1. Home
  2. Actu
  3. Rencontre amoureuse : Céline Amaudruz: «C’est le covid qui a accéléré notre histoire d’amour»

Rencontre amoureuse 

Céline Amaudruz: «C’est le covid qui a accéléré notre histoire d’amour»

En exclusivité pour «L’illustré», la conseillère nationale Céline Amaudruz et son époux, Michael Andersen, racontent leur première rencontre lors d’une campagne politique, leur relation amoureuse et leur mariage, qui s’est déroulé le 11 septembre au milieu de 210 invités, dans un domaine viticole au cœur de la campagne genevoise. 

Céline Amaudruz

Le couple vit à 8000 à l’heure. Céline et Michael essaient de se réserver une soirée en tête à tête par semaine, chez eux. Ils parlent beaucoup de politique et aiment regarder des séries télévisées.

vincent calmel

Un immeuble dans un quartier tranquille de Genève. Un nom sur une sonnette: Amaudruz. Le rendez-vous a été fixé à 15 heures. Il est moins cinq. Sonnons. Yeux bleus, moustache et barbe fine, jean et pull brun, un homme ouvre la porte. C’est donc lui, Michael Andersen, le mari de Céline Amaudruz. Souriante et énergique, la vice-présidente de l’UDC Suisse apparaît dans l’entrée, élégante en pantalon et pull noirs. D’un geste rapide, elle ôte son blouson en cuir. «Vous avez de la chance, je viens d’arriver de Berne», lance la conseillère nationale.

>> Lire aussi: Céline Amaudruz: «99% des hommes respectent les femmes»

Installation à la table du salon-salle à manger devant une tasse de café. La pièce est vaste, le style épuré et le mobilier design. Les tons gris-bleu s’entremêlent pour créer une atmosphère apaisante. Sur le tapis «shaggy», une immense cloche et son épais collier de cuir noir brodé. «C’est un cadeau d’Yvan Perrin pour notre mariage», se réjouit la Genevoise. Pour le moment, le couple fraîchement marié s’est installé dans le 5 pièces qui appartient à Céline Amaudruz. Les deux amoureux passent aussi du temps à Vandœuvres. Membre du Conseil municipal sous la bannière de Vand’Œuvres pour Vous, Michael Andersen est tenu d’y habiter.

Ce conseiller fiscal – il travaille dans une multinationale britannique – y est d’ailleurs très heureux. Il se dit plutôt campagnard, adore la nature, les animaux et la proximité. Mais rembobinons le feuilleton «Romance à l’UDC». Céline Amaudruz et Michael Andersen se sont connus en… 2009. Mike, comme elle l’appelle, se souvient. «J’avais 18 ans, je venais d’entrer à l’UDC et c’était ma première campagne pour le Grand Conseil. Céline, un ami commun et moi, on sillonnait le canton de Genève dans une jeep rouge, avec un drapeau suisse. Céline et moi étions sur la même longueur d’onde: on aimait rigoler et passer de bons moments.» Céline Amaudruz est alors élue au Grand Conseil et les deux Genevois continuent de se croiser lors d’événements politiques.

>> Lire également: Céline Amaudruz et Estelle Revaz: «Je me sens Suissesse quand…»

Beaucoup d’eau coulera sous les ponts avant que les deux politiciens ne fassent de nouveau campagne ensemble. Objectif: les élections au Conseil national. Nous sommes en 2019 et le couple politique est omniprésent sur les réseaux sociaux. C’est la sœur de la politicienne qui lui ouvrira les yeux, lors d’une soirée gourmande aux Halles de Rive. Mike est alors de la partie. «Elle m’a dit: «Céline, je ne sais pas ce que tu attends. C’est l’homme de ta vie.» Un peu timide, Mike hésite. «Elle était la vice-présidente de l’UDC. Elle m’impressionnait.» Les deux politiciens échangent des messages et finissent par s’écrire pratiquement jour et nuit.

