1. Home
  2. Actu
  3. Le village Suisse de l'année: Lectures, yodel et châtaignes, Tessin, Appenzell et Valais

Le village Suisse de l'année

Lectures, yodel et châtaignes, Tessin, Appenzell et Valais

Quel sera le village suisse de 2021? Cette année, nous élirons la commune avec les associations et les sociétés locales les plus diverses, inhabituelles ou actives. Aujourd’hui, nous vous présentons les finalistes Moleno (TI), Stein (AR) et Mörel-Filet (VS). Votez pour votre préféré!

Village de l'année 2021

Le Buebechörli a vu le jour en 1977. Ses jeunes chanteurs viennent de Stein, Hundwil, Teufen et Herisau.

Remo Naegeli

Pour tous les goûts en Appenzell
 

Village de l'année 2021

Le village de Stein se trouve à quatorze minutes en voiture de la ville de Saint-Gall.

Remo Naegeli

Chœur pour enfants ou balade pour séniors à Stein.

Chemise aux motifs d’edelweiss, bretelles en métal, foulard rouge autour du cou et mains dans les poches, voilà les petits chanteurs du Buebechörli de Stein. Avec ses vocalises et ses chants folkloriques appenzellois, le chœur est connu bien au-delà des frontières du village, et il est déjà passé à la télévision. Alors que de nombreux groupes de yodel se battent pour survivre, le Buebechörli, lui, ne cesse de s’agrandir. Il compte aujourd’hui 28 chanteurs âgés de 8 à 18 ans. «Ça me réjouit, car nous mettons beaucoup de cœur dans notre musique», confie son directeur, David Stricker, dont les deux fils font partie de la chorale.

>> Retrouvez la page de présentation du concours: Vive la vie associative de nos villages!

«A Stein, nous avons beaucoup de sociétés locales très actives», se réjouit le syndic, Siegfried Dörig. Comme le Club de gymnastique et la Société de musique, par exemple. «Nous avons aussi des sociétés exceptionnelles, dont la plus ancienne association d’arbalètes de Suisse, fondée en 1867.» Et même des associations plus insolites, comme celle des Buebebloch, dont les jeunes membres, des garçons, tirent chaque année sur les routes de la commune un char sur lequel repose un tronc d’arbre – le Bloch – entièrement décoré. Quant au groupe des séniors, lui, il préfère se sentir léger pour partir en randonnée à travers les magnifiques paysages de la région.


Culture ancestrale en Valais
 

Village de l'année 2021

Le village haut-valaisan est la porte d’entrée de l’Aletsch Arena.

Remo Naegeli

A Mörel-Filet, un trésor presque oublié revient à la vie: les châtaigniers.

Qui l’aurait cru? Les châtaigniers prospèrent dans le Haut-Valais, et pas seulement depuis que la guilde Cheschtenezunft a vu le jour en 2006. Ce sont en effet sans doute les Romains qui ont introduit cet arbre dans la région et «en 1870 une véritable forêt de châtaigniers a été plantée près du village», explique Alban Albrecht, à la fois syndic et directeur de la guilde. «Certains de ces vieux arbres sont encore debout.» Si cette forêt a fini par tomber dans l’oubli et a été envahie par la végétation, la guilde Cheschtenezunft entretient une nouvelle châtaigneraie d’environ 80 arbres au-dessus du village. Ses 200 membres récoltent peu à peu le fruit de leur travail: 450 kilos de châtaignes l’année dernière! «En décembre, nous en avons distribué 55 kilos à la population – un petit présent en cette période de covid», se réjouit Alban Albrecht.

>> Lire également: Cirque, carnaval et théâtre: Obwald, Valais ou Appenzell

A Mörel-Filet, on s’intéresse également aux innovations. C’est par exemple le cas du club des Rhone Bikers, fondé cette année et dont l’objectif est de faire la promotion auprès des jeunes du pumptrack, ce terrain de jeu pour deux-roues, explique Silvio Berchtold, le président du club. Cette nouvelle façon de rouler a incontestablement du succès dans le Haut-Valais: l’association compte en effet déjà 45 jeunes membres et a construit un circuit temporaire dans le parking du village.

Village de l'année 2021

Le conseil d’administration de la guilde Cheschtenezunft: Alexandra Imhof, Christian Theler et Alban Albrecht, qui est aussi syndic.

Remo Naegeli

Soif de culture au Tessin
 

Village de l'année 2021

Le petit village de Moleno se trouve à vingt minutes en voiture de Bellinzone, la capitale du Tessin.

Remo Naegeli

Une association récréative anime le petit village de Moleno.

A Moleno, les apparences sont trompeuses: le petit village aux vieux murs de pierre semble endormi, mais lorsque le Circolo Ricreativo Moleno met le feu aux poudres, il s’anime! «C’est chez nous et nous voulons offrir quelque chose aux habitants», explique Francesco Berta. Avec les 14 autres membres de cette association, l’étudiant organise des événements, des concerts et des lectures pour les 122 villageois. Début juin, un petit festival avec des musiciens de la région a été organisé dans la cour de l’ancien presbytère et ses recettes reversées à un camp d’été pour enfants réfugiés.

L’association a été fondée par Adriano, le père de Francesco, avec quelques amis du village. L’année dernière, alors que tout était paralysé par la pandémie, Francesco et ses copains ont à leur tour rejoint le Circolo. Aujourd’hui, les membres des deux générations organisent ensemble tous les événements.

 

Christa Rigozzi, jurée du concours du Village suisse de l’année, est épatée par le dynamisme de cette association transgénérationnelle: «Des activités comme celles-ci font la vie d’un village», dit-elle. La présentatrice connaît l’importance de la vie associative: enfant, elle faisait partie d’une chorale, d’un club de gymnastique et d’un club de ski.

Village de l'année 2021

Cette année encore, Christa Rigozzi fait partie du jury du Village suisse de l’année.

Remo Naegeli
Par Patrick Morier-Genoud publié le 21.07.2021