1. Home
  2. Actu
  3. Basketball: Clint Capela: «Travaille maintenant, brille plus tard»

Basketball

Clint Capela: «Travaille maintenant, brille plus tard»

Loin des montagnes enneigées de la Suisse, le Genevois le plus connu de la NBA, Clint Capela, s’épanouit sous ses nouvelles couleurs du côté d’Atlanta. Le pivot de 2,08m a profité du All-Star break pour rassembler ses dernières forces avant la deuxième partie de saison régulière. Avec un seul objectif en tête: les play-off.

Portrait de Clint Capela
Anoush Abrar

Né d’un père angolais et d’une mère congolaise, Clint Capela n’a que 13 ans lorsqu’il décide de mettre de côté son amour du ballon rond pour embrasser sa nouvelle passion, le basket. Poussé par son frère Landry, le jeune homme commence sa carrière dans le club du Meyrin Basket, où il s’épanouit pendant deux saisons avant d’être repéré par les recruteurs de Chalon-sur-Saône, en Bourgogne. Il quitte la Suisse en 2009 afin de peaufiner son jeu à l’Elan Chalon. Là-bas, ses coachs ne tarissent pas d’éloges devant la rigueur et l’éthique de son travail malgré son jeune âge.

>> Lire aussi: Clint Capela: «Enfant, je rêvais d’être comme les autres»

Orphelins de Joffrey Lauvergne, parti pour Valence, les dirigeants de l’Elan décident de placer leur confiance en Clint, en l’intégrant définitivement dans le groupe. Le 13 décembre 2012, le pivot helvète est lancé dans le grand bain lors d’un match d’Euroligue contre les Espagnols de Malaga, qui attire les regards des spécialistes du monde du basket. Le géant se révèle à la face du monde grâce à une prestation époustouflante, à la hauteur de l’événement: 12 points, 12 rebonds et 4 contres! Un premier double-double pour lancer la carrière naissante d’un joueur appelé à régner sous la raquette. Le prodige suisse continue son ascension à l’Elan Chalon en jouant un rôle majeur dans le titre remporté par les espoirs, avant d’être élu meilleur jeune et meilleure progression de Pro A en mai 2014.

Le 27 juin 2014, Clint est sélectionné à la 25e position de la draft de la NBA par les Rockets de Houston. La franchise texane décide de lui faire signer un contrat le mois suivant. C’est le début de la conquête de l’Ouest pour le pivot genevois, qui se pose en successeur du défenseur veveysan Thabo Sefolosha, premier joueur suisse à évoluer en NBA: «Je pense que je n’aurais pas rêvé de NBA sans Thabo Sefolosha. Il a été une inspiration pour moi, en me montrant qu’un Suisse pouvait jouer dans cette ligue», explique-t-il.

Après une année d’apprentissage et d’adaptation aux côtés de la légende Hakeem Olajuwon, Clint déploie ses ailes dès la saison 2015-2016. Il réussit à engranger une moyenne de 20 minutes par match. Ses performances remarquées lui permettent de gagner sa place pour le match des espoirs du All-Star Game la même année. La saison suivante est synonyme de confirmation pour le numéro 15 des Rockets. Devenu titulaire et homme fort des Texans, le Suisse voit son potentiel offensif exploser tout en demeurant le pilier de la défense de Houston. La franchise emmenée par James Harden se hisse jusqu’en demi-finale puis en finale de conférence l’année suivante. Elle ne s’incline qu’au «Game 7», face aux Golden State Warriors de Stephen Curry.

Clint Capela évolue aujourd’hui sous les couleurs des Atlanta Hawks, dans une franchise juvénile portée par le meneur Trae Young. En 2021, il a notamment été élu meilleur rebondeur de la ligue. Fidèle à ses principes, il arbore fièrement sur le poignet la devise «Grind now, shine later» («Travaille maintenant, brille plus tard»).

Par Noa Inthavong publié le 21 février 2022 - 14:40