Aller au contenu principal
Publicité

Art

© © sedrik nemeth

Joël Dicker: «Je suis Suisse parce que ma famille a fui le nazisme»

Avec son nouveau roman «L’énigme de la chambre 622»*, l’auteur genevois de 35 ans campe, pour la première fois, son intrigue en Suisse, dans le milieu bancaire, entre Genève et Verbier. L’occasion de retrouver Joël Dicker dans la station valaisanne afin d’évoquer sa famille persécutée pendant la guerre, la paternité et une société qui part à la dérive.
Publicité

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré