. D’un sommet enneigé au bord d’un lac, d’une ville à une vallée endormie, trois itinéraires à parcourir cet été, en entier ou par étapes.

La Via Alpina: la grande classique

Switzerland Tourim
La montagne a déroulé un tapis vert à 2600 mètres d’altitude, au col de Hahnenmoos, un des points forts de l’étape Adelboden-La Lenk.

C’est pour moi? Cette rando nécessite une bonne condition physique, d’avoir le pied sûr et de connaître les dangers de la montagne.

De Vaduz à Montreux, la Via Alpina traverse six cantons aux paysages très variés, des glaciers, des gorges, des vallées, 14 des plus beaux cols alpins de Suisse. Tout au long du parcours, la faune et la flore présentent une diversité exceptionnelle. Des panoramas uniques, des lacs alpins, l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau font de cette voie «LA classique» pour les randonneurs expérimentés.

Carnet collector: n’oubliez pas de commander le carnet de randonnée à tamponner à chaque étape, gratuit sur myswitzerland.com/carnetderando

 

Le chemin des Crêtes du Jura: la version douce

Switzerland Tourism
Pause obligatoire au Mont-Tendre, qui offre une vue à couper le souffle sur le Léman, le Plateau et la Savoie.

C’est pour moi? Le chemin des Crêtes ne pose aucune difficulté technique particulière mais demande une certaine résistance.

Tout en courbe, le chemin des Crêtes du Jura, de Diesldorf (ZH) à Genève, séduit même les amateurs de longues distances peu expérimentés. Il passe par l’incontournable Creux-du-Van, longe le lac de Joux, offre une vue imprenable sur le Mont-Blanc et le Léman. On peut s’y ressourcer loin du quotidien frénétique. Plaisirs gastronomiques dans les métairies, attrait de la solitude, douceurs des combes et tronçons adaptés aux familles donnent un attrait particulier au plus ancien chemin de grande randonnée de Suisse.

>> Davantage d'infos sur myswitzerland.com/juracresttrail

 

Le chemin des Cols alpins: l’option sauvage

Switzerland Tourism
Atteignable seulement à pied, la haute plaine de la Greina et ses innombrables ruisseaux présentent un paysage de toundra alpine unique, entre les Grisons et le Tessin.

C’est pour moi? Ce tracé est réservé aux aventuriers endurants. Boussole, corde, piolet et crampons sont les compagnons de ce périple.

De Coire au Léman, cet itinéraire de sentiers de montagne réunit les plus beaux tronçons des Alpes grisonnes et valaisannes et permet de franchir 32 cols. Le chemin des Cols alpins offre un panorama inoubliable sur les fameux sommets de plus de 4000 mètres tout en combinant des paysages montagneux intacts et des vallées isolées. Passages de col et vues vertigineuses sur de petits lacs: la succession de moments forts permet de se surpasser depuis le haut plateau de la Greina jusqu’au pied des Dents-du-Midi.

>> Davantage d'infos sur myswitzerland.com/alpinepassestrail

 

Bons plans: trouver une idée d’itinéraire ou un compagnon de balade

Notre sélection d’événements, d’applis et de guides pour être prêt à partir.

L’AGENDA DE L’ÉTÉ

Sur les traces du castor
A la recherche des castors et de leurs traces près de Bienne, mercredi 17 juillet de 19 h à 21 h. Départ de la gare de Bienne pour 5 km de marche, sans réservation. Adultes: 30 fr.
>> www.j3l.ch

Les 20 ans du Slow Up
Les prochaines dates romandes de la 20e édition: 30 juin dans le canton du Jura; 7 juillet à la vallée de Joux; 14 juillet en Gruyère.
>> www.slowup.ch

Jura Rando Festival
La 3e édition du festival aura lieu du 20 au 23 juin à Saint-Ursanne (JU). Avec, chaque jour, 8 à 12 randonnées à thème accompagnées, par n’importe quel temps.
>> www.jurarando.ch

Villars Rando Festival
Du 29 au 30 juin, le Villars Rando Festival, avec l’Association suisse des accompagnateurs en montagne, offre un large choix d’excursions, de quelques heures ou d’une journée, encadrées par des professionnels.
>> www.villarsrando.ch

La nuit de la rando
Découvrez les paysages au clair de lune! Les randonnées guidées vous plongent dans un univers nocturne plein de mystères. Nuit du 13 au 14 juillet, dans toute la Suisse.
>> www.nuitrando.ch

Festi’Rando
L’événement de l’été dans les Préalpes fribourgeoises! Le dernier week-end d’août, Festi’Rando propose de nombreuses randonnées pour tous, les 24 et 25 août.
>> www.les-paccots.ch

Avec Pierre Corajoud
D’Aigle à Yverdon-les-Bains, en passant par Lausanne ou Saint-Saph’, suivez le géographe Pierre Corajoud pour découvrir des chemins méconnus lors de balades thématiques. Gratuit, sans inscription. Toute l’année.
>> www.promotionsantevaud.ch

Balade artistique
«Chemin faisant», c’est une balade de 7 km à la découverte de 40 œuvres d’artistes cachées dans la campagne vaudoise au départ d’Assens, jusqu’au 22 septembre.
>> espace-culturel.ch

Du sport à Macolin
Pour la première fois en Suisse, un sentier thématique part à la découverte du monde du sport. Des petits exercices, des énigmes, une histoire contée par une mascotte ainsi qu’un concours sont proposés le long du sentier ludique de dix postes. Idéal pour bouger avec les kids!
>> www.baspo.admin.ch

JE NE VEUX PAS PARTIR SEUL

Où trouver des compagnons de balade?
Le groupe Facebook «compagnons de rando romandie» propose des balades de différents niveaux auxquelles on peut se joindre. N’importe quel membre peut organiser un parcours et lancer sa proposition. Marcher un vendredi parce qu’on a congé mais qu’on ne veut pas partir seul? C’est possible grâce à ce groupe.

Le plein d’idées de randos
Si vous n’aimez pas randonner seul, ce site propose de nombreuses randos accompagnées dans chaque canton, tout au long de l’année. Il suffit d’entrer ses dates et lieux de préférence.
>> www.randonner.ch

LES APPLIS POUR NE PAS SE PERDRE

Une communauté, 11 000 itinéraires
Wikiloc est une appli où découvrir et partager les meilleurs itinéraires en pleine nature, pour la randonnée, mais aussi en VTT et autres activités. La communauté de 4 millions de membres permet de trouver un itinéraire détaillé près de chez soi, ou à l’étranger pendant les vacances.
Sur iTunes et Google Play.

SuisseMobile
L’appli propose désormais les cartes nationales de swisstopo jusqu’au 1:10 000 avec tous les itinéraires pédestres balisés.
Sur iTunes et Google Play.

LES GUIDES À EMPORTER

A fond les sensations
Vingt-huit itinéraires qui décoiffent compilés dans un livre avec photos. Spirituelles, vertigineuses, magiques ou sportives, ces balades romandes promettent dépaysement et émotions.
>> «Balades sensationnelles», Patricia Brambilla, Ed. Favre, 2019.

Avec les «kids»
Rando Kids Suisse, ce nouveau guide sympa, propose 52 balades pour initier les enfants à la rando. A chaque fois, une surprise: chasse au trésor, toboggan, zoo. Et infos sur place de jeux, chemins pour poussettes, toilettes.
>> «Rando Kids Suisse», M. et R. Schoutens, Helvetiq, 2019.


Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré