1. Home
  2. Actu
  3. Dossier santé: Trois «superaliments» pour rester en bonne santé

Dossier santé

Trois «superaliments» pour rester en bonne santé

Ils sont riches en vitamines, en oligo-éléments, en antioxydants ou encore en précieux oméga et peuvent se targuer d’être considérés comme des «superaliments». Mais attention, ils ne font pas des miracles et ne remplacent pas, à eux seuls, une alimentation saine et équilibrée. Conseils autour de trois d’entre eux avec Sandrine Lasserre, diététicienne ASDD au cabinet SL NutriDiet et membre de l’Antenne des diététiciens genevois (ADiGe).

L'avocat est un superaliment aux apports nutritionnels importants

L'avocat est un superaliment aux apports nutritionnels uniques. Sa consommation améliore la santé et peut aider à réduire le risque de maladies chroniques.

Shutterstock

Chou kale: un légume ancien à inscrire plus souvent au menu

Faible en calories, mais d’une richesse impressionnante en vitamines K et C, en bêtacarotènes (permettant la synthèse de la vitamine A), en fer, calcium, fibres ou encore en protéines, le chou kale a tout pour plaire. Variété de chou parmi les plus anciennes et au goût bien reconnaissable, il serait notamment un atout protecteur face aux maladies digestives.

Graines de Chia: des perles à adopter sans hésiter

Elles font de plus en plus d’adeptes et on comprend pourquoi: deux cuillères à café par jour de graines de chia (soit quelque 28 grammes) apportent pas moins de 11 grammes de fibres, 4 de protéines et un concentré de magnésium, calcium, potassium, acides aminés essentiels, oméga 3 et antioxydants. Pauvres en calories, elles apportent tout de même une réelle sensation de satiété. Conseil d’utilisation: les laisser tremper la veille de leur consommation puis les mélanger à un yaourt par exemple.

Avocat: un puissant allié à manier avec modération

Véritable concentré notamment de vitamines E, B9, B5, B6, C, K, de fibres et de potassium, riche en lutéine et en carotènes ou encore en acides gras monoinsaturés cardioprotecteurs (les fameux oméga 9), l’avocat mérite de se glisser fièrement dans nos plus belles salades. Son défaut: sa teneur en matières grasses. Un avocat de 100 grammes contient en effet à lui seul l’équivalent de 1,5 cuillère à soupe d’huile. La clé? Tenir compte des autres plats riches en graisses consommés lors du repas (ou sur la journée) et peut-être ne consommer qu’un demi-avocat par personne.

>> Découvrez les autres articles de notre dossier dédié à la santé et à l'alimentation:

Par Laetitia Grimaldi publié le 21 avril 2022 - 09:10