1. Home
  2. Actu
  3. 12 personnalités rendent hommage à Roger Federer

People

12 personnalités rendent hommage à Roger Federer

Adulé par le public et plébiscité par ses pairs, Federer a toujours joui d'une cote de popularité hors norme en témoigne son dernier match à la Laver Cup. Des personnalités nous livrent des souvenirs ou des anecdotes au sujet du champion désormais retraité.

Partager

Conserver

Partager cet article

L'acteur français Gerard Depardieu

Gérard Depardieu au sujet de Roger Federer: «Quel souvenir? Je n’ai pas de souvenir particulier, il y en a tellement! Tous les matchs de cette légende du sport sont marquants!».

imago/Belga
carré blanc
Alessia Barbezat

1. Alexis Favre, journaliste

«Deux moments m’ont vraiment marqué et, malheureusement pour lui, ce sont des défaites. J’étais à Fribourg en 2012, pour le premier tour de la Coupe Davis. Il bataillait contre le grand John Isner qui servait le feu. C’était la première fois que j’allais le voir jouer en vrai et je ne l’avais jamais vu perdre. C’était mortifiant. Je me suis ensuite rendu à Roland-Garros et, là encore, une défaite! A partir de ce moment, j’ai été interdit de match par mes amis, persuadés que je portais la poisse à Roger.»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«Le geste parfait, son palmarès, sa grande classe, la modestie. Il a ce truc, comme une sorte d’élu. Il vient d’une autre planète tennistique.»

Alexis Favre

Alexis Favre, journaliste et producteur de l'émission «Infrarouge».

DR

2. Céline Amaudruz, conseillère nationale

«J’ai beaucoup de souvenirs mais je crois que le plus fort d’entre eux reste la victoire de Federer et Wawrinka lors de la Coupe Davis en 2014 à Lille. Sur place, l’ambiance était à son apogée, c’était extraordinaire! La victoire des Suisses a transporté tout le pays.»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«La spécificité de ce joueur tient à son humilité ainsi qu’à sa simplicité face à son talent, à sa popularité et surtout face à la légende qu’il est devenu au fil des années. Il a su conserver ces belles qualités tout au long de sa carrière et cela est remarquable.»

Céline Amaudruz

Céline Amaudruz, conseillère nationale genevoise.

Magali Girardin

3. René Prêtre, chirurgien

«Je me rappelle un match à Monaco auquel j’avais été invité. Et pas n’importe lequel: c’était une finale entre Federer et Nadal sur terre battue. J’avais même été invité à manger dans le même endroit que lui et son clan la veille du match. Cette finale fut magnifique, remportée, ma foi, par Nadal en trois sets. Mais Federer s’est battu comme un lion! Voir un match en live, c’est bien plus impressionnant que de le regarder derrière un écran.»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«Il a un jeu d’artiste avec beaucoup de panache. On a l’impression que sa raquette est en velours, alors que certains joueurs, à côté de lui, dégagent un côté un peu «bûcheron». Il s’accroche avec ardeur sur chaque point. Federer m’est toujours apparu comme un homme de valeurs qui a autant de classe sur le court qu’en dehors.»

René Prêtre

René Prêtre, chirurgien.

Blaise Kormann

4. Massimo Lorenzi, journaliste

«Alors jeune papa de jumelles, il était venu sur notre plateau pour une interview. Je suis allé l’accueillir, il s’est montré très courtois, très classe. Federer, quoi. Je me suis permis de lui dire: «Nous avons un point commun et ce n’est pas le service-volée.» Il n’a évidemment pas compris tout de suite et j’ai ajouté: «Je suis aussi père de jumeaux et je sais à quel point ça demande du boulot quand ils sont tout petits.» Sur le ton de la boutade, il m’a répondu que oui, mais qu’il avait de la chanc,e car il avait des nounous.»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«C’est un félin. Il a son élégance, sa souplesse, sa vivacité. C’est un génie avec une sorte d’animalité féline, une délicatesse.»

Massimo Lorenzi

Massimo Lorenzi.

GABRIEL MONNET

5. Jean-Claude Biver, entrepreneur

«Quand Roger était tout jeune, mon frère Marc, qui s’occupait de sportifs suisses dans le vélo, le ski, le tennis, m’avait conseillé de recruter comme ambassadeurs Martina Hingis et, dans la foulée, Roger Federer. Et je ne l’ai pas écouté… Plus qu’un souvenir marquant, une occasion manquée (rires)!»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«Son caractère n’a pas changé. Il est resté modeste, humble et très humain malgré les succès. Je dirais même qu’ils ont bonifié sa personnalité. Contrairement à certains sportifs qui peuvent prendre la grosse tête.»

Jean-Claude Biver

Jean-Claude Biver.

Sedrik Nemeth

6. Estelle Revaz, violoncelliste

«Federer était mon idole. Il m’a accompagnée pendant de nombreuses années. Je me rappelle notamment un match de l’US Open qui tombait en pleine nuit avec le décalage horaire. Alors que mon frère et moi étions encore tout jeunes, nous avons mis secrètement un réveil afin de le suivre en direct. Cachés sous nos couettes, nous avons regardé attentivement et avec tension ses revers et ses coups droits.»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«Je pense que ce sont ses qualités humaines. Federer est une personne qui dégage beaucoup de positivité, de respect et de bienveillance à l’égard tant de ses adversaires que des personnes qu’il côtoie.»

