1. Home
  2. Actu
  3. santé: Comment protéger les enfants du soleil

santé

Comment protéger les enfants du soleil

A l'heure des vacances, les enfants sont aussi de la partie. Les protéger du soleil est essentiel, notamment pour qu'ils n'aient pas de problème de peau. Petit tour d'horizon de conseils d'experts pour éviter que les bambins n'attrapent un mauvais coup de soleil. 

Enfants

Grands fans de jeux à l'extérieur, les enfants sont particulièrement vulnérables aux coups de soleil en cette période estivale. Pour bien les protéger, «L'illustré» vous transmet les recommandations de quelques experts. 

Shutterstock

Oui aux enfants au soleil, mais de manière ponctuelle
 

Protéger les enfants du soleil, c’est leur inculquer très tôt de bonnes habitudes.

«Les enfants de moins de 1 an ne devraient pas être exposés au soleil direct», prévient d’entrée le Dr Olivier Gaide, dermatologue au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Au-delà de cet âge, la prudence reste de mise. Le spécialiste recommande en effet une exposition modérée et réfléchie afin d’éviter les coups de soleil répétés, qui auront des conséquences des années plus tard.

Comme les grands, les plus jeunes ont intérêt à jouer et à gambader dehors, ne serait-ce que pour l’apport en vitamine D. Mais, comme pour toute la famille, il faut se plier à certaines règles de bon sens. On évitera ainsi d’aller dans les parcs et les piscines aux heures les plus chaudes et ensoleillées, soit entre 11 et 16 heures.

Le reste de la journée, il est vivement recommandé de protéger les enfants du soleil en les habillant de vêtements légers mais couvrants, en les équipant de chapeaux et de lunettes de soleil. Les tenues anti-UV sont particulièrement efficaces et faciles à utiliser. Pour les siestes et moments de jeu, on privilégiera l’ombre, celle d’un bâtiment, d’un arbre, d’un parasol ou d’une tente.

Quid des crèmes solaires? Ces produits ne protégeant pas complètement des méfaits du soleil et pouvant contenir des substances sujettes à caution, on les emploiera avec parcimonie. Une barrière physique aux UV (vêtements, par exemple) est préférable à leur utilisation. Si on ne peut pas faire autrement, mieux vaut choisir des crèmes minérales, dépourvues de nanoparticules. Les filtres minéraux réfléchissent les UV et les empêchent de pénétrer dans la peau.

Cela étant, «si on doit mettre de la crème solaire à son enfant trois fois par jour, c’est certainement que l’on n’a pas fait le bon choix en matière de type de vacances ou d’activité», déclare le Dr Gaide. Dans ce cas, mieux vaut revoir l’organisation de ses journées, pour ne pas être obligé d’appliquer de la crème solaire aussi fréquemment sur la peau de son enfant. D’autant que, pour ceux qui s’y sont essayés, la tâche est souvent laborieuse.

Par Michael Balavoine, Rédigé en collaboration avec Planète Santé, www.planetesante.ch publié le 23 juillet 2021 - 10:37