1. Home
  2. Actu
  3. Nutrition: Zoom sur cinq compléments alimentaires 

Nutrition

Zoom sur cinq compléments alimentaires 

Depuis quelques années, les compléments alimentaires sont à la mode. Zoom sur cinq compléments alimentaires fétiches. 

Compléments alimentaires

Au cours de son enquête, «L'illustré» s'est intéressé aux rôles des différents compléments alimentaires et vous présente en une petite sélection pour comprendre ce que sont ces produits, ainsi que leurs fonctions. 

twomeows/Getty Images

Présentation de quelques compléments qui ont le vent en poupe.


La vitamine C. Essentielle pour la protection et le fonctionnement des cellules, la vitamine C, lorsqu’elle est insuffisante, peut provoquer de graves troubles du métabolisme. Notre organisme étant incapable d’en faire des réserves prolongées, il est important de veiller à un apport quotidien suffisant grâce à l’alimentation. Aucune étude n’a en revanche confirmé de bienfaits majeurs des suppléments, que ce soit en termes de vitalité ou d’immunité. Une surconsommation de vitamine C peut par ailleurs être toxique.

Le zinc. Antioxydant essentiel, le zinc participe au bon fonctionnement des défenses immunitaires. Sa dose journalière recommandée est de 15 mg par jour. Parmi ses sources de prédilection: huître, foie, poudre de cacao, viande, fromage ou légumineuses.

Le sélénium. Cet oligoélément, indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde, possède des vertus antioxydantes. Un déficit en sélénium peut être associé à une diminution de la fertilité et à une altération immunitaire, notamment. L’apport quotidien nécessaire est de 60 microgrammes pour une femme, 70 pour un homme. Une seule noix du Brésil par jour couvre ce besoin.

La spiruline. Cette algue, à consommer en poudre ou en gélules, est vantée pour ses propriétés antioxydantes, son action sur le mauvais cholestérol ou encore son taux important d’acides aminés essentiels, de protéines et de fer. Mais elle n’est pas sans risque et de grandes précautions sont à prendre. Outre le fait qu’elle véhicule parfois des métaux lourds – comme d’autres produits issus de la mer –, elle peut contenir d’autres algues riches en toxines si elle est non purifiée. La spiruline peut également perturber l’absorption du fer dans l’organisme.

Le ginseng. Il est utilisé depuis des millénaires dans la médecine traditionnelle chinoise. Des études ont depuis suggéré qu’il pouvait avoir un effet sur la prévention des troubles cardiovasculaires, de certains cancers et du diabète de type 2, mais de plus amples travaux restent nécessaires pour confirmer ces résultats. Le ginseng est sans danger lorsqu’il est pris sur des périodes courtes, mais ne doit pas être consommé pendant plus de six mois, ni utilisé par une femme enceinte.


A chacun son risque de carence
 

Selon l’âge, l’état de santé et le mode de vie, certaines carences peuvent s’installer, souvent de façon discrète les premiers temps. Voici quelques pistes à discuter avec son médecin en cas de doute.

Vitamine D
Liée à une trop faible exposition au soleil, la carence en vitamine D concerne surtout les jeunes enfants et les seniors.

Fer
Fréquente chez les femmes ayant des règles abondantes, la carence en fer s’observe aussi en cas de nourriture pauvre en fer, de dons de sang trop fréquents ou d’activité physique intensive.

Vitamine B9 (ou acide folique)
Objet d’une supplémentation quasi systématique en cas de grossesse, la vitamine B9 peut aussi manquer aux personnes âgées ou aux personnes qui mangent peu de fruits et de légumes.

Vitamine B12
Apportée par la consommation de produits d’origine animale, la vitamine B12 fait généralement défaut aux seniors et de façon systématique aux personnes véganes.

Vitamines B1, B3, B5, B6
Rares si l’alimentation est équilibrée, les carences en vitamines B1, B3, B5, B6 sont surtout rencontrées en cas de consommation excessive d’alcool.

Par Laetitia Grimaldi publié le 09.07.2021