Estelle Revaz, violoncelliste

Estelle Revaz, violoncelliste.

Blaise Kormann

7. Thomas Wiesel, humoriste

«Je n’ai pas de selfie avec Federer. Une fois, j’ai écrit une bêtise sous un de ses posts Instagram et il a répondu que ça l’avait fait rire. Je me suis dit: «Si j’ai fait rire Federer, ce n’est pas trop mal.» C’était, je crois, une vieille photo d’adolescence sur laquelle il portait une longue cravate. J’ai écrit en commentaire qu’elle était plus longue que le match Isner-Mahut à Wimbledon en 2010, qui est officiellement devenu le match le plus long de l’histoire du tennis.»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«C’est l’élégance de son jeu, cette impression qu’il flotte au-dessus du terrain, la douceur de son style ou de sa frappe. Il a un potentiel athlétique dans tout ce qu’il y a de plus poétique et raffiné.»

Thomas Wiesel

Thomas Wiesel.

Laetitia Béraud

8. Lisa Mazzone, conseillère aux Etats

«Je me souviens qu’en 2020 des militants écologistes l’avaient pris à partie car il était sponsorisé par Credit Suisse, une banque qui investit dans les énergies fossiles. Ils réclamaient qu’il s’engage davantage en faveur du climat. Roger a affirmé sur Twitter que ça lui tenait à cœur et qu’il allait en parler avec l’institution. Il a été poussé à se positionner et ça montre à quel point il est important pour la Suisse. Ces sportifs qui incarnent un idéal sont aussi attendus sur ces questions environnementales.»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«Son fair-play. Il est respectueux, classe et il ne fait pas de vagues.»

Lisa Mazzone

Lisa Mazzone, conseillère aux Etats.

Julie de Tribolet

9. Magali Di Marco, triathlète et politicienne

«Il m’a impressionnée lorsqu’il est revenu après une période d’absence de six mois due à des problèmes de dos. On pensait qu’il était en fin de carrière mais il a remporté l’Open d’Australie en 2017 face à Rafael Nadal. En tant qu’ex-sportive de haut niveau, je trouve toujours ça admirable, qu’un sportif qui a déjà un certain âge et qui a du vécu parvienne à se hisser de nouveau au sommet. Je sais tout le travail et les sacrifices qu’il y a derrière.»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«Quand il gagnait, on voyait qu’il était comme un gamin. Par exemple, lorsqu’il a remporté le double avec Wawrinka aux JO de Pékin en 2008, ça l’a vraiment rendu super heureux. Un gars touchant.»

Magali Di Marco

Magali Di Marco, triathlète et politicienne.

Sedrik Nemeth

10. Gérard Depardieu, acteur

«Quel souvenir? Je n’ai pas de souvenir particulier, il y en a tellement! Tous les matchs de cette légende du sport sont marquants!»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«Federer a une simplicité et une humilité qui me plaisent, il n’a rien d’un sportif à la c**. Il n’est pas comme les footballeurs qui font leur show. Et il est très différent des autres Suisses que je connais, même si je n’ai rien contre les habitants de votre pays. C’est quelqu’un d’extrêmement charmant qui a changé le tennis.»

Gérard Depardieu

Gérard Depardieu.

Thierry Roge/Belga/Imago images

11. Antonio Hodgers, conseiller d’Etat

«Roger a souvent été considéré comme une machine à gagner. Lorsqu’il perdait, il a été critiqué de manière parfois injuste – ce qui m’a profondément dérangé – comme s’il devait être parfait. Au contraire, c’est toute la preuve de son humanité. Il a eu la force de revenir et c’est une qualité de personne avant d’être une qualité sportive.»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«Il est l’incarnation assez parfaite de l’idéal de notre identité nationale. On est un pays à succès, dans notre économie, notre démocratie, on ne va pas se mentir. Mais on adopte une posture modeste. L’attachement à Federer, indépendamment d’un intérêt pour le tennis, tient à ça.»

Antonio Hodgers

Antonio Hodgers.

Salvatore di Nolfi/Keystone

12. Frank Giovannini, chef de l’Hôtel de Ville de Crissier

«Je ne l’ai jamais rencontré et il n’est jamais venu au restaurant. C’est un regret, mais peut-être qu’à la retraite il aura le temps de venir (rires). Les souvenirs marquants, je les ai plutôt en tant que fan de tennis. Sa première victoire à Wimbledon, c’était incroyable!»
Ce qui vous plaît chez Roger Federer?
«Sans parler de son palmarès, c’est la classe du bonhomme. On voit que c’est quelqu’un qui aime ce qu’il fait et ça fait longtemps qu’on n’a pas eu un si bel ambassadeur pour le pays. On n’a pas l’impression d’avoir quelqu’un qui a le melon, qui est arrogant. Il sait rester simple malgré sa notoriété.»

Frank Giovannini

Frank Giovannini, chef de l’Hôtel de Ville de Crissier.

GABRIEL MONNET
Par Alessia Barbezat, Nina Devaux et Lola Besson publié le 25 septembre 2022 - 10:55