1. Home
  2. Actu
  3. Jeux olympiques, épisode 10: Julien Wanders et Tadesse Abraham, les recordmen genevois de course à pied

Jeux olympiques, épisode 10

Julien Wanders et Tadesse Abraham, les recordmen genevois de course à pied

Julien Wanders, 25 ans, et Tadesse Abraham, 38 ans, représenteront la Suisse en athlétisme lors des Jeux olympiques de Tokyo. Les deux Genevois, qui participent souvent à la course de l'Escalade de leur ville, font part de leurs ambitions pour ces JO à «L'illustré». 

JO

Julien Wanders (à gauche) et Tadesse Abraham (à droite) s'entraînent à Genève, avant les Jeux olympiques de Tokyo. Lorsqu'on l'interroge sur ses attentes pour ces JO, Julien Wanders répond: «Mon objectif? Le top 10!»

Valentin Flauraud

Ces deux-là se connaissent bien et caracolent souvent ensemble en tête de la course de l’Escalade, course fétiche de leur ville, natale pour Julien, d’adoption pour Tadesse. A Tokyo, Julien Wanders se mesurera au reste du monde sur 10 000 mètres, Tadesse Abraham, lui, courra le marathon, tout comme les Alémaniques Martina Strähl et Fabienne Schlumpf.

>> Lire aussi notre éditorial: Le sport, baromètre de l’état du monde

Né en Erythrée, il y a trente-huit ans, Tadesse Abraham est celui que son père voulait emmener voir un psy «parce qu’il courait partout sans cesse». Le coureur, qui détient le record de Suisse du marathon (en 2 heures, 6 minutes et 40 secondes), décide de quitter son pays d’origine alors que son service militaire s’éternise. Après les Mondiaux de cross de Bruxelles en 2004, il part de son hôtel une valise à la main et arrive en Suisse. Le champion d’Europe 2016 de semi-marathon et vice-champion d’Europe de marathon en 2018, qui court désormais pour son pays d’adoption, s’envole pour ses deuxièmes Jeux olympiques après une septième place à Rio, il y a cinq ans. Nous le retrouvons à Genève, en compagnie de Julien Wanders, de passage en Suisse. Car ce dernier vit désormais au Kenya, à Iten, où il s’entraîne inlassablement, deux fois par jour, depuis sept ans. Une discipline qui paie puisque le Genevois détient deux records européens sur 10 kilomètres et en semi-marathon.

>> Lire également: Lea Sprunger, au revoir championne

Son objectif sur 10 000 mètres à Tokyo? «Un top 10, au moins!» Pourtant, la préparation de Julien Wanders n’a pas été des plus simples. Début avril, il a le souffle court et le diagnostic tombe sans attendre: le coureur de fond souffre d’une pneumonie. «Pendant une semaine, je n’ai pas pu courir, puis j’ai recommencé, doucement. Mais il m’a fallu plus de six semaines pour retrouver toutes mes capacités pulmonaires», nous explique-t-il. Aujourd’hui, il a «la forme», se sent prêt et est motivé à bloc malgré l’annonce d’une compétition à huis clos. «J’essaie de ne pas trop penser à ça, nous n’avons de toute façon pas d’autres choix que de faire avec.»

>> L'épreuve olympique du 10 000 mètres aura lieu le vendredi 30 juillet. 

>> L'épreuve olympique de marathon est à suivre le dimanche 8 août.

Par Camille Pagella publié le 27.07.2021