1. Home
  2. Actu
  3. Jeux Olympiques: Mathilde Gremaud: deux jours de folie!

Jeux Olympiques

Mathilde Gremaud: deux jours de folie!

Avant de décrocher l’or olympique, la freestyleuse fribourgeoise a dû passer par tous les états d’âme. Rien que sa participation à la finale a tenu du miracle.

Mandatory Credit: Photo by Bob Strong/UPI/Shutterstock (12806735ad)Gold medalist Mathilde Gremaud of Switzerland waves from the podium after the Women's Freestyle Skiing Slopestyle competition at the 2022 Beijing Winter Olympics in Zhangjiakou, China on Tuesday, February 15, 2022. China's Eileen Gu won the silver medal and Estonia's Kelly Sildaru won the bronze medal.Beijing Olympics 2022, Zhangjiakou, China - 15 Feb 2022

Sportive accomplie, Mathilde Gremaud possède maintenant l’or, l’argent et le bronze olympique à 22 ans.

Dukas

Championne olympique! Au terme d’une compétition qui a ressemblé pour la Gruérienne de 22 ans à un concours de montagnes russes en Chine, Mathilde Gremaud décroche sa deuxième médaille aux Jeux de Pékin, sa troisième au total après l’argent de Pyeongchang, il y a quatre ans. 

Jusqu’à ce formidable avènement, les noctambules suisses et les villageois massés dans la salle communale de son village de La Roche (FR) ont dû passer par les pires tourments. Qu’on en juge: le lundi déjà, lors des qualifications qui désignent les 12 finalistes, tout semble compromis. En découvrant ses notes dans le froid glacial de Pékin (-26°C), la championne fait la grimace. Après une prestation minimale, dont un simple tour sur elle-même (un 360°), elle n’est classée que 12e, alors qu’une dizaine de concurrentes doivent encore passer. A la surprise générale, celles-ci chutent ou sont tour à tour décevantes. Pour expliquer son mauvais jour, Mathilde évoque «un grand vide» après sa médaille de bronze récoltée quelques jours plus tôt au Big Air. Ses entraîneurs jouent alors un rôle central: «Ils ont été si gentils avec moi! J'ai dû pleurer pendant trente minutes, puis ils m'ont dit que tout allait recommencer à zéro.»

>> Lire aussi: Mathilde Gremaud racontée par ses parents

Ils ont raison. En freestyle, chaque jour est un nouveau jour, surtout dans le cas d’une battante du calibre de la Fribourgeoise. Le matin du 15 février, tout est oublié. Ou presque. Lors de la première manche, sa fixation s’ouvre à l’atterrissage après le premier rail et elle chute. Elle remonte au départ et se reconcentre, alors que son staff répare le matériel. Venu de nulle part, son deuxième run est une merveille. Elle réussit chacun des modules et s’envole sur les sauts, en proposant un 1080, un 900 et un 720°. Son total de 86,56 points suffit à lui ouvrir les portes de l’eldorado devant la favorite, la superstar chinoise Eileen Gu (86,23 points), et l’Estonienne Kelly Sildaru (82,06). Favorite, la Française Tess Ledeux termine loin, à la 7e place. 

>> Lire aussi: Personne n'a pu stopper la skieuse freestyle Mathilde Gremaud!

A 22 ans, Mathilde Gremaud possède ainsi l’or, l’argent et le bronze olympique. Elle se concocte un des plus beaux palmarès olympiques du sport suisse. A l’arrivée, touchante et rayonnante, elle est revenue sur ces deux jours de folie: «J'ai touché le fond pour pouvoir rebondir. J'ai en quelque sorte reçu une seconde chance. Chez moi, c'est vite en haut, vite en bas et mes parents ont su me remonter le moral. Je n'aurais jamais pensé vivre quelque chose de pareil. J'espère que cela inspirera parce que j'ai moi-même été inspirée par beaucoup de personnes.»
 

Par Marc David publié le 15 février 2022 - 11:19