1. Home
  2. Actu
  3. Investissement: Cryptomonnaies: le bitcoin est fait pour les joueurs

Investissement

Cryptomonnaies: le bitcoin est fait pour les joueurs

Si l’on en croit la publicité, il faut investir dans le bitcoin pour être à la page et gagner gros. Ce qu’il faut savoir si vous vous prenez au jeu et que vous voulez acheter des cryptomonnaies.

Bitcoin et monnaies virtuelles

Le bitcoin et les cryptomonnaies offrent des opportunités, mais qui sont surtout des risques. Quelques conseils pour les novices qui se prêtent au jeu...

Shutterstock

5 questions sur le bitcoin & Cie

 

1. Est-il vrai que le bitcoin est en hausse constante ?

Cela a parfois été le cas par le passé, mais cela ne signifie rien. Il est vrai que plusieurs arguments parlent plutôt en faveur d’une poursuite de la hausse du cours du bitcoin à long terme: la limitation purement technique du nombre maximal de bitcoins disponibles à 21 millions crée une pénurie artificielle qui fait monter le prix automatiquement. En outre, en période de pandémie, différentes banques centrales font imprimer massivement de l’argent afin de financer toutes les nouvelles dépenses étatiques – cela pourrait déclencher une inflation pour les monnaies classiques et ainsi à son tour soutenir le cours du bitcoin. Enfin, plusieurs grands investisseurs ont récemment pris le train du bitcoin, ce qui renforce la crédibilité de la cryptomonnaie.

Il est toutefois également vrai que cela a entraîné à plusieurs reprises de très fortes variations de cours à la hausse comme à la baisse – bien plus prononcées que sur le marché des actions. Cette forte volatilité attire les spéculateurs qui misent précisément sur de telles fluctuations – ce qui renforce encore les hausses et les baisses. Les variations de cours sont en outre beaucoup moins prévisibles et reposent en fin de compte sur des décisions irrationnelles des investisseurs. Le cours des actions d’une entreprise se base généralement sur des critères raisonnablement objectifs tels que le chiffre d’affaires, le bénéfice et les prévisions commerciales. Le cours d’une monnaie conventionnelle est influencé par des facteurs mesurables, par exemple la performance économique du pays concerné. Pour les cryptomonnaies telles que le bitcoin, de telles bases de l’économie réelle n’existent pas – en fin de compte, seules l’offre et la demande déterminent le cours.

Les importantes fluctuations ainsi que l’imprévisibilité requièrent des nerfs solides ainsi que d’importantes réserves financières. Personne ne garantit que le bitcoin aura encore de la valeur ne serait-ce qu’après-demain. Vous ne devriez investir dans le bitcoin que si vous en êtes conscient et uniquement si vous êtes en mesure de supporter financièrement une perte totale. Les cryptomonnaies sont recommandées – si tant est qu’elles le soient – uniquement comme petites composantes d’un plus grand portefeuille, à l’instar de l’or.

2. Comment faire concrètement si je veux acheter du bitcoin?

Ce serait prétendument facile: la chaîne de grands magasins Manor ainsi que les kiosques Valora et les magasins Avec vendent des bons en bitcoins depuis le printemps dernier. Ils sont disponibles aux distributeurs CFF depuis longtemps déjà. Seulement, avec l’achat du bon, rien n’est encore fait – afin de pouvoir utiliser les bitcoins, il faut ce que l’on appelle un «wallet», un portemonnaie digital, sinon la cryptomonnaie ne peut être ni échangée, ni négociée. Il existe plusieurs fournisseurs de tels wallets, ainsi que différentes possibilités d’y accéder. Le problème toutefois est que si un hacker parvient à accéder à votre wallet, les bitcoins disparaissent, exactement comme dans le cas d’un vol de portemonnaie.

La variante la plus sûre est ce que l’on appelle un «cold wallet» avec lequel on charge sa clé d’accès privée sur une clé USB que l’on conserve ensuite en un  lieu le plus sûr possible. De tels cold wallets sont en vente auprès des commerces en ligne tels que Digitec. Vous avez également besoin d’un accès à une plateforme de négoce de bitcoins. Il en existe d’innombrables; pour les débutants, Coinbase, Bitpanda ou Bitstamp sont recommandés. Si cela vous paraît trop compliqué, il est possible d’ouvrir un compte, par exemple auprès de la banque en ligne suisse Swissquote et d’y négocier simplement bitcoins et autres cryptomonnaies.

3. Comment procéder si je veux revendre mes bitcoins?

Manor et la plupart des autres vendeurs ne reprennent pas les bitcoins. Pour se débarrasser de cryptomonnaie, il faut passer par un courtier spécialisé, une bourse ou une application spécifique pour smartphone. Des frais sont à nouveau prélevés pour cela; ils ne sont toutefois généralement pas aussi élevés que lors de l’achat du bon, à l’occasion duquel Manor et compagnie prélèvent jusqu’à 7,9%.

4. Et si je ne veux pas nécessairement négocier des bitcoins mais simplement participer à cette aventure?

Dans ce cas, vous pouvez investir dans différents instruments financiers, sans acheter directement des bitcoins. L’autorité américaine de surveillance des marchés boursiers empêche certes jusqu’à présent la création d’un véritable fond indiciel bitcoin qui permettrait un investissement simple et peu coûteux. Toutefois la bourse suisse SIX répertorie différents produits financiers qui peuvent être achetés auprès de presque toutes les banques, par exemple plusieurs «bitcoin tracker certificates» qui suivent en principe l’évolution du cours bitcoin, avec tous les gains et pertes que cela implique. Il en existe qui sont émis en dollars US – sur lesquels il pèse donc en outre un risque de perte de change – et d’autres en francs suisses – pour lesquels les frais sont plus élevés. D’autres produits représentent un panier de plusieurs cryptomonnaies, dans lesquels le bitcoin pèse le plus lourd.

Ce qui vaut pour tous les produits financiers a ici bien plus d’importance encore: les investisseurs devraient placer de l’argent uniquement dans un produit qu’ils comprennent, dont ils saisissent le fonctionnement et dont ils connaissent les risques.

Avant toute décision, vous devriez vous faire expliquer en détail le fonctionnement du produit par votre conseiller bancaire, y compris les frais et coûts qui en découlent. En outre, vous devriez limiter l’investissement à un montant dont vous pourriez vous accommoder la perte si une chute brutale et totale du cours devait survenir.

>> Lire aussi: Les Suisses frappés par le virus... de la bourse!

5. Comment éviter de me faire piéger par des escrocs ?

Le système derrière le bitcoin est en principe très résistant à la falsification car toutes les données et chaque transaction sont enregistrées simultanément de manière cryptée sur des milliers de serveurs. Dénommée « blockchain », cette technologie consomme certes une quantité record d’énergie mais elle complique la vie des fraudeurs.

Le problème, c’est l’existence d’innombrables prestataires douteux, opérant le plus souvent depuis l’étranger, qui tentent d’arnaquer de candides investisseurs par téléphone, mail ou internet. Leurs prétendues opportunités d’investissement extraordinaires sont en réalités de purs produits fantaisie et l’argent irrémédiablement perdu car il n’est jamais investi dans du bitcoin. Si toutefois vous voulez investir en bitcoin, alors ne le faites jamais auprès d’un prestataire que vous ne connaissiez pas auparavant.

*Traduit de l'allemand (Beobachter)

>> Davantage d’infos sur mesdroits.ch, le conseiller juridique numérique de L'illustré réservé à ses abonnés, notamment grâce aux fiches suivantes:

Par Martin Müller (Beobachter*) publié le 1 septembre 2021 - 11:11