1. Home
  2. Publireportage
  3. Duo ou solo «Où sont les hommes?»

AVEC LE SOUTIEN DU CENTRE BALEXERT

Duo ou solo «Où sont les hommes?»

La comédienne Brigitte Rosset réunit des lecteurs de «L’illustré» pour former des couples dans le cadre de notre rubrique «Duo ou solo». Elle fait le point au bout de quelques éditions.

La comédienne et humoriste Brigitte Rosset

La comédienne et humoriste Brigitte Rosset.
 

Valentin Flauraud

Comment se passe la procédure pour s’inscrire à «Duo ou solo»?
C’est hyper-simple. Les candidats répondent sur le site de L’illustré à des questions à choix multiple – cela prend moins de cinq minutes – et m’envoient leur photo. Je m’empresse alors de regarder dans ma base de données la personne qui pourrait leur correspondre et j’organise le repas auquel ils seront invités chez notre partenaire à Balexert. C’est un super endroit où ils pourront poursuivre leur soirée – s’ils en ont envie – en allant au ciné ou au bowling, par exemple. Les deux candidats ne voient pas leurs photos respectives et ne savent rien de l’autre avant la rencontre. C’est vraiment mon choix de les «matcher»!

Est-ce que le stress de la rencontre existe dans une telle situation?
Oui, mais c’est du bon stress! Parmi les retours que j’ai eus, on me dit souvent que ce qui a été très apprécié, c’est le côté surprise de la soirée, puisque l’on ne sait rien de la personne que l’on va rencontrer. Ce côté mystérieux a un charme fou. Le moment de la préparation est toujours aussi décrit comme un moment fort: «Comment je vais m’habiller?», etc. Tous les codes de la rencontre fonctionnent à plein!

Que se passe-t-il après ce dîner en tête à tête?
Je les appelle le lendemain pour savoir comment s’est passée la soirée pour en faire une page dans L’illustré. Puis je les rappelle quelques semaines plus tard pour savoir s’ils se sont revus. Ce qui me frappe, c’est que tous ont envie de partager du temps, des passions et des loisirs. Ils ne finissent pas forcément par vivre ensemble, flirter ou tomber amoureux. Mais il y a cette recherche d’avoir des bons moments avec quelqu’un, même entre amis. Que l’on aime marcher en montagne, prendre un cours de cuisine ou aller au spectacle, on a tous besoin de partage. S’inscrire à «Duo ou solo», c’est un cadeau que l’on se fait à soi-même.  

>> Pour vous inscrire: Duo ou solo? Trouvez l’amour grâce à Brigitte Rosset!

Quels sont les profils des participants?
Nous manquons de candidats masculins, même si nous avons des profils très variés, de l’étudiant au retraité. Je ne m’explique pas pourquoi, car c’est au final une super expérience dont on se souvient longtemps. D’ailleurs, les retours des hommes qui ont participé s’avèrent excellents; je me souviens d’un qui ne pensait jamais être pris et qui est reparti enchanté ou d’un autre, inscrit par des amies femmes et qui les remercie encore pour cela! Bref, c’est un joli moment.

Quel est l’état d’esprit général des participants?
Femmes comme hommes, tout le monde veut passer du bon temps et, moi, je fais le boulot pour eux de créer la rencontre. Ensuite, il n’y a aucune obligation, ils ne connaissent même pas leurs numéros de téléphone respectifs, à part bien sûr s’ils décident de l’échanger pendant le repas. Mais j’insiste, j’ai vraiment des super profils de femmes de tous les âges – souvent actives dans le domaine du care, d’ailleurs – mais je manque de candidats hommes.


>> Découvrez les deux premiers rendez vous:

  1. Duo ou solo? «On a bien rigolé!»
  2. Duo ou solo? «Sans se trouver, on s’est bien compris»
Par Stéphane Benoit-Godet publié le 1 décembre 2021 - 08:43