1. Home
  2. Actu
  3. évasion: Haute-Nendaz (VS): Mi-saison princière à travers forêts, pâturages et mayens

évasion

Haute-Nendaz (VS): Mi-saison princière à travers forêts, pâturages et mayens

La région de la Printze, à Haute-Nendaz (VS), aligne les superlatifs: le plus gros mélèze d’Europe, l’une des plus belles randonnées de Suisse ou le bisse helvète le plus long et le plus haut.

nendaz

Le lac de Cleuson

www.nendaz.ch

Se balader en famille
Considérée comme l’une des plus belles randonnées de Suisse, la boucle bisse Vieux et bisse du Milieu déroule un magnifique tapis qui serpente à flanc de coteau à travers forêts, pâturages et mayens. Elle est régulièrement agrémentée d’expositions. Actuellement, ce sont «Les yeux de la forêt», 12 photographies animalières, qui s’affichent sur des bâches géantes. Le chemin est parsemé de chaises longues géantes, de mobilier à selfie, d’animaux sculptés dans des souches ou d’une chasse au trésor pour les enfants.

nendaz

Le chemin des sculptures.

Muriel Thalmann

Flamboyer avec de majestueux mélèzes
Une fois arrivé sur les hauteurs de Tracouet en télécabine (consulter les horaires), prenez l’itinéraire qui descend par le lac Noir pour vous conduire jusqu’aux gigantesques mélèzes centenaires, qui offrent un spectacle haut en couleur dès la fin octobre, allant du vert pâle à l’orange, en passant par le jaune vif. Laissez-vous impressionner par leurs troncs noueux et leur imposant diamètre et n’oubliez pas de rendre hommage au «roi de Balavaux», le plus gros mélèze d’Europe. Le bisse de Saxon – que vous rejoignez par un sentier depuis le restaurant Chalet des Alpes – vous promène à travers la forêt jusqu’à la prairie de Pra da Dzeu, d’où vous retournez à la station en passant par la gouille d’Ouché.

nendaz

Les Mélèzes de Balavaux.

www.nendaz.ch

Apprivoiser le vertige
Le bisse d’altitude de Chervé – qui peut être rejoint depuis Siviez par le télésiège de Combatseline – tutoie les sommets. Ce chemin alpin est surtout exigeant en début de parcours, car il faut souvent contourner des éboulements. Mais quelle expérience unique d’avancer à flanc de coteau à une telle hauteur, ainsi que d’embrasser progressivement l’étendue impassible des eaux turquoise du lac de Cleuson. Les vendredis (jusqu’à fin octobre), des visites de l’intérieur de ce barrage impressionnant par sa cavité digne d’une cathédrale sont organisées. Sur le chemin du retour, à Siviez, faites un crochet au Jardin japonais près de Tortin, un site naturel lové au pied des montagnes dont les méandres et paysages sont si charmants qu’ils paraissent presque artificiels. Les plus endurants pourront encore emprunter le bisse de Saxon pour rejoindre Haute-Nendaz.

nendaz

Sur les pas du «Déserteur».

DR

Plonger dans le génie des lieux
Le centre Nînd’Art met en valeur tout au long de l’année des aspects culturels locaux et régionaux. Actuellement, l’expo «Le déserteur» présente, jusqu’au 7 novembre, les œuvres d’un personnage emblématique de l’histoire nendette, qui échangeait ses œuvres contre des repas chauds.

Par Muriel Thalmann publié le 4 novembre 2021 - 08:57