1. Home
  2. Actu
  3. Nature: Les pollens sous la loupe

Nature

Les pollens sous la loupe

Sur près de 3500 plantes répertoriées en Suisse, seule une vingtaine cause des allergies. Sortez vos mouchoirs et embarquez pour une plongée microscopique.

Pollen

L’ambroisie («Ambrosia artemisiifolia») détient un record qui fera frissonner les personnes allergiques: cette herbe commune produit en effet 1,6 million de pollens extrêmement allergènes par heure!

M Oeggerli 2011, supported by Biozentrum, University Basel

En Suisse, 20% de la population souffre d’allergies aux pollens. Dans 70% des cas, ce sont les graminées (noisetier, aulne, frêne ou encore bouleau) qui sont en cause. Mais à quoi ça ressemble, un pollen? L’artiste et photographe Martin Oeggerli nous en donne une magnifique représentation. Ses images sont basées sur la microscopie électronique à balayage (MEB). En utilisant des électrons au lieu des photons, cette technologie permet de produire des images avec des grossissements dépassant les 500 000 fois, repoussant ainsi les limites de la photographie traditionnelle. Le Soleurois reconstruit ensuite minutieusement à la main les couleurs qui ne peuvent pas être détectées à l’aide de la MEB, pour un résultat saisissant de beauté.

Pollen

La plupart des pollens allergisants sont des pollens dits anémophiles, c’est-à-dire transportés par le vent. Ci-dessus, un pollen de bouleau peu élevé («Betula humilis»), dont la structure légère lui permet de parcourir jusqu’à 1000 kilomètres.

  M Oeggerli 2020, supported b

Grâce à cette technologie de pointe, Martin Oeggerli mélange science et art, ses deux passions, et explore constamment de nouvelles contrées microscopiques. Contrairement aux images scientifiques, ses travaux sont destinés à des tirages grand format, raison pour laquelle il exploite au maximum les possibilités offertes par la MEB, avec à la clé un résultat d’une qualité muséale. Adoubé par Ai Weiwei, le photographe suisse souhaite dévoiler la beauté structurelle cachée de ses modèles et ainsi laisser le spectateur apprécier ces univers de l’infiniment petit auquel il n’aurait normalement pas accès.

Pollen

On pourrait presque penser avoir affaire à un petit animal, mais il s’agit en réalité d’un pollen de chêne («Quercus petraea»). Si cet arbre très répandu sous nos latitudes produit une quantité importante de pollen, ce dernier n’est que moyennement allergène. Les troubles apparaissent périodiquement entre la floraison du bouleau et celle des graminées.

  M Oeggerli / Micronaut 2016,

Artiste engagé, Martin Oeggerli vient de monter un beau projet en collaboration avec la Fondation pour les enfants atteints de cancer Regio Basiliensis. Intitulé Pollen Donor Edition, ce partenariat propose à la vente une série de neuf images de pollens. Le photographe ayant renoncé à ses honoraires, les bénéfices seront entièrement affectés aux activités de la fondation.

Pour plus d’informations: www.stiftung-kinderkrebs.ch/partnerschaft-mit-martin-oeggerli/ (site en allemand)


Au plus près des pollens

 

Martin Oeggerli
Pablo Wünsch Blanco

Né en 1974 à Soleure, Martin Oeggerli est docteur en génétique et en biologie moléculaire. Après avoir évolué dans le milieu de la recherche contre le cancer, celui qui se présente comme un micronaute – explorateur de mondes invisibles – utilise désormais son microscope pour sonder les plus petites enclaves de la nature, portant son regard aiguisé sur la beauté à l’échelle nanométrique. Martin crée de spectaculaires photographies en combinant la microscopie électronique à balayage (MEB) et la coloration post-traitement.

Par Margaux Sitavanc publié le 18 mars 2022 - 15:10