1. Home
  2. Actu
  3. Retraite: Prévoyance vieillesse: ma caisse de pension est-elle la bonne ?

Retraite

Prévoyance vieillesse: ma caisse de pension est-elle la bonne ?

Le taux de couverture d'une caisse de pension ne dit pas grand-chose de sa qualité. C'est le volume des prestations reçues qui est déterminant. Quelques informations pour comprendre ce qui fait la différence.

Plan de retraite

Pour de nombreuse personnes, l'AVS, les assurances sociales ou encore les rentes sont une vraie jungle. Il convient toutefois de s'y frayer un chemin le plus tôt possible et en connaissance de cause.

Shutterstock

Avez-vous déjà lu le certificat de prévoyance annuel de votre caisse de pension? Il vous apprend beaucoup de choses – mais certainement pas tout. Certaines données sont des paris plus ou moins précis sur l'avenir. En effet, les caisses évaluent différemment les rendements sur l'avoir de vieillesse et l'espérance de vie. La transparence en pâtit.
En outre, les employeurs ne font pas tous preuve de la même générosité. Et les caisses qui ont beaucoup de rentiers sont généralement moins tolérantes aux risques que des caisses plus "jeunes". Les questions et réponses les plus importantes – limitées à la primauté des cotisations, c'est-à-dire les caisses dont les prestations dépendent des cotisations versées.

Taux de conversion minimal: ma caisse de pension calcule avec un taux de conversion de 5,5%. Est-ce que ce taux ne devrait pas être d'au moins 6,8%?
Non. Le taux de 6,8% s'applique aux caisses de pension qui n'assurent que la LPP obligatoire, soit le salaire soumis à l'AVS, actuellement entre 25'095 francs et maximum 86'040 francs. Pour 100'000 francs d'avoir vieillesse, cela donne 6800 francs de rente par année. Etant donné que la plupart des caisses de pension assurent des prestations plus élevées, elles peuvent faire un calcul mixte et convertir les prestations surobligatoires à un taux inférieur. Pour la part obligatoire de l'avoir de vieillesse c'est toutefois le facteur 6,8 qui s'applique.

>> Lire aussi: A quel âge dois-je penser à ma retraite?

Abaissement du taux de conversion: ma caisse de pension veut abaisser le taux de conversion à 6%. Est-elle autorisée à faire cela?
Oui, pour autant qu'elle respecte le taux de conversion minimal de 6,8% pour la LPP obligatoire. La part surobligatoire de l'avoir de vieillesse est ensuite rémunérée à un taux d'autant plus bas. La plupart des experts partent du principe que les taux de conversion vont continuer à baisser dans les années à venir, car les rentiers vivent plus longtemps et le produit des intérêts sur les avoirs sont plus faibles. Les caisses bien financées et/ou les employeurs généreux absorbent cette baisse en augmentant le capital-épargne des assurés. Il y a d'autres options telles que de plus importantes cotisations ou un âge de retraite plus élevé.

Pourquoi les différences de taux de conversion sont-elles si importantes?
Il y plusieurs raisons à cela. Les caisses de pension gèrent différemment les avoirs des assurés. Selon une enquête de Swisscanto, le taux de rendement le plus élevé était de 19,3% en 2019. Des taux de rendement aussi élevés ne peuvent être obtenus qu'avec des risques de placement très élevés. Si cette stratégie fonctionne à long terme, la caisse peut se permettre un taux de conversion plus élevé. En outre, les caisses utilisent des bases techniques différentes en matière de rendements futurs des avoirs et de durée de paiement des rentes.

>> Lire également: Cotiser au 2e pilier a-t-il encore un sens?

Quelle est la tolérance aux risques de ma caisse de pension?
Cela dépend fortement du rapport entre les actifs et les rentiers. Les institutions de prévoyance qui ont peu de rentiers sont généralement plus tolérantes aux risques – une "vieille" caisse de pension a en effet beaucoup moins de possibilités de compenser un déficit de financement avec des cotisations supplémentaires. En outre, les caisses de pension sont financées différemment et ne rencontrent pas toutes le même succès dans le placement des avoirs.

Fiabilité des chiffres: puis-je me fier aux données figurant dans le certificat de prévoyance concernant les prestations de vieillesse?
Plus vous êtes jeune et moins vous le pouvez. Pour ces données, la caisse suppose que vous allez gagner la même chose jusqu'à la retraite. En outre, elle définit avec son taux d'intérêt technique la rente attendue sur le capital de vieillesse et le multiplie par le taux de conversion actuel. Toutes ces hypothèses sont sujettes à de fortes incertitudes.

Différences de cotisations: selon les caisses de pension, les assurés ayant le même âge et le même salaire doivent payer des cotisations différentes à la caisse de pension. Pourquoi est-ce ainsi?
Car les caisses de pension sont très différentes. Il y a des caisses dans lesquelles l'employeur paie plus de la moitié des cotisations d'épargne et de risque. En outre, les caisses échelonnent les cotisations différemment sur la durée d'assurance. Les caisses dont les prestations dépassent celles prescrites par la loi demandent la plupart du temps également  des cotisations plus élevées. Cela s'applique également aux prestations de risque en cas de décès et d'invalidité. Enfin, les cotisations de risque varient également selon la branche et le contrat.

>> Lire encoreDivorcer pour toucher plus d’AVS?

Salaire assuré: pourquoi ma caisse de pension n'assure-t-elle pas l'intégralité de mon salaire?
Car la loi l'autorise. La LPP prévoit une déduction de coordination qui s'élève actuellement à 25'095 francs – cette part sera ensuite couverte par l'AVS – et fixe une limite supérieure à 86'040 francs. De nombreuses caisses assurent toutefois la totalité ou une part plus importante du salaire. Cela signifie certes plus de déductions, mais amène également des prestations plus élevées.

Taux de couverture: comment évaluer un taux de couverture de 108 pour ma caisse de pension?
En tant que nombre isolé, le taux de couverture est trompeur et basé sur des hypothèses que la caisse pose elle-même. Elle s'appuie sur les rendements futurs, l'espérance de vie des assurés ainsi que sur les réserves existantes. Les caisses qui prévoient des rendements élevés et utilisent un taux d'intérêt technique élevé annoncent un meilleur taux de couverture que celles qui calculent plus prudemment. Selon une enquête menée par Swisscanto en 2020, les taux d'intérêts techniques étaient en moyenne de 1,71% pour les caisses de pension privées, de 1,93% pour les caisses publiques. Plus il est élevé, plus la caisse doit être tolérante au risque.

>> Lire enfin: En cas de retraite anticipée, dois-je résilier mon 3e pilier?

Possibilité de choix: dans quelle mesure les possibilités de choix auprès d'une caisse de pension sont-elles importantes?
Cela dépend des choix de vie. Selon le règlement de la caisse, vous pouvez toucher la totalité ou seulement une partie de votre avoir de vieillesse en capital. Il existe également des différences en terme de rachats volontaires auprès de la caisse de pension, de retraite anticipée ou d'ajournement de la rente. En cas de doute, renseignez-vous impérativement.

*Traduit de l'allemand


>> Plus d'informations sur mesdroits.ch, le conseiller juridique de L'illustré réservé à ses abonnés:

Par Bernhard Raos («Beobachter») publié le 01.06.2021