Le 19 décembre 2019, Céline est en session et Mike vient souper à la fameuse Entrecôte Fédérale, à Berne. «A l’apéro, j’étais si nerveuse que j’ai cassé un verre», rigole la conseillère nationale. Ils échangeront leur premier baiser sur la place Fédérale, peu avant minuit. Dès cet instant, Céline a senti que c’était «le bon». «Alors que je disais à mes amis: «Je ne respire et je ne vis que pour lui», ils me conseillaient de me calmer.»

>> Lire encore: Brigitte Rosset: «Il n’y a pas d’école pour apprendre à aimer»

On est début 2020: le couple est amoureux et le coronavirus bouleverse l’ordre du monde. Mike et Céline passent le confinement ensemble, à Genève. «Le covid a accéléré les choses. Nous vivions 24 heures sur 24 ensemble, un jour correspondait à dix jours», raconte la politicienne. Le 11 avril 2021, Michael Andersen demande officiellement la main de sa fille Céline à M. Amaudruz. «J’ai voulu faire les choses dans l’ordre. D’abord le mariage, puis fonder une famille.» C’est Céline qui a tout organisé pour le mariage. Il a eu lieu à la mairie de Vandœuvres, puis dans un domaine viticole du village de Chouilly. Un immense travail. «J’en ai bavé, moi qui dors déjà très peu la nuit. Il faut dire que je suis hyper méticuleuse.» En tout cas, le côté méticuleux de la politicienne a porté ses fruits: la fête fut belle pour les 210 invités, dont Guy Parmelin, Christian Lüscher, Hugues Hiltpold. Le certificat covid, lui, était obligatoire. «Nous avons voulu être exemplaires et éviter un «cluster Amaudruz», commente la mariée.

Céline Amaudruz

C’est Céline Amaudruz qui a fait le croquis de sa robe de mariée. Elle a ensuite été réalisée en soie sauvage par un couturier genevois. Michael Andersen, lui, a choisi de se marier en bleu, sa couleur préférée.

DR

Si la différence d’âge entre les deux amoureux ne saute pas aux yeux, elle existe bel et bien. Elle a 42 ans, il en a 30. «Pour moi qui ai toujours eu des copains plus âgés, c’est top.» Bien sûr, le regard de la société n’est pas toujours évident à assumer. Sportive en pleine forme, la Genevoise ne ressent pas le poids des années. «Je suis encore jeune et j’ai toujours envie d’être sa petite panthère. Mais peut-être que, dans vingt ans, je verrai les choses différemment.»

Mike, lui, est d’avis que la différence d’âge s’estompe avec le temps. «Evidemment, aux yeux des gens, elle paraît plus normale dans l’autre sens. Pourtant, les femmes vivent plus longtemps que les hommes. Mes deux grands-mères sont veuves depuis plus de quinze ans. Pourquoi les femmes n’épouseraient-elles pas des hommes plus jeunes  pour que le couple passe plus d’années ensemble, la retraite venue?»

Si douze ans séparent les deux amoureux, beaucoup de choses les rapprochent, à commencer par la politique et le sport. Ils font tous les deux de la course à pied, adorent faire des randonnées en  montagne et skier. Elle l’a d’ailleurs initié à la peau de phoque. Et, par amour, Céline a même abandonné l’équitation, sa passion, pour se mettre au golf, sport de prédilection de Mike depuis qu’il est enfant. Ils peuvent ainsi passer plus de temps ensemble.

«Nous sommes également tous les deux travailleurs et matinaux», détaille Mike. Et qu’aime-t-il chez son épouse? «Sa gentillesse et sa bienveillance. Elle est toujours là pour m’aider.» A ces mots, on sent l’émotion poindre dans le regard de la jeune mariée. Aujourd’hui, Céline Amaudruz est sur un nuage. «Pour la première fois de ma vie amoureuse, tout est simple et facile. Je suis heureuse. Je me sens si bien lorsque je me réveille le matin. Mike est mon pilier. C’est un homme drôle et romantique. Il est très proche de sa famille, une valeur fondamentale pour moi. Il est loyal et fidèle. En tout cas, il a intérêt…» Mike éclate de rire à l’évocation de l’actualité politique du moment. «Message compris!»

Par Sabine Pirolt publié le 1 octobre 2021 - 18:18