Aller au contenu principal
Publicité
© Fondation Monte Verita

Enchantement au Monte Verità

Publié jeudi 6 juin 2019 à 10:30
.
Avec le soutien de
Publié jeudi 6 juin 2019 à 10:30 
.
Dominant Ascona et le lac Majeur, le Monte Verità est devenu un étonnant lieu de villégiature qui accueille ses hôtes dans une pléiade de bâtiments bourrés de charme et d’histoire. En prime, un jardin et une maison de thé uniques en Europe.
Publicité

Dominant Ascona et le lac Majeur, le Monte Verità fut, au début du XXe siècle, un haut lieu de la liberté de pensée prônant un mode de vie alternatif que n’auraient pas renié les hippies des années 1960.

Fondation Monte Verita
 

Le complexe hôtelier du Monte Verità, immergé dans le calme et la verdure d'un parc de plus de 7 hectares, peut accueillir jusqu’à 86 hôtes, qui se voient proposer divers lieux d’hébergement offrant tous une vue incomparable sur le lac Majeur.

Fondation Monte Verita
 

L’Hôtel Bauhaus fut édifié entre 1927 et 1929 par l’architecte Emil Fahrenkamp sous la supervision du baron Eduard von der Heydt, banquier et collectionneur d’art, qui avait racheté la colline l’année précédente (voir historique). Erigé dans le style Bauhaus, mouvement artistique allemand novateur créé par Walter Gropius à l’issue de la Première Guerre mondiale, l’édifice laisse une large place à l’air et à la lumière grâce à de grandes baies vitrées, à de confortables loggias et à un vaste toit plat offrant une vue exceptionnelle sur le lac Majeur. Rénové en 2008 et Hôtel historique de l’année 2013 (prix ICOMOS), l’établissement abrite un restaurant faisant, clin d’œil aux pionniers, la part belle aux plats végétariens et se prolongeant par une belle terrasse surplombant le lac.

F.BUSSON
 

La Villa Semiramis, deuxième lieu de villégiature, est antérieure à l’hôtel puisque construite en 1909, à proximité du jardin de thé, dans le style Art nouveau. On raconte que, à l’époque, les gens du coin achetaient des tickets pour avoir accès au toit de la villa, d’où ils pouvaient apercevoir les résidents de la colonie végétarienne se balader dans le plus simple appareil.

Fondation Monte Verita
 

La Casa Monescia, au cœur de la forêt, était à l’origine la demeure du premier secrétaire de la colonie végétarienne, Alexander Wilhelm de Beauclair. Entièrement réhabilitée et modernisée, elle est idéale pour accueillir des familles ou de petits groupes d’amis.

Fondation Monte Verita
 

La Casa Marta, véritable «maison dans les bois», a été volontairement aménagée de manière très sobre pour mettre en valeur les magnifiques meubles réalisés par le menuisier Francesco Luschner au début du XXe siècle pour la colonie végétarienne.
La Casa Gioia, au pied de la colline, aménagée très simplement, est plutôt destinée à accueillir de petits groupes d’étudiants ou des familles.

F.BUSSON
 

La plantation de thé du Monte Verità est le seul exemple connu en Europe d’acclimatation en vue d’une production de Camelia sinensis, l’arbuste dont les jeunes pousses récoltées au printemps servent à concocter la boisson la plus bue dans le monde. C’est Peter Oppliger qui créa en 2005 cette plantation, profitant du microclimat favorable du Monte Verità et d’un terrain propice à l’ombre de grands arbres centenaires. La récolte, s'est déroulée cette année les vendredi 31 mai et samedi 1er juin, a vu arriver du lointain Japon des spécialistes chargés de conditionner les précieuses pousses de thé vert. Récoltées à la main à la cime des 1400 arbustes du jardin, elles sont passées à la vapeur avant d’être soigneusement séchées. Les 8 kilos de feuilles de thé récoltés en moyenne chaque année se réduiront à 2 kilos une fois traités, partagés entre les participants de cette grande fête ouverte au public.

F.BUSSON
 

Chashitsu est un espace dédié à la cérémonie du thé japonaise à l’intérieur de la Casa del Tè. Tout un chacun peut participer, dans un intérieur raffiné ou en terrasse, à ce qui est considéré comme l’une des formes les plus élaborées d’accueil d’un invité, où chaque geste et chaque objet acquièrent une dimension à la fois esthétique et spirituelle. Mais l’on peut également s’initier à la manière de servir le thé en Chine ou simplement fureter dans la boutique attenante à la recherche d’un cru rare ou d’une exquise porcelaine.

En visitant le parc et l'hôtel du Monte Verità jusqu'au 3 novembre 2019  vous avez aussi la possibilité d'admirer l'exposition temporaire gratuite «Trees of life» and «People I know» de l'artiste Pascal Mürer et de Ivana Falconi.

F.BUSSON
 

>> Renseignements: 

- Hébergement Monte Verità: chambre double à partir de 180 fr., simple à partir de 65 fr. (Casa Gioia).

- Casa del Tè: cérémonie le premier et le troisième samedi du mois (45 fr.).


>> Voir la vidéo consacrée au Monte Verità

